Renégocier son prêt immobilier

Noter cet article

réussir à renégocier son prêt immobilier

négociation prêt immobilier

Renégocier son prêt immobilier permet généralement de faire une bonne affaire, en réduisant au maximum le prix d’un prêt immobilier. Naturellement, il n’est pas toujours possible de renégocier un prêt immobilier. Mieux vaut dès lors bien s’informer avant de négocier auprès de votre banque, et vous renseigner sur les différentes manières de renégocier un emprunt immobilier.

Choisir le bon moment pour renégocier un prêt immobilier

Tout comme le cas d’une vente immobilière, il est important de choisir le bon moment pour la renégociation d’un prêt immo. Techniquement parlant, il est possible de faire cela à tout moment. Mais pour mettre toutes les chances de votre côté, sachez qu’il existe des moments clés pour revoir son emprunt immobilier.

Différents facteurs doivent être réunis pour vous permettre de renégocier votre prêt immobilier :

  • Négocier de préférence durant la première moitié du remboursement : c’est durant cette période que les remboursements concernent en grande partie des intérêts, et qu’il est donc préférable de renégocier son prêt.
  • En cas d’écart de 0,70 % à 1 % entre votre taux et les nouveaux taux : si vous réalisez que les taux d’emprunt immobilier ont baissé, c’est le moment de les renégocier. Cela vous permettra de faire des économies importantes sur l’intérêt du crédit immobilier.
  • Renégociez si la durée restante du remboursement est longue : renégocier un crédit immobilier qui se termine l’année prochaine vous rapportera peu. Au contraire, n’hésitez pas à négocier un emprunt immobilier s’il s’étale dans le temps.
  • Le montant du capital à rembourser doit être supérieur à 50 000 euros : il sera plus difficile de faire une négociation intéressante sur les petits prêts immobiliers, ou sur les prêts qui sont déjà en grande partie remboursés.

Si votre situation ne représente aucun de ces cas spécifiques, il y a peu de chances pour que la renégociation du crédit immobilier soit réellement attractive (mais rien ne vous empêche d’essayer malgré tout).

Comment renégocier un emprunt immobilier ?

Sivous souhaitez renégocier votre prêt immobilier, vous avez le choix entre deux options :

  • La première, vous voulez diminuer la durée du remboursement avec les mêmes échéances actuelles. Vous serez donc plus rapidement acquitté de votre dette, ce qui pourra notamment vous permettre de contracter plus rapidement un nouvel emprunt. C’est une solution intéressante si vos revenus ont augmenté depuis la signature du prêt initial.
  • La deuxième, vous avez la possibilité de réduire les montants à payer jusqu’à l’échéance normale. C’est une option possible si vous réalisez que les taux d’intérêt diminuent. Cela vous permet d’augmenter votre reste à vivre après chaque mensualité.

Le but d’une renégociation est de payer le moins cher possible en frais bancaires, pour faire des économies à la fin du prêt. Si vous voulez avoir un aperçu du meilleur choix, il est conseillé de faire une simulation de négociation de prêt, pour comparer les options qui s’ouvrent à vous.

Préparer la renégociation d’un crédit immobilier

Pour faire une renégociation d’emprunt immobilier, vous devez savoir qu’il existe certains points à préparer absolument.

Voici les éléments à examiner avant de chercher à renégocier un crédit immobilier :

Les frais bancaires

La renégociation d’un crédit immobilier doit, bien entendu, être une opération intéressante d’un point de vue financière.

De ce fait, les frais bancaires doivent être inclus dans vos calculs pour les bénéfices :

  • Si vous tentez une renégociation, la banque n’a aucun droit de vous prélever des indemnités. Toutefois, vous aurez à payer les frais de dossiers.
  • En effet, si vous voulez faire une renégociation de votre prêt, celui-ci sera réinitialisé. C’est également le cas de votre dossier.
  • Ces frais sont appelés « frais d’avenant ». Sachez que le montant de ces frais varie en fonction de chaque banque. Pour certaines, il est possible d’avoir un montant fixe. Et pour d’autres, le montant peut être prélevé en pourcentage par rapport au montant du crédit.

L’existence de frais bancaires fait qu’il n’est pas forcément intéressant de renégocier un prêt immobilier qui arrivera bientôt à terme, ou qui ne concerne pas une grosse somme d’argent. Comme la renégociation ne porte que sur le taux d’emprunt, il ne faudrait pas que le montant des frais bancaires soit plus élevé que l’économie réalisé sur ce taux.

Préparer un dossier de renégociation de prêt immobilier

Comme vous allez renouveler votre contrat, vous devez vous munir de votre dossier complet avant de renégocier. Cela inclut :

  • Vos pièces d’identité,
  • Vos fiches de paie,
  • Vos relevés bancaires,
  • L’échéancier de votre crédit actuel,
  • Les justificatifs de votre épargne actuelle.

Ces dossiers vont permettre à la banque de voir si votre renégociation est réalisable ou non. Toutefois, il est à noter que votre banque peut refuser votre demande dans certaines situations.

Les comparatifs d’appui

Pour convaincre votre banque d’accepter votre renégociation, il est important de lui présenter des comparatifs des autres établissements bancaires concernant les taux et le prêt en général.

Ainsi, grâce à des arguments solides, vous pouvez facilement lui convaincre d’opter pour votre offre en raison de la situation du marché actuel.

Par ailleurs, tâchez de trouver des informations valables et vérifiées. Pour cela, le mieux est de disposer des offres des banques concurrentes, en demandant différents devis de rachat de prêt immobilier. Montrer que vous pourriez avoir une offre plus attractive ailleurs poussera votre banque à reconsidérer votre emprunt immobilier.

Renégocier son prêt immobilier est tout à fait possible, à condition d’avoir les bons arguments et un dossier solide.