Devenir meilleur ouvrier de France

Devenir meilleur ouvrier de France
Noter cet article

participer au concours des mof

concours MOF

On entend parfois parler des meilleurs ouvriers de France, ce titre si prestigieux qu’envient de nombreux artisans. Mais rare sont ceux qui connaissent les spécificités du Concours du Meilleur Ouvrier de France. En tant qu’artisan, vous vous posez des questions sur ce concours et sur ce titre ? Tâchons de voir ensemble comment devenir meilleur ouvrier de France.

Qu’est-ce que le concours des Meilleurs Ouvriers de France ?

Concours multidisciplinaire et bientôt centenaire, puisqu’il a été organisé pour la toute première fois en 1924, le concours du Meilleur Ouvrier de France a vu défiler depuis sa première édition les meilleurs professionnels dans plus de 200 métiers manuels.

Le concours des Meilleurs Ouvriers de France est un concours élitiste, qui s’intéresse à tous les domaines de l’artisanat et visent à récompenser les jeunes ouvriers et artisans :

  • Artisanat du bâtiment et patrimoine architectural;
  • Restauration-hôtellerie (secteur le plus médiatisé du concours),
  • Industrie,
  • Textile,
  • Bijouterie,
  • Musique,
  • Alimentation, etc.

L’objectif est bien évidemment de mettre en avant un ouvrier d’excellence, qui se sera illustré à travers sa participation au concours.

Si le concours des meilleurs ouvriers de France compte 16 grands groupes de métiers, ces derniers se divisent en plusieurs classes d’où la très grande multiplicité des domaines concourus.

Qui est éligible au titre de Meilleur Ouvrier de France ?

Naturellement, le titre de Meilleur ouvrier de France n’est dédié qu’à certains corps de métier.

Dans le secteur qui nous intéresse, c’est à dire les métiers du bâtiment, ce concours touche à non moins de 19 professions.

Parmi lesquels font partie entre autres :

  • Les métiers de la pierre,
  • La charpenterie,
  • La peinture,
  • La ferronnerie d’art,
  • Ou encore la menuiserie.

Pour être éligible au concours des MOF, les artisans du bâtiment candidats au titre doivent avoir au moins 23 ans à la date de clôture des inscriptions.

Ensuite, critère implicite mais non moins important, le concours du Meilleur Ouvrier en France fait communément suite au passage pour un candidat d’abord par les concours Un des Meilleurs Apprentis de France puis par les Olympiades des Métiers sachant que ces compétitions se passent respectivement dans une limite d’âge imposée de 21 et de 23 ans.

C’est donc généralement durant l’apprentissage qu’un jeune artisan peut suivre ce parcours d’excellence avant de recevoir (ou non) le titre de meilleur ouvrier de France.

Comment devenir meilleur ouvrier de France ?

Étant donné que le concours ne se passent que tous les 3 à 4 ans, les épreuves, elles, se passent généralement sur deux ans :

  • La première année est consacrée aux épreuves qualificatives,
  • La seconde année est dédiée aux finales.

Selon les cas, les épreuves sont réalisées chez le participant (quand on attend la création d’un chef d’oeuvre d’artisanat) ou encore en direct (comme c’est le cas pour la coiffure ou la cuisine), face à un jury d’experts.

Le jury attend bien entendu des candidats qu’ils regorgent de créativité et de talent. Passer un tel concours nécessite donc une véritable expertise dans son cœur de métier.

Recevez des opportunités de chantiers près de chez vous >>

Les spécificités du concours des Meilleurs Ouvriers de France

À l’inverse de nombreux concours dans beaucoup de domaines, celui des Meilleurs Ouvriers de France possède quelques particularités que nous vous invitons à découvrir ci-après :

Un seul candidat primé

L’une des spécificités du concours des meilleurs ouvriers de France est de ne pas avoir de seconde ni de troisième place. Un seul et unique lauréat est primé dans chaque métier et à chaque édition.

En toute logique, cela fait du titre du meilleur ouvrier de France une véritable distinction, qui n’est clairement pas donnée à n’importe qui. Un candidat primé meilleur ouvrier de France deviendra souvent le porte-étendard de l’artisanat à la Française.

Il va sans dire que ce concours peut sérieusement orienter la future carrière de celui qui a la chance, et l’expertise d’être lauréat.

L’occasion de recevoir un diplôme d’état de niveau 3

Pour les artisans rigoureux et talentueux qui n’ont pas eu la chance ou la possibilité d’avoir effectué de longues formations pour l’exercice de leur métier, l’obtention du titre de Meilleur Ouvrier de France peut être la voie vers la reconnaissance et la légitimité. Une légitimité aussi bien obtenue de la part du public que des professionnels.

En effet, dans les métiers d’art, manuels, l’expérience prévaut bien souvent sur les diplômes. Nombreux sont en effet les concourants au titre depuis les premières éditions du concours à avoir débuté dans leur métier avec un CAP, pour ensuite ressortir couronné du titre, qui est lui, équivalent à un diplôme d’état de niveau 3 !

Si le meilleur ouvrier de France était peu ou pas diplômé, il va s’en dire que ce titre permettra de mettre en avant ses talents et son expertise.

Intégrer la société nationale des MOF

Pour le lauréat titré à l’issue du concours, il est possible d’intégrer la prestigieuse société nationale des Meilleurs Ouvriers de France.

Cela lui permettra de faire partie du réseau des diplômés. Lequel lui ouvrira la porte à de nombreuses opportunités comme la participation aux nombreux évènements mis en place par la société.

La société nationale des MOF est ainsi l’occasion pour les meilleurs ouvriers de France de :

  • Transmettre leur savoir-faire,
  • Mais aussi faire évoluer leur art en se nourrissant de nouvelles façons de faire, de nouveaux regards et de nouvelles approches.

Vous en savez désormais plus sur le fonctionnement du concours des Meilleurs Ouvriers de France. Nous vous invitons à vous rapprocher de la Société Nationale des Meilleurs Ouvriers de France si vous souhaitez en savoir encore plus sur ce concours et son organisation.