Quel est le meilleur moment pour revendre sa maison ?

Noter cet article

vente immobilière

timing revente maison

Tout propriétaire qui réfléchit à la revente se pose des questions sur la meilleure période pour vendre sa maison. Quel est le meilleur moment pour mettre son bien en vente ? Peut-on revendre sa maison après un an ? Faut-il attendre des décennies pour vendre une maison ? Tâchons d’examiner le sujet ensemble…

Quand peut-on revendre sa maison ?

À la question « quand peut-on revendre sa maison ?« , la réponse première est « quand cela vous arrange !« .

Il faut savoir que rien ne vous empêche de revendre un bien acquis il y a peu. En effet, il n’y a aucune loi qui impose un délai de revente d’un logement, et ce, même s’il existe un emprunt en cours.

En somme, un propriétaire est libre de vendre sa maison comme il le souhaite, et ce même s’il vient de l’acquérir. La véritable question à se poser sera alors : quand revendre sa maison pour que l’opération soit financièrement intéressante ?

Car, ne le cachons pas, revendre une maison trop tôt peut vous coûter cher…

Quand vendre sa maison ?

La vente immobilière est souvent un concours de circonstances. Un propriétaire va souvent chercher à vendre sa maison pour des raisons personnelles ou professionnelles :

  • Relocalisation professionnelle,
  • Divorce,
  • Enfant à venir,
  • Problèmes d’argent,
  • Retraite, etc.

Le fait de vendre son bien immobilier n’est donc pas toujours un choix spontané, mais bien plus souvent un choix dirigé par des circonstances.

Délai moyen de revente d’une maison

À titre informatif, un couple de primo accédants met en moyenne un délai de 7 ans avant de revendre son bien immobilier.

Naturellement, il s’agit là d’une moyenne :

  • Certaines personnes peuvent rester dans leur maison pour la totalité du crédit, voire plus encore.
  • D’autres personnes revendent une maison quelques années après l’achat.

Si rien ne presse, il est conseillé de rembourser au moins une partie du crédit immobilier avant de revendre sa maison, sans quoi cette opération pourrait vous coûter de l’argent.

Les éléments à prendre en compte pour la revente d’une maison

En soi, il est possible de revendre sa maison au bout d’un an, voire moins. Mais avant de prendre cette décision, il est financièrement intelligent de réfléchir à tout ce qui gravite autour de cette décision.

Les frais liés au prêt immobilier

Sachez que pour vendre un bien sans que cette opération ne produise de perte, vous devez attendre d’avoir remboursé une certaine partie de votre capital, pour pouvoir récupérer votre mise initiale. Prenez donc en compte votre capital restant dû.

Si vous revendez votre bien au prix du marché au bout d’un an, il est probable que vous essuyiez une perte en remboursant le capital restant dû et les pénalités de remboursement anticipé.

Généralement, les experts conseillent d’attendre au moins 5 ans avant de revendre son bien, pour que les frais de l’achat immobilier soient amortis. Revendre une maison avant 5 ans sera donc très souvent un mauvais calcul financier.

Prix de revente et prêt immobilier

Ces dernières années, il faut garder à l’esprit que la plus-value immobilière n’est plus automatique. C’est d’autant plus vrai si votre achat est très récent.

Ainsi, il est important de faire une estimation immobilière avant la vente, pour savoir si vous allez pouvoir retomber sur vos pattes. Si la vente d’un bien immobilier ne permet pas de solder votre crédit immobilier, vous risquez de devoir continuer à rembourser la différence.

La perte sèche peut donc être importante, en particulier si vous avez acheté votre bien immobilier trop cher par rapport au prix du marché !

À savoir : l’achat d’une maison entraîne des frais importants, notamment les frais de notaire et les frais d’agence. Revendre une maison rapidement est donc rarement attractif, même si vous réalisez une plus-value.

Les taxes pour la revente

En dehors des frais bancaires, il est important de penser aux taxes lors de la revente d’une maison.

Il faut savoir que les taxes sur la plus-value immobilière ne concernent pas la cession d’une résidence principale. Vous pouvez donc vendre une résidence principale quand cela vous chante.

Lorsque vous vendez une résidence secondaire, la plus-value réalisée sera taxée de 36,2%, sauf dans les cas suivants :

  • Les frais liés à l’impôt sur le revenu (19 %) seront exonérés si la détention excède les 22 ans.
  • Les prélèvements sociaux (17,2 %) seront exonérés si la détention excède les 30 ans.

Si vous êtes propriétaire depuis très longtemps d’une résidence secondaire, attendre quelques années supplémentaires peut donc être un calcul intelligent.

Peut-on revendre sa maison au bout d’un an ?

En soi, il est donc possible de revendre sa maison au bout d’un an. C’est même un cas de figure assez fréquent, souvent lié à une séparation du couple après l’emménagement, ou encore à un mauvais achat immobilier (résidence située trop loin, résidence mal agencée, etc.).

Malheureusement, vendre un bien immobilier après une période si courte est rarement intéressant financièrement, à moins d’avoir acheté la maison bien en dessous des prix du marché.

Quoi qu’il en soit, mieux vaut consulter votre notaire avant la mise en vente d’un bien immobilier, de manière à être certain des frais relatifs à cette vente.

À savoir : si la vente d’un bien immobilier vous coûterait trop cher, vous pourriez envisager de le mettre en location, pour continuer à rembourser le crédit sans souffrir de frais trop importants.

À quelle période revendre sa maison ?

En dehors des éventuels frais liés à la vente, pensez également à mettre une maison en vente au bon moment, pour assurer une vente rapide et éviter des frais supplémentaires :

  • Il faut savoir que les activités immobilières sont également rythmées par les saisons. Il y a donc de hautes saisons et de basses saisons.
  • Le moment idéal pour la vente d’un bien est le printemps. Au retour des beaux jours, le moral des acheteurs potentiels est au beau fixe et ils veulent concrétiser un projet qui a été murement réfléchi des mois auparavant.
  • Par ailleurs, signer le contrat de vente durant cette période permettra à une famille d’aménager dans le bien en été, ce qui laisse un laps de temps idéal pour préparer la rentrée des classes des enfants.

Si vous voulez vendre votre bien au meilleur prix, le printemps est donc à privilégier. Toutefois, la concurrence est rude à ce moment de l’année, ce qui vous obligera à user de tous les moyens existants pour que la vente se passe bien.

L’hiver constitue la période où les transactions immobilières semblent en berne. Le nombre de ventes et d’achats est le plus bas comparé aux autres saisons. Or, le stock de biens à vendre est élevé. Si vous souhaitez obtenir une belle plus-value, il vaut mieux attendre que le mercure du thermomètre remonte.