Démarche pour acheter un appartement

Tout savoir sur les démarches d'achat d'un appartement

Plus de 70 % des Français considèrent l’acquisition d’un bien immobilier comme la consécration ultime. Mais une acquisition immobilière est une affaire sérieuse et il convient de faire attention sur plusieurs points. Voici les démarches à suivre pour acheter un appartement.

Achat immobilier : définir votre budget

La première étape consiste à fixer un budget, c’est-à-dire la somme d’argent que vous pouvez consacrer à l’acquisition immobilière.

Comment déterminer votre budget ?

La budgétisation d’un achat immobilier est relativement complexe. Vous devez, en effet, tenir compte :

  • Du prix de l’appartement : c’est le prix net du vendeur, la somme versée au propriétaire. Pour évaluer le prix d’un appartement, vous devez tenir compte de la surface du bien, de l’état de ce dernier et de sa situation géographique.
  • Des frais de notaire : versée au notaire, la majeure partie de ces frais est destinée au règlement des impôts et taxes liés à l’acquisition immobilière. Les frais de notaire constituent entre 2 et 8 % du prix du bien selon qu’il s’agisse de bien neuf ou de bien ancien.
  • Des frais d’agence : pour trouver un appartement, il est parfois nécessaire de recourir à une agence immobilière. Les frais d’agence représentent entre 3 et 10 % du prix du bien.
  • Des intérêts du crédit : dans la plupart des cas, l’achat d’un appartement est financé par un crédit immobilier, crédit qui génère des intérêts.

Remarque : pour l’achat d’un appartement, vous devez également prévoir des charges supplémentaires. Les charges dites de copropriété comprennent l’entretien des parties communes, éventuellement l’eau chaude, le gaz et l’électricité.

Comment financer un achat immobilier ?

Pour financer un projet immobilier, vous avez deux options :

  • Achat d’appartement en fonds propres : si vous disposez de suffisamment d’économie, vous pouvez financer l’achat d’un appartement avec vos fonds propres. Il faut savoir que le prix moyen d’un appartement est d’environ 230 000 €.
  • Achat à crédit : la solution la plus évidente reste le crédit immobilier. Le remboursement d’un prêt immobilier s’étale généralement sur 20, 25 ou 30 ans. Tout dépend de la capacité de remboursement de l’emprunteur.
  • Vente en viager : elle consiste à payer le prix d’un bien immobilier sous forme de rente sur une période définie.

Remarque : même avec un crédit, l’acheteur doit souvent constituer un apport personnel servant à payer les frais annexes. Il est toutefois possible d’inclure les frais de notaire dans un prêt immobilier.

Achat immobilier : trouver l’appartement

Une fois votre budget fixé, il ne vous reste qu’à trouver l’appartement qu’il vous faut. Vous avez plusieurs options pour votre recherche.

Trouver un appartement à acheter tout seul

Bien que la tâche soit herculéenne, vous pouvez faire vos recherches seul. Vous pouvez notamment :

  • Faire du porte-à-porte : elle consiste à toquer à la porte des appartements et demander s’il y a un appartement mis en vente.
  • Déposer une annonce : en ligne ou avec des affiches, vous pouvez aussi publier votre recherche, incluant les caractéristiques du bien recherché.
  • Éplucher les annonces immobilières : que cela soit sur les réseaux sociaux, sur les plateformes de mise en relation, il existe de nombreuses annonces immobilières quotidiennes. À vous de faire le tri.

Trouver un appartement via une agence immobilière

Si rechercher seul un appartement vous permet de réduire les charges, vous risquez de perdre beaucoup de temps. En recourant à une agence immobilière, vous :

  • Profitez d’un vaste réseau pour trouver plus rapidement un appartement.
  • Bénéficiez de bons conseils pour choisir le bien qu’il vous faut en fonction de vos critères et de vos moyens.
  • Disposez d’un œil expert pour évaluer l’intérêt d’un bien.
  • Sécurisez vos transactions. L’agence immobilière contrôle, en effet, tous les aspects juridiques de l’achat pour vous éviter des problèmes ultérieurs.

Remarque : vous pouvez aussi confier la recherche à un notaire avec un mandat de recherche.

Achat immobilier : conclure l’achat de l’appartement

Une fois l’appartement trouvé, vous pouvez passer à l’étape suivante, c’est-à-dire la conclusion de l’achat. Mais avant de signer l’acte définitif de vente, il existe des étapes intermédiaires à respecter.

Faire une offre d’achat sur l’appartement

Une offre d’achat est une lettre adressée au vendeur signifiant l’intention d’acheter le bien. L’offre peut être :

  • Au prix : dans ce cas, l’acquéreur propose d’acquérir le bien au prix demandé par le vendeur. S’il n’y a aucune autre offre alignée, le vendeur est, en principe, obligé d’accepter l’offre.
  • À un prix inférieur : c’est au vendeur de décider s’il accepte l’offre. Le vendeur dispose généralement jusqu’à 10 jours pour répondre à l’offre. Au-delà, l’offre devient caduque.

Remarque : une offre d’achat acceptée bloque la vente et les visites. Toutefois, l’acquéreur n’est pas légalement tenu par son offre. Il peut toujours se rétracter. Sinon, vous pouvez également tout savoir sur comment faire une proposition d’achat.

Signer le compromis de vente de l’appartement

L’offre d’achat acceptée, acheteur et vendeur signent un compromis de vente. Il s’agit d’un acte par lequel les deux parties s’accordent sur les conditions de la transaction. La signature du compromis peut se faire :

  • Sous seing privé : uniquement entre les deux parties. Il existe de nombreux modèles pouvant être utilisés pour rédiger et signer un compromis de vente.
  • Devant le notaire : signé dans une étude de notaire, ce dernier authentifie l’acte. Un compromis de vente signé devant le notaire est généralement plus sécurisant. Ce dernier apporte, en effet, de nombreux conseils d’ordre juridique qui permettent d’encadrer la vente de manière officielle. Vous évitez ainsi tout risque de conflit ultérieur.

Remarque : après la signature du compromis, l’acquéreur dispose encore d’un délai légal de rétractation de 10 jours.

Sceller définitivement l’achat de l’appartement

Dernière étape pour concrétiser la transaction, les parties se donnent rendez-vous chez le notaire pour rédiger et signer l’acte de vente définitif. De façon générale, l’acte de vente est signé 3 mois après la signature du compromis. Ce délai permet au notaire de réaliser toutes les vérifications d’usage. Une fois l’acte rédigé et dûment signé, le vendeur remet les clés à l’acheteur. Ce dernier devient alors propriétaire légal du bien.

Remarque : le vendeur doit avoir quitté l’appartement au jour de la remise des clés. Toutefois, les parties peuvent convenir d’un délai pour la libération des lieux, avec ou sans contrepartie financière.