Comment renégocier son prêt immobilier ?

Noter cet article

comment renégocier son prêt immobilier

prêt immobilier

Renégocier son prêt immobilier est loin d’être du temps perdu. Au contraire, penser à la renégociation d’un prêt immobilier de manière régulière peut vous permettre d’économiser gros. Besoin de conseils au sujet de la négociation ou du rachat d’un prêt immobilier ? Cette page vous explique tout ce que vous devez savoir sur le sujet !

Renégocier son prêt immobilier : quel intérêt ?

La grande majorité des propriétaires contractent un prêt pour acheter un maison, de manière à financer leur projet immobilier. Et depuis quelques années, on assiste à une baisse des taux de crédit immobilier. En effet, les taux des crédits immobiliers se stabilisent aujourd’hui autour de 1,5 à 2 %. Cette situation pousse ainsi les propriétaires à renégocier leurs prêts au maximum.

Pourquoi renégocier son prêt immobilier ?

Il faut savoir que tout client d’une banque peut demander à renégocier un prêt immobilier. Si la négociation n’est pas toujours possible, cette démarche ne coûte rien… et peut faire économiser beaucoup !

Vous vous demandez pourquoi renégocier un prêt immobilier ? La réponse est simple : renégocier un prêt immobilier permet d’aligner votre prêt immobilier avec les taux actuels, qui sont nettement plus avantageux pour les clients.

En renégociant un prêt immobilier ancien, les propriétaires peuvent ainsi :

  • Bénéficier de meilleures conditions financières, notamment un taux inférieur à celui de leur prêt actuel.
  • Réduire le montant de leurs mensualités, ce qui leur permet de dégager plus de trésoreries.
  • Augmenter le montant de leurs mensualités, ce qui a pour effet la diminution de la durée du prêt, et donc du montant total du crédit.

Au choix, renégocier un prêt immobilier peut vous permettre de baisser vos mensualités, de baisser le coût total du crédit ou encore de rembourser plus vite votre prêt (ce qui peut notamment vous permettre de vous endetter sur un nouveau projet immobilier si vous le souhaitez).

Renégociation ou rachat de crédit immobilier ?

On notera qu’il faut bien différencier la renégociation d’un prêt immobilier avec le rachat d’un crédit immobilier

Les deux solutions permettent à l’emprunteur de bénéficier de meilleures conditions de financement :

  • La renégociation de crédit immobilier se fait au sein de la banque où l’emprunteur a contracté le crédit immobilier.
  • Dès lors que le propriétaire change de banque, il s’agit d’un rachat de crédit immobilier : le crédit est soldé et racheté par la nouvelle banque.

Pour savoir quelle est la meilleure alternative, l’emprunteur peut renégocier son crédit immobilier avec sa banque. Il verra ainsi la proposition de cette dernière. Ensuite, l’emprunteur peut faire une comparaison avec une proposition de rachat de crédit d’une autre banque.

À savoir : pour un travail de comparaison plus poussé, le mieux est de faire appel à un professionnel de crédit.

À quel moment renégocier son prêt immobilier ?

Si le crédit a été contracté il y a quelques années, donc à un taux supérieur à 2 %, il se peut que l’emprunteur souhaite le renégocier. Toutefois, il ne faut pas se précipiter et bien considérer certains points.

La renégociation d’un prêt immobilier ne sera rentable que si les conditions suivantes sont réunies :

  • L’emprunteur doit avoir une durée restante de remboursement importante, par exemple la moitié de son crédit immobilier.
  • Il doit y avoir au moins 0,7%, même 1% d’écart entre le taux d’origine et le nouveau taux, et ce, sur la même durée.
  • Le capital restant dû doit être d’au moins 70000 €.
  • L’emprunteur ne doit pas envisager de vendre sa maison dans les deux prochaines années.

Si ces conditions ne sont pas complètes, le montant du gain ne dépassera pas celui des frais engendrés par la renégociation.

Comment renégocier son prêt immobilier ?

Sachez que la banque n’est pas obligée d’accepter une demande de renégociation de crédit immobilier, sauf si l’emprunteur est un bon client et qu’elle souhaite le garder. Il est donc inutile de renégocier un prêt immobilier si la banque n’a aucun intérêt à vous faire cette fleur.

L’emprunteur doit donc se préparer pour mettre toutes les chances de son côté :

  • Réunir son dossier pour ne pas retarder la réponse de la banque.
  • Préparer ses arguments en comparant les conditions de son crédit immobilier avec les offres proposées par les autres établissements de crédit.
  • Négocier avec le banquier. L’emprunteur peut dire au banquier qu’il a déjà fait une étude de marché. Il doit aussi demander si l’opération va engendrer des frais.

Si la renégociation échoue ou n’est pas avantageuse, l’emprunteur peut opter pour le rachat de crédit, en faisant appel à d’autres banques. Cela sous-entendra cependant un déplacement de ses comptes vers un autre établissement bancaire.

Renégociation du crédit immobilier : qu’en est-il de l’assurance ?

Quand l’emprunteur renégocie son prêt, il doit aussi penser à la renégociation de son contrat d’assurance. Renégocier l’assurance d’un crédit immobilier peut vous permettre d’économiser plusieurs milliers d’euros. L’assurance d’un crédit permet de couvrir l’emprunteur en cas de sinistre, mais son coût peut être très élevé (notamment si vous avez opté pour l’assurance groupe, proposée par votre établissement bancaire).

Toutefois, grâce à la loi Hamon, l’emprunteur a la possibilité de remplacer son assurance crédit actuelle par une autre plus avantageuse (à condition que cette dernière conserve les mêmes garanties). Il est ainsi possible de changer d’assurance de prêt immobilier :

  • Librement, la première année de remboursement du prêt immobilier,
  • Ou chaque année, à la date anniversaire du contrat de prêt immobilier.

Dans ce cas, le montant de l’assurance sera calculé sur le capital restant dû.

Vous savez désormais ce qu’il faut faire si vous envisagez de renégocier votre prêt immobilier. Ne passez pas à côté de cette opportunité pour diminuer le coût d’un crédit immobilier.