5/5 - (5 votes)

Dernière mise à jour le : 9 février 2024 par Rénovation et travaux

Le parquet flottant est un revêtement de sol surtout apprécié pour son bon rapport qualité/prix et sa grande facilité de pose. Mais malgré tout, le prix du parquet flottant peut représenter une somme importante, à laquelle il est bon de se préparer. Renseignez-vous non seulement sur le prix du parquet au m², mais aussi sur le prix de pose du parquet flottant. Besoin de connaître les tarifs des solistes pour la pose d’un parquet flottant ? Cette page vous explique tout ce qu’il y a à savoir sur le sujet.

Demandez des devis gratuits pour la pose d’un parquet flottant!

Parquet flottant : définition

Avant de parler du prix d’un parquet flottant, et si nous rappelions en quoi consiste ce revêtement de sol ?

Pour rappel, le parquet flottant est un parquet qui ne nécessite pas d’être collé. Ses lames s’emboitent les unes dans les autres, ce qui facilite considérablement sa pose. On parle de “pose flottante” car le parquet n’est pas fixé à la dalle. Un parquet flottant peut ainsi être posé par-dessus une dalle, mais aussi dessus un ancien revêtement de sol (si celui-ci est plane).

Le parquet flottant est généralement un plancher contrecollé, c’est à dire un revêtement de sol composé de trois couches :

  • La couche de surface : ou couche d’usure, est réalisée en essence de bois et offre un aspect bois qui se rapproche à s’y méprendre au parquet massif.
  • La couche intermédiaire : ou l’âme du parquet, est fabriquée en contreplaqué ou en bois aggloméré. Ce bois non noble permet de baisser drastiquement le coût d’un parquet flottant.
  • Le contre-parement : est la dernière couche, en bois déroulé, qui va permettre de garantir la solidité et l’équilibre des lames de parquet.

Le principe premier du parquet flottant est de faciliter la pose du parquet, notamment en rénovation.

À savoir : on peut trouver certains parquets massifs en pose flottante. Ces lames de parquet sont composées de 100 % de bois nobles, ce qui les rend plus durable… et augmente considérablement leur prix.

Les caractéristiques du parquet flottant

Aujourd’hui, le parquet flottant est l’un des revêtements de sol préférés des amateurs de parquet. Il faut dire qu’un parquet flottant est généralement plus haut de gamme qu’un sol stratifié, et moins  cher qu’un parquet massif.

Le parquet flottant a de nombreux avantages si vous souhaitez installer un plancher chez vous :

  • Le parquet flottant constitue un revêtement de sol intéressant pour ceux qui disposent d’un budget moyen, et ne sont pas prêts à investir dans un parquet massif.
  • En plus de son excellent rapport qualité/prix, il séduit par son aspect bois presque identique à celui du parquet massif. La dernière couche d’un contrecollé étant composée d’un bois noble, on peut à peine le différencier d’un parquet massif.
  • La pose du parquet flottant est particulièrement facile. On peut notamment le poser par-dessus un carrelage ou tout revêtement de sol plane.
  • Pouvant supporter toutes les finitions, le parquet flottant est facile à entretenir. De plus, il supporte souvent plus de deux ponçages (selon la gamme choisie), ce qui lui assure une longue durée de vie.

Le parquet flottant présente cependant quelques inconvénients. Sa durée de vie n’est pas aussi élevée que celle du parquet massif. Il n’apporte pas le même cachet luxueux apporté par un parquet en bois massif. Pour vous informer sur le prix du parquet massif, veuillez suivre ce lien. Si votre budget est très limité, vous préférerez par ailleurs vous tourner vers un sol stratifié ou tout autre sol imitation parquet.

À savoir : un parquet flottant contrecollé ne peut être poncé qu’une à deux fois. Passé ce nombre de ponçages, la couche d’usure est totalement abîmée, et le parquet perd son apparence de bois noble. C’est sa grande limité par rapport au parquet massif, qui peut être poncé nettement plus.

Combien coûte un parquet flottant ?

Le parquet flottant est un choix intermédiaire entre le parquet massif (qualité supérieure) et le parquet stratifié (prix d’entrée de gamme). Le coût d’un parquet flottant dépend avant tout de l’essence de bois utilisée pour sa fabrication, et de sa qualité (notamment l’épaisseur de la couche d’usure).

Un parquet flottant haut de gamme réalisé avec des essences de bois nobles n’a rien à envier aux parquets massifs par leur aspect. Ils profitent d’une durée de vie assez satisfaisante, mais coûtent bien évidemment plus cher.

Les différentes gammes de parquets flottants

En moyenne, le prix d’un parquet flottant se situe entre 15 et 150 € par m² (hors pose). Si la majorité des produits vont coûter moins de 50 € (Comparez des devis) par m², il reste essentiel de bien s’informer sur le choix de votre parquet flottant.

Le parquet flottant existe généralement en trois gammes différentes, qui auront un impact énorme sur son prix :

  • Le parquet flottant entrée de gamme : souvent réalisé avec des essences de bois courantes comme le frêne et le chêne. Ses propriétés d’isolation et d’amortissement sont peu élevées. Sa résistance à l’eau est moins importante. L’épaisseur de sa couche d’usure permet, au mieux, un poncage. Il est surtout apprécié pour son prix abordable. Si la couche d’usure est très peu épaisse, notez que le contrecollé n’aura pas le droit d’être appelé “parquet”, puisqu’il ne pourra jamais être poncé. Si on vous parle d’un “sol contrecollé”, vous savez donc que vous avez affaire à un produit bas de gamme.
  • Le parquet flottant milieu de gamme : fabriqué avec des essences de bois plus nobles permettant différentes finitions. Son âme est de qualité supérieure, ce qui lui confère plus de stabilité. La couche d’usure (celle à la surface) fait souvent plus de 3 mm d’épaisseur pour une durée de vie assez satisfaisante.
  • Le parquet flottant haut de gamme : réalisé avec une couche d’usure en essence de bois noble, son aspect se rapproche de celui du parquet massif. La couche intermédiaire est souvent d’excellente qualité pour une durée de vie supérieure et une résistance optimale aux variations de température et à l’humidité. Ses capacités techniques sont particulièrement élevées. L’épaisseur de la couche d’usure permet plus de deux ponçages lors de la rénovation du parquet. Son prix est cependant plus élevé.

Dans la catégorie des parquets flottants hauts de gamme, on peut trouver des parquets massifs clipsables. Contrairement à la plupart des parquets flottants, en contrecollés, ces derniers sont intégralement composés de bois nobles.

Prix d’un parquet flottant au m², selon la gamme

La qualité du parquet flottant dépend de l’essence de bois utilisée pour la couche supérieure, de son épaisseur et de ses caractéristiques. En moyenne, le prix d’un parquet flottant entrée de gamme oscille entre 15 et 35 € par m² si celui des modèles haut de gamme peut atteindre les 150 € (Trouvez un artisan) par m².

Le tableau suivant donne plus de détails sur le prix du parquet flottant par gamme :

Type de parquet flottant Budget à prévoir
Parquet flottant entrée de gamme Entre 15 et 35 € (Comparez des devis) par m²
Parquet flottant moyen de gamme Entre 35 et 70 € (Trouvez un artisan) par m²
Parquet flottant haut de gamme Entre 70 et 150 € par m²(Recevez gratuitement des devis pour la pose de votre parquet flottant!)

Coût d’un parquet flottant selon l’essence de bois

Le coût du parquet flottant varie également selon l’essence de bois dans laquelle la couche d’usure est réalisée. Les parquets flottants fabriqués dans du bois exotique ou du bois noble comme le wengé coûtent plus cher.

Le tableau suivant liste pour vous le prix des parquets flottants en fonction de l’essence :

Type de parquet flottant Budget à prévoir
Parquet flottant en chêne Entre 30 et 80 € (Voir les prix) par m²
Parquet flottant en chêne blond Entre 20 et 40 € par m²
Parquet flottant en hêtre Entre 40 et 80 € par m²
Parquet flottant en Ipé Entre 40 et 70 € (Recevez plusieurs devis pour vos travaux) par m²
Parquet flottant en teck Entre 70 et 90 € par m²
Parquet flottant en wengé Entre 100 et 120 € par m²

Recevez jusqu’à 5 devis gratuits pour la pose d’un parquet flottant!

Quel tarif pour la pose d’un parquet flottant ?

Afin d’assurer la qualité de pose du parquet flottant, il convient de confier le travail à un professionnel : un parqueteur. Cet artisan spécialisé pourra vous conseiller sur le choix du revêtement selon la pièce, le type de finition à adopter et la pose adaptée.

Il saura également déterminer les mesures du parquet flottant nécessaires pour éviter les gaspillages. Bien évidemment, il faut alors prévoir le tarif de pose du parquet flottant dans votre budget.

Prix de pose du parquet flottant au m²

Le prix de pose du parquet flottant varie d’un professionnel à un autre. Il dépend également des travaux à faire et de la surface du sol où s’effectue la pose. En principe, le coût de pose est estimé au m², puisqu’il dépend directement de la surface totale à couvrir.

En France, le prix de pose du parquet flottant au m² oscille entre 15 et 25 € (Voir les prix) par m² en moyenne, sans compter la fourniture. Si vous souhaitez avoir de plus amples informations sur le prix de pose d’un parquet flottant, cette page est entièrement dédiée au sujet.

L’intérêt des devis de pose de parquet flottant

Demander des devis pour parquet flottant vous permet d’avoir une idée plus précise sur la pose du parquet flottant et son prix.

Ce document, rédigé par un artisan de votre région, comporte l’essentiel à savoir sur :

  • Les travaux à faire : préparation du sol, pose du parquet flottant
  • Les prix du parquet flottant : tarif du parqueteur, frais annexes, frais de déplacement, prix du parquet flottant…
  • Le professionnel en question : son identité, ses assurances, ses garanties…
  • Les modalités de paiement.

Les informations contenues dans un devis de pose de parquet flottant vous aideront à vous informer de manièrre plus détaillée sur le prix du parquet flottant et de sa pose par un professionnel. En comparant plusieurs, il vous sera ainsi facile de choisir la meilleure offre et de bien sélectionner votre installateur de parquet flottant.

Qu’est-ce qu’un parquet flottant ?

Le parquet flottant est constitué de lames destinées à s’emboiter entre elles. On parle de parquet “à pose flottante” car ce parquet peut se poser directement au sol, sans avoir besoin de colle pour parquet.

L’autre spécificité de ce parquet réside dans sa conception, en contrecollé. En effet, contrairement au parquet massif, le parquet flottant est constitué de plusieurs couches. Il est souvent confondu avec le parquet stratifié, avec lequel il doit toutefois être différencié.

Composition du parquet flottant

Le parquet flottant s’obtient par la superposition de plusieurs couches de matériaux, généralement des bois de différentes catégories.

En règle générale, un parquet flottant contrecollé se compose comme suit :

  • Une couche d’usure en bois noble, habituellement du chêne, qui va donner l’apparence du parquet,
  • Une couche intermédiaire en bois ordinaire tel du pin, de l’épicéa, qui constitue le squelette du revêtement,
  • Une couche inférieure en bois résineux qui renforce le revêtement et permet de plaquer le parquet au sol.

L’intérêt de ce parquet contrecollé est qu’il profite de l’apparence d’un parquet massif (intégralement en bois noble), mais s’avère moins coûteux, puisqu’il est en partie constitué de bois moins coûteux.

À savoir : il existe des parquets flottants massifs. Ceux-ci sont cependant assez rares. Comme on peut s’en douter, le prix du parquet flottant massif est nettement plus élevé que le prix du contrecollé.

Parquet flottant ou sol stratifié ?

Le parquet flottant est parfois confondu, à tort, avec le sol stratifié. Ces deux types de revêtements de sol ont des caractéristiques communes. Ils sont constitués de plusieurs couches superposées.

Différents éléments opposent cependant le parquet flottant et le sol stratifié :

  • Le parquet flottant est réalisé en partie avec du bois naturel, alors que le stratifié est conçu exclusivement avec des matériaux composites tels que le PVC ou de la résine plastique.
  • Alors que la couche d’usure du parquet contrecollé est en véritable bois, le sol stratifié n’est généralement qu’une feuille imprimée, qui prend l’apparence du parquet.
  • Le parquet flottant est un parquet en bois alors que le parquet stratifié est un sol imitation bois (qui ne peut pas légalement être appelé “parquet). Cette différence aura bien évidemment un impact majeur sur le prix des produits.

On gardera à l’esprit que le prix d’un sol stratifié se situe entre 20 et 50 € (Recevez plusieurs devis pour vos travaux) par m², hors pose. Nous allons voir que le prix d’un parquet flottant est généralement un peu plus élevé.

Recevez jusqu’à 5 devis gratuits pour la pose d’un parquet flottant!

Conseils de pose de parquet flottant

La pose d’un parquet flottant est des plus simples. Néanmoins, elle nécessite une préparation préalable, afin de garantir la stabilité du parquet.

Les travaux préparatifs avant la pose du parquet flottant

Le parquet flottant peut être posé sur un sol nu ou sur un revêtement existant.

Dans tous les cas, il est impératif de bien préparer le sol pour qu’il soit parfaitement plan :

  • Pour un sol bétonné, effectuez un nivelage minutieux. Un défaut de niveau risque en effet de créer des gondolements dans le parquet flottant, voire des fissures.
  • Pour un sol carrelé, il est essentiel de remplacer préalablement les carreaux cassés et de réaliser un ragréage.

Ces travaux préparatifs garantiront la stabilité de votre nouveau revêtement et la durabilité de ce dernier.

Pose collée ou pose clipsée ?

La conception même du parquet flottant destine ce dernier à une pose clipsée. Les lames sont solidarisées automatiquement entre elles grâce aux rainures.

Toutefois, vous pouvez également le coller. Dans ce cas, le choix de la colle dépendra de la nature du sol, béton, parquet, carrelage. Lors de l’achat, assurez-vous de choisir la colle adéquate.

La pose collée a l’avantage de renforcer la stabilité du parquet flottant. Elle supprime les effets de décollement et peut également améliorer l’acoustique du sol.

L’entretien du parquet flottant

Le parquet flottant peut être posé dans toutes les pièces de la maison, salon, chambre, cuisine, salle de bain. En bois, il est toutefois nécessaire de renforcer sa protection face à l’humidité. Pour les pièces humides, notamment la salle de bain avec des projections fréquentes, privilégiez un parquet flottant ayant subi un traitement hydrofuge préalable qui protègera durablement votre parquet.

Le parquet flottant n’exige aucun entretien particulier. Il peut être lavé à la serpillère lorsqu’il est vitrifié. Attention toutefois au produit que vous utilisez. Il est préférable d’éviter les produits trop agressifs riches en acide. Préférez le savon noir, à utiliser avec de l’eau tiède. Pour les pièces humides, il peut être nécessaire de renouveler périodiquement son traitement hydrofuge.

Vous savez désormais tout sur la pose et le prix du parquet flottant. Pour estimer le prix de pose d’un parquet flottant, n’oubliez pas de demander gratuitement vos devis en remplissant le formulaire en bas de cette page !

L’essentiel en quelques questions :

Le prix d’une tuile mécanique débute à 7 € (Demandez des devis) par m².


Plusieurs facteurs influencent le prix, tels que le type de tuiles, le matériau, les coûts de main-d’œuvre, la superficie, la configuration de la toiture et la couleur de la tuile.


Par exemple, les tuiles mécaniques Koramic autrichiennes varient de 20 à 30 € (Obtenir un devis gratuit) par m².


Les coûts annexes peuvent inclure un écran sous toiture, un solin, un litonnage, l’isolation des combles, des Vélux, des gouttières, la dépose des anciennes tuiles, et l’entretien, chacun avec des coûts spécifiques.


Des aides telles que “Habiter Mieux” de l’ANAH et “MaPrimeRénov'” peuvent contribuer à réduire les coûts, allant de 35 à 50 % en fonction des revenus et du type de travaux.