CMA : Le rôle de la chambre des métiers

Noter cet article

CMA

rôles CMA

La CMA, ou Chambre des Métiers et de l’Artisanat, est une structure qui permet d’accompagner et de développer les entreprises artisanales. Dès lors, toute entreprise du BTP peut avoir intérêt à connaître et à faire appel à sa Chambre des Métiers locale. Mais avant toute chose, il est utile de bien s’informer sur le rôle et sur le fonctionnement des Chambres des métiers. Cette page fait le point pour vous.

Le principe de la Chambre des Métiers (CMA)

Comme son nom peut l’indiquer, la Chambre des Métiers et de l’artisanat a pour vocation de porter et de développer l’artisanat français. Ces établissements de service public existent à l’échelle départementale, de manière à accompagner les étudiants, les demandeurs d’emploi et les chefs d’entreprises artisanales, partout à travers la France.

Ainsi, toutes les chambres des métiers et de l’artisanat ont pour mission au quotidien de défendre les intérêts généraux des entreprises artisanales de leur région ou département.

La Chambre des Métiers et de l’artisanat est bien évidemment incontournable pour tout artisan, puisque cette structure participe notamment à l’inscription au répertoire des métiers et à la formation de jeunes artisans.

Les missions de la Chambre des métiers

La CMA peut accompagner une entreprise artisanale à chaque étape de sa vie, depuis la création à l’embauche. Elle participe également à promouvoir les métiers de l’artisanat auprès du grand public et des populations intéressées (notamment les jeunes étudiants).

Mais tâchons de lister ici les principales missions des CMA sur le territoire :

Promotion de l’artisanat

La Chambre des Métiers et de l’Artisanat a pour premier rôle de promouvoir et défendre les métiers de l’artisanat. Cette mission principale est réalisée par divers moyens :

  • Mises en place d’actions de promotion de l’artisanat (publicités, évènements, etc.).
  • Promotion des métiers de l’artisanat et des différentes formations disponibles auprès des jeunes.
  • Défense des intérêts des artisans, notamment en matière de politiques locales.

La Chambre des Métiers participe donc directement à l’essor et au développement du monde artisanal, par différentes missions de promotion.

Accompagnement à la création d’entreprise de l’artisanat

La Chambre des Métiers participe également à la création d’entreprises artisanales, et ce par divers moyens :

  • Les CMA gèrent l’inscription au répertoire des métiers et à l’immatriculation des entreprises artisanales. Elles sont le référent unique pour tout futur chef d’entreprise.
  • Elles accompagnent les artisans créateurs d’entreprise par divers moyens : aide juridique, conseils en gestion, accompagnement stratégique, business plan, etc.
  • Elles valorisent l’apprentissage et proposent une assistance au recrutement pour les entreprises spécialisées.

Grâce à cet accompagnement pointilleux qu’offre la chambre des métiers aux nouvelles entreprises artisanales, plus de ¾ des nouvelles entreprises accompagnées par une CMA arrivent à passer avec succès l’étape fatidique des 3 premières années d’activité.

Aide à la gestion d’entreprises de l’artisanat

La Chambre des Métiers et de l’artisanat reste un référent unique à chaque étape de la vie d’une entreprise artisanale. Un chef d’entreprise pourra ainsi se rapprocher d’une Chambre des Métiers dans différents cadres :

  • Conseils en gestion et suivi stratégique des entreprises artisanales.
  • Formation continue et développement professionnel des différentes sociétés artisanales.
  • Développement économique des entreprises de l’artisanat.
  • Aides à la cession ou à la transmission d’entreprises.

Il est bon pour tout professionnel de l’artisanat de se rapprocher de cette Chambre des Métiers, qui peut lui apporter une expérience et une expertise qui lui permettra de faire un trait sur ses problématiques actuelles.

Formation et apprentissage professionnel

Pour terminer, les chambres de métiers disposent aussi de centres de formation professionnels, les CFA (centre de formation d’apprentis), d’où sont formés plus d’un apprenti sur quatre.

Les CMA participent ainsi activement:

  • À sensibiliser les lycéens et leurs familles sur l’intérêt des métiers artisanaux.
  • À former les artisans de demain.
  • À accompagner les apprentis vers la formation.

Même s’il est possible de créer une entreprise du BTP sans diplôme, la quasi majorité des métiers de l’artisanat nécessitent en effet ce besoin de formation.

 

La gestion des chambres des métiers et de l’artisanat

Les CMA ont été au nombre de 107 en France, même si différents regroupements ont été et sont toujours réalisés pour limiter ce nombre.

Il faut savoir que les chambres des métiers et de l’Artisanat sont des établissements publics gérés par des artisans élus pour 5 ans. Le vote se fait via un suffrage universel, effectué par l’ensemble des personnes immatriculées au Répertoire des Métiers (c’est-à-dire plus simplement tous les artisans de France).

Administrés par des artisans pour les artisans, les CMA restent donc des établissement résolument tournés vers l’artisanat et son développement, partout en France.