Peinture du parquet : tous les conseils

Peinture du parquet : tous les conseils
Noter cet article

peinture parquet

Artisan mettant une sous couche pour peindre un parquet.

Peindre un parquet peut être une solution efficace pour changer sa décoration intérieure sans avoir à changer de parquet. Cependant, il faut comprendre que la peinture d’un parquet est délicate, et nécessite de nombreuses précautions. Vous cherchez à repeindre un parquet plutôt que de le remplacer ? Dans ce cas, voici tous les conseils à connaître pour appliquer de la peinture pour parquet.

Peut-on peindre tout type de parquet ?

Il existe différents types de parquet :

  • Le parquet en bois massif,
  • Le parquet contrecollé,
  • Et les parquets stratifiés.

Il faut savoir que tous les types de parquet peuvent être peints. Seulement, la méthode diffère selon le type de parquet dont vous disposez chez vous.

Il est toutefois plus facile de peindre par-dessus un parquet clair (de type pin) que sur un parquet plus sombre. De toute façon, avec un bois plus noble comme le palissandre, il est préférable d’opter pour une vitrification, qui met davantage en valeur la noblesse du bois.

Dans tous les cas, n’oubliez pas que la peinture d’un parquet tend à le dénaturer, puisque la couleur va masquer l’aspect du bois. Si vous souhaitez conserver la chaleur du bois, préférez appliquer une cire ou un vitrificateur pour parquet.

À savoir : quoi qu’il en soit, seul un parquet en bon état peut être repeint. La peinture d’un parquet ne permet en effet en rien de le rénover s’il est abîmé.

Quelles sont les étapes à suivre pour peindre un parquet ?

Avant la peinture, un ponçage est obligatoire, même avec un parquet stratifié. Pour l’application proprement dite de la peinture, il faut prévoir au moins deux couches, avec un temps de pause à respecter.

Le ponçage préalable du parquet avant peinture

Le ponçage du bois est obligatoire afin que la peinture puisse accrocher directement le bois du parquet. Le ponçage va débarrasser de la couche actuelle de vernis ou de cire et débarrasser de toutes les impuretés. C’est aussi l’occasion d’égaliser le parquet lorsque vous avez identifié quelques gondolements dus généralement à l’humidité.

Voici comment poncer un parquet :

  • Commencez le ponçage avec un papier verre de gros grain de 40 ou 60.
  • Passez l’aspirateur pour éliminer les poussières avant un second passage.
  • Terminez le ponçage du parquet avec un abrasif fin de 120 à 150.
  • Passez l’aspirateur et nettoyez à l’aide d’un serpillère légèrement humidifiée avant la peinture.

Le ponçage est également nécessaire pour un parquet stratifié. Toutefois, avec un sol stratifié, vous devez absolument utiliser un abrasif ultra fin de grain de plus de 220. Ce ponçage aura surtout pour intérêt de permettre à la peinture d’adhérer plus facilement au parquet.

Retrouvez dans cet article tous les détails relatifs au ponçage d’un parquet.

Remarque : il existe également des types de peinture au sol qui ne nécessitent aucun ponçage préalable, idéal pour repeindre un parquet stratifié.

L’application de la peinture sur le parquet

L’application de la peinture se fait obligatoirement en deux couches pour une meilleure résistance, voire plus :

  • Dans un premier temps, il peut être conseillé d’appliquer une sous-couche pour bois, qui facilitera l’adhérence de la peinture.
  • Appliquez ensuite la première couche au rouleau. Privilégiez absolument une peinture pour parquet (il existe de la patine pour parquet, de la lasure intérieure ou des peintures spéciales pour plancher).
  • Vous devez laisser la première couche sécher suffisamment avant d’entamer la seconde. Respectez un délai de séchage d’au moins 24h.
  • Avant la deuxième couche, il sera également nécessaire de prévoir un léger ponçage pour mieux fusionner les deux couches et obtenir une meilleure adhérence.

Au moment de peindre, n’oubliez jamais de commencer du côté opposé à la porte, de manière à pouvoir quitter la pièce sans à avoir à marcher sur la peinture fraîche.

Important : Pendant l’application et le séchage de la peinture sur le parquet, ventilez bien la pièce et portez un masque de protection.

Quels types de peinture utiliser pour peindre un parquet ?

Pour peindre un parquet, vous avez généralement le choix entre une peinture acrylique et une peinture glycéro ou polyuréthane, la méthode d’application différant légèrement selon votre choix. Enfin, vous pouvez également utiliser de la lasure.

Peindre un parquet avec une peinture acrylique

La peinture acrylique est une peinture à base d’eau. Elle est de ce fait moins nocive et plus respectueuse de l’environnement. Toutefois, c’est une peinture qui a une faible résistance, surtout s’agissant d’un sol.

Il est impératif de protéger une peinture de sol acrylique d’une couche de vernis ou de vitrificateur.

Gardez en tête que la peinture à l’eau, utilisée seule, ne sera pas suffisamment couvrante pour un sol, et qu’elle risque de rapidement se détériorer.

Remarque : une peinture acrylique sera cependant d’autant plus facile à repeindre par la suite si vous souhaitez changer un jour la couleur du parquet.

Peindre un parquet avec les peintures en polyuréthane

La peinture glycéro est une peinture à l’huile qui dégage une forte odeur lors de son application. Il faut environ une semaine pour que l’odeur soit neutralisée.

Par contre, c’est une peinture à haute résistance. Elle résiste aussi bien à l’eau, aux poussières, qu’au passage.

C’est donc l’idéal pour peindre un parquet. De plus, il existe des peintures à l’huile spéciales sol dont la résistance est sans faille, il en est ainsi de la peinture époxy à base de résine qui peut être utilisé sur un parquet, béton ou carrelage.

Peindre un parquet avec de la lasure

La lasure a la particularité de pénétrer le bois en profondeur pour le nourrir.

La lasure est en même temps un produit de protection et d’embellissement. Contrairement aux peintures ordinaires et vernis, la lasure laisse le bois respirer.

D’ailleurs, la lasure est incompatible avec ces derniers. La lasure est surtout moins glissant, idéal pour un sol.

Quelle couleur choisir pour peindre un parquet ?

Le choix de la couleur d’une peinture pour parquet dépend du style et de l’effet que vous désirez imprégner. Il existe deux grandes variétés de penture pour parquet, les peintures transparentes et les peintures couvrantes.

Peintures transparentes et peintures couvrantes

En premier lieu, vous pouvez choisir entre l’application d’une peinture transparente ou couvrante :

  • La peinture transparente a une opacité de moins de 60%, laissant transparaitre les caractéristiques du bois du parquet.
  • De son côté, la peinture couvrante a une opacité supérieure à 80%. Ce dernier type de peinture est destiné à camoufler un parquet ancien dont les imperfections sont trop importantes.

Couleur sombre ou couleur claire ?

Le choix de la couleur dépend du style de votre maison :

  • Pour une décoration de style scandinave, utilisez une teinte claire, un parquet gris, blanc ou beige.
  • Pour une décoration plus traditionnelle, une couleur plus sombre apporte plus de cachet et de l’élégance. Vous pouvez adopter un parquet marron, voire même noir.

Sur le plan pratique, un sol clair permet d’agrandir davantage la pièce tandis qu’une couleur sombre va restreindre les espaces. N’oubliez pas par ailleurs d’accorder la couleur du sol avec celle des murs. Ainsi, mieux vaut un sol sombre sur des murs clairs, ou un sol clair sur des murs sombres.

Si votre maison est petite, disposer de murs clairs et d’un plancher clair permettra cependant d’agrandir l’espace.

Dernier détail à prendre en compte : un parquet foncé sera plus difficile à peindre en clair, et cela pourrait exiger trois couches de peinture, voire plus.

Conseil : pour une pièce de moins de 20 m², il est préférable d’opter pour un parquet clair, de manière à ne prendre aucun risque.

Quel est le prix de la peinture pour parquet ?

Le prix des peintures pour sol dépend évidemment de chaque marque, mais voici tout de même quelques indications pour avoir une idée générale du prix des produits :

  • Peinture acrylique : 15 €/L.
  • Peinture polyuréthane : 25 €/L.
  • Lasure : 15 €/L.

Un litre de peinture permet de couvrir entre 10 et 20 € par m².

Rappel : si vous choisissez une peinture acrylique, n’oubliez pas que vous devrez prévoir une couche de vernis ou vitrificateur, à intégrer dans le budget de peinture. Retrouvez notamment ici le prix de vitrification de parquet.