Parquet cuisine : choix et conseils

Noter cet article

parquet sol

Cuisine moderne avec du parquet ancien au sol.

Pour apporter plus de chaleur dans toutes les pièces, y compris la cuisine, installez un beau parquet qui change du carrelage froid et sans réel caractère. Toutefois, il convient de bien choisir le parquet à installer dans une cuisine afin de supporter les conditions de cette pièce.

Un beau parquet massif pour une cuisine d’exception

Il est tout à fait envisageable d’installer un beau parquet en bois massif pour le revêtement de sol de votre cuisine. Vous avez un large choix quant à l’essence à utiliser : parquet en chêne, en pin ou en bois exotiques. Il est toutefois impératif que le parquet soit traité pour supporter les rudes épreuves que le parquet devra subir dans une cuisine.

Les essences disponibles pour le parquet massif de cuisine

Toutes les essences de bois peuvent être utilisées pour revêtir le sol de votre cuisine, des bois ordinaires aux bois exotiques. La plupart du temps, ce sera votre budget qui dictera votre choix.

 

Type de bois pour le parquet de cuisine

Caractéristiques

Avantages

Prix

 

Bois résineux

  • Bois de la famille des conifères dont le pin, l’épicéa, le mélèze
  • Bois tendre
  • De couleur claire
  • Facile à travailler
  • Disponible sur tout le territoire européen et français
  • Prix très abordable
 

De 20 à 80 € du m2

 

Bois nobles

  • Bois dur dont le chêne, le noyer, le hêtre
  • De couleur sombre, généralement marron foncé

 

  • Belle esthétique
  • Très bonne tenue dans le temps
  • Prix relativement raisonnable en considérant le rapport qualité/prix
 

De 40 à 150 € du m2

 

Bois exotiques

  • Bois provenant d’autres continents dont le Teck, le palissandre, l’Ipé ou l’Iroko
  • Bois particulièrement dur
  • Excellente tenue dans le temps, pouvant durer plus de 100 ans
  • Esthétique sans égale
  • Supporte toutes les conditions
 

À partir de 120 € du m2(Comparez gratuitement les tarifs de votre région pour une pose de parquet!)

Les traitements préalables pour le parquet de cuisine

En moyenne, vous passez environ 20 jours par an dans votre cuisine, soit une à deux heures par jour, heures pendant lesquelles le parquet sera mis à rude épreuve. Humidité, choc, taches, il est impératif de protéger le parquet de votre cuisine convenablement. Pour cela, il faut effectuer :

  • Traitement hydrofuge : utilisez un parquet certifié hydrofuge pour supporter les conditions d’humidité permanente de la cuisine. Le traitement est également à renouveler tous les 5 à 7 ans.
  • Vitrification : elle permet de protéger le bois contre les chocs et l’abrasion. Elle facilitera également le nettoyage de votre parquet de cuisine. Utilisez un vernis spécial sol.
  • Cirage : il permet de garder l’aspect naturel du bois. Le cirage doit toutefois être renouvelé plus souvent, toutes les 2 à 3 semaines.

Conseil : il est préférable d’opter pour une vitrification qui facilitera l’entretien et maintiendra plus longtemps toute la beauté du parquet de votre cuisine.

Le parquet contrecollé, un parquet de cuisine à prix modéré

Si le prix du bois massif vous freine, il vous est tout de même possible de profiter d’un beau parquet sans dépenser une fortune grâce au parquet contrecollé. Le parquet contrecollé est prétraité et pourrait bien constituer la solution idéale dans une cuisine.

Le parquet contrecollé, de quoi s’agit-il ?

Le parquet contrecollé est un parquet composé de plusieurs couches collées entre elles, d’où d’ailleurs son nom. Ce parquet est constitué :

  • D’une couche de contre-parement : c’est la couche inférieure du parquet, généralement réalisée avec du contreplaqué.
  • D’une couche de support : une couche intermédiaire qui stabilise le parquet contrecollé. Il est constitué de bois de qualité intermédiaire, parfois du bois reconstitué.
  • D’une couche de parement ou couche d’usure : la couche supérieure qui donne l’aspect final au parquet. Il se décline dans toutes les essences de bois.

Le parement du parquet contrecollé est choisi avec soin et traité préalablement. Le parquet contrecollé peut être installé sans problème dans une cuisine ou même une salle de bain. Ses caractéristiques lui permettent également de varier à volonté les dimensions du parquet, avec une largeur pouvant atteindre jusqu’à 28 cm.

Remarque : un parquet contrecollé désigne un type spécifique de parquet. Un parquet collé désigne le mode de pose d’un parquet et s’oppose au parquet cloué.

Prix d’un parquet contrecollé pour cuisine

Le prix d’un parquet contrecollé dépend essentiellement de l’épaisseur de la couche de parement du parquet. Pour un parquet contrecollé de cuisine avec une couche d’usure de 2,5 mm, le prix moyen est de 25 € du m2. Pour une épaisseur de 6 mm, le prix grimpe autour de 100 € du m2. L’essence du bois n’a que peu d’impact sur le prix. Le choix dépendra du rendu final que vous désirez obtenir : parquet clair ou parquet sombre.

Important : le parquet contrecollé ne peut être poncé qu’une à deux fois en fonction de l’épaisseur de la couche d’usure. Suivez ce lien pour découvrir comment poncer du parquet.

Les revêtements de cuisine imitation parquet

Dernière option pour profiter d’un parquet dans une cuisine. Il vous est également possible d’installer un revêtement qui imite le parquet. Dans cette catégorie, il y a le parquet stratifié et le carrelage.

Parquet stratifié

Il s’agit d’un faux-parquet réalisé avec des matériaux synthétiques, généralement du PVC. Le parquet stratifié est recouvert d’une couche d’impression qui donne l’illusion du bois. La technologie actuelle permet de reproduire presque fidèlement l’aspect du bois. La différence se fait essentiellement au toucher. Son principal avantage est son prix qui débute à moins de 10 € du m2.

Alternative : il vous est également possible d’installer un sol en lino imitation parquet, un revêtement synthétique réalisé avec du PVC ou du vinyle malléable.

Carrelage imitation bois

Les fabricants de carrelage déclinent des carreaux qui imitent aussi bien la pierre, le cuir que le bois. Vous pouvez donc installer dans votre cuisine un carrelage imitation parquet. Toutefois, le résultat est peu convaincant et le revêtement reste essentiellement un carrelage. Néanmoins, le carrelage reste le revêtement de cuisine le plus solide et le plus facile à entretenir.