Prix d’un parquet contrecollé

Prix d’un parquet contrecollé
Noter cet article

parquet contrecollé

Pose d’un parquet contrecollé par un professionel.

La pose d’un parquet contrecollé vous permet de profiter d’un parquet de qualité à tarif maîtrisé. En effet, le prix d’un parquet contrecollé en chêne ou dans toute autre essence de bois est nettement inférieur à celui d’un parquet massif. Mais avant de céder pour ce revêtement de sol, il reste intéressant de vous renseigner en détail sur ses caractéristiques. Cette page vous informe en détail sur les parquets contrecollés et sur leur intérêt !

Qu’est-ce qu’un parquet contrecollé ?

Avant d’évoquer le budget de pose d’un parquet contrecollé, il paraît utile de rappeler en quoi consiste ce revêtement de sol.

Comme son nom l’indique, un parquet contrecollé est un parquet composé de différentes couches de bois, collées ensemble :

  1. Le parement (ou couche d’usure) est la couche visible d’un tel parquet. Il est composé d’un bois noble (très souvent le chêne), et vise donc à imiter un parquet massif.

  2. Le support, également appelé âme du parquet, est une couche plus épaisse composée de sous-couches en dérivés de bois. Cette couche est conçue pour absorber les chocs et assurer la résistance du parquet.

  3. Le contre-parement est une couche finale, composée par du contreplaqué ou de la fibre haute densité, qui assure la stabilité du parquet.

L’avantage de ce modèle de parquet est qu’il vous permet de profiter de l’apparence d’un parquet en bois noble, sans en payer le prix. En effet, comme seule la couche d’usure du parquet contrecollé est en bois noble, son coût est nettement inférieur à celui d’un parquet massif (constitué entièrement de bois noble).

L’exemple le plus célèbre de ce type de sol est le parquet en chêne contrecollé, qui vous permet de bénéficier de l’esthétique du parquet en chêne massif… mais à moindre coût !

Le prix du parquet contrecollé

Parlons justement des tarifs. L’intérêt principal des parquets contrecollés est leur prix… Mais cela ne veut pas forcément dire qu’il s’agit d’un revêtement de sol pour petits budgets.

Et pour cause, le prix d’un parquet au m² est souvent plus élevé que celui des revêtements de sol souples, par exemple, et ce quelle que soit la qualité du parquet. Étudions le sujet ensemble :

Combien coûte un parquet contrecollé ?

Pour commencer, évoquons le prix du parquet hors pose. Si vous vous sentez l’âme d’un bricoleur et êtes capable de poser vous-même un parquet, c’est en effet ce chiffre qui vous intéresse.

En moyenne, le prix du parquet contrecollé au m² se situe entre 15 et 100 euros hors pose. Naturellement, un tel écart de prix accuse d’un grand écart de qualité d’un modèle à l’autre. Pour un contrecollé solide et durable, prévoyez au minimum entre 40 et 50 euros du m².

Il est à noter que cette échelle de prix concerne tous les types de parquets contrecollés. À titre de confirmation, le tableau suivant comporte différents indices de prix de différents parquets constatés chez plusieurs magasins spécialisés :

Modèle de parquet contrecolléPrix du parquet au m² (hors pose)
Parquet contrecollé en chêneEntre 15 et 100 euros
Parquet contrecollé en bambouEntre 15 et 70 euros
Parquet contrecollé en frêneEntre 30 et 100 euros
Parquet contrecollé en pinEntre 40 et 60 euros
Parquet contrecollé en érableEntre 40 et 100 euros
Parquet contrecollé en cerisierEntre 60 et 100 euros
Parquet contrecollé en irokoEntre 50 et 100 euros

Il s’agit là uniquement d’exemples. Il est donc possible que vous trouviez des prix légèrement différents, en fonction du modèle de parquet qui vous intéresse.

Si vous souhaitez vous occuper seul de la pose du parquet, cette technique vous explique en détail comment poser un parquet flottant dans les règles de l’art !

Tarif de pose d’un parquet contrecollé

Si vous ne souhaitez pas installer seul votre parquet contrecollé en chêne, il est bon de prévoir des frais supplémentaires pour la pose.

En règle générale, la pose d’un parquet contrecollé est facturée entre 20 et 40 euros du m², hors fourniture. Il faut donc ajouter cette somme au coût du parquet en lui-même pour calculer votre budget total.

Voici un exemple de budget de pose d’un parquet contrecollé chez des particuliers :

  • Les clients ont trouvé un superbe parquet contrecollé en chêne naturel vitrifié à 46,95 € du m². Ils veulent couvrir une chambre de 12 m². Le prix de la fourniture revient donc à 563,40 euros.
  • Un artisan propose la pose d’un parquet flottant à 35 € du m². Le coût total de pose revient donc à 420 euros.
  • Le budget total du parquet revient donc à 983,40 euros (soit 81,95 euros du m²).

S’il est évident que la pose d’un parquet par un artisan représente une certaine somme, notez qu’un installateur de parquet vous propose une vraie garantie de qualité, et de superbes finitions.

Cela évite que vous gâchiez un beau parquet contrecollé par des erreurs de pose.

Notre astuce : pour connaître le prix de pose d’un parquet contrecollé de manière précise, n’hésitez pas à comparer les devis de plusieurs artisans locaux. Notre site vous permet de recevoir gratuitement jusqu’à cinq devis pour parquet contrecollé.

Choisir son parquet contrecollé

Plus encore qu’avec un parquet massif, il est important de choisir votre parquet contrecollé avec soin. Et pour cause, il y a de grandes différences de qualités entre différents parquets contrecollés.

Voici différents critères de choix d’un parquet contrecollé, qui peuvent vous aider à trouver un produit de bonne qualité :

  • L’épaisseur de la couche d’usure : la durée de vie du contrecollé est directement conditionnée par l’épaisseur de la couche d’usure. Plus cette couche, constituée du bois noble, est épaisse, et plus le parquet peut être poncé. Privilégiez un parement de 3 à 4 mm, véritable garantie de qualité. Un parquet contrecollé peu épais risque rapidement d’être abîmé, et de révéler les couches précédentes.
  • L’essence de bois utilisée : dans le cadre du contrecollé, l’essence de bois a avant tout un impact sur l’apparence du produit. Notre conseil est de vous tourner vers un parquet contrecollé en hêtre, clairement le plus courant, et donc le plus simple à trouver à bon prix !
  • L’aspect du parquet : attention à choisir un parquet dont la couleur s’accorde avec votre intérieur et vos préférences. Du bois blanchi au bois foncé, en passant par le bois blond ou le bois coloré, autant dire que les nuances varient énormément !
  • Les finitions du parquet contrecollé : les parquets contreplaqués sont généralement huilés ou vitrifiés. Si le parquet vitrifié est plus simple à entretenir, le parquet huilé peut avoir une touche plus naturelle.

Si le prix d’un parquet contrecollé peut sembler attractif, attention à ne pas céder à la tentation de l’entrée de gamme. Il est évident qu’un parquet à 15 ou 20 euros le m² ne peut pas tenir de promesses à long terme, et risque rapidement de s’user et de s’abîmer.

Pour en savoir toujours plus sur le prix des différents parquets, n’hésitez pas à consulter cette page, qui vous en apprend plus sur les prix des parquets massifs et de leur pose.