Comment se passe l’achat d’une maison ?

Tout savoir sur l'achat d'une maison

Dernière mise à jour le : 2 mars 2022 par Rénovation et travaux

L’immobilier reste la valeur la plus sûre en termes d’investissement. Par ailleurs, pour de nombreux Français, l’acquisition immobilière constitue l’apogée du succès. Si vous aussi êtes prêt à passer le cap, voici tout ce que vous devez savoir sur l’achat immobilier, les étapes, les bons réflexes et les pièges à éviter.

Trouver la maison à acheter

La maison doit correspondre à vos critères de recherche, mais également et surtout à votre budget.

Budget à consacrer à l’achat d’une maison

Une acquisition immobilière commence par la détermination de votre budget. Quelques privilégiés pourront se permettre de financer une acquisition avec leurs fonds propres. Les autres devront nécessairement souscrire un prêt immobilier. Le montant d’un prêt, donc le budget du projet immobilier, dépend de :

  • Votre capacité d’endettement : celle-ci s’évalue à travers votre revenu. La loi fixe un seuil d’endettement de 33 %. Cela signifie que vous ne pouvez consacrer que le tiers de vos revenus au remboursement d’un prêt.
  • Votre situation professionnelle : un emploi stable avec un CDI favorise un dossier de crédit.
  • Votre situation personnelle : seul, marié, avec ou sans enfant, tous ces critères sont pris en compte par la banque pour déterminer votre éligibilité à une offre de crédit. De manière générale, l’achat de maison en couple constitue une garantie supplémentaire aux yeux de l’emprunteur.
  • Votre âge : les jeunes emprunteurs bénéficient de plus de temps pour le remboursement du prêt. Cela induit un montant de prêt plus élevé. La durée d’un crédit immobilier va de 15 à 30 ans.
  • Votre apport : les établissements de crédit exigent souvent une participation de l’emprunteur. A hauteur d’environ 10 ou 20 % du montant du crédit, cet apport symbolise l’implication de l’emprunteur dans son projet. Il couvre généralement les frais d’acquisition immobilière, notamment les frais de notaire.

Remarque : le montant moyen des prêts immobiliers en France s’élève à 180 000 €. A ce montant, vous pouvez éventuellement rajouter une partie de votre économie, les aides des parents et amis. Le budget consacré à l’achat d’une maison est compris entre 200 000 et 250 000 €.

Recherche de la maison à acheter

Il est maintenant temps de partir à la chasse aux biens. La recherche se base essentiellement sur votre budget. À chaque bourse correspond un bien de caractéristiques définies, surface, nombre de pièces et situation géographique. Vous avez plusieurs options pour trouver votre future maison :

  • Chercher vous-même la maison : vous faites du porte-à-porte pour démarcher une maison à vendre selon les critères définis. Vous pouvez également publier une annonce, dans la presse, sur les sites et plateformes d’annonce. Cette option est loin d’être la plus efficace. 70 % de ceux qui ont cherché eux-mêmes finissent par abandonner.
  • Mandater une agence immobilière : l’agence cherche plusieurs biens pouvant correspondre à vos critères de recherche. Elle organise les visites et négocie éventuellement le prix de la maison. Grâce à ses relations, l’agence peut plus facilement et plus rapidement trouver des biens. En moyenne, les frais d’agence s’élèvent à 5 % du prix du bien, frais la plupart du temps à la charge de l’acheteur.

Concrétiser l’achat de la maison

Avant de conclure la vente, il existe quelques étapes intermédiaires par lesquelles il faudra passer.

Faire une offre et établir le compromis de vente

Une offre constitue une manifestation d’intérêt de la part d’un acheteur. Il peut être au prix ou en dessous du prix. Une offre acceptée engage le vendeur. L’acheteur, lui, dispose d’un délai de rétractation de 10 jours après acceptation de l’offre. Passé ce délai, les parties peuvent signer un compromis de vente, un avant-contrat qui définit toutes les caractéristiques et modalités de la vente.

Conseil : le compromis de vente peut être établi entre particuliers. Toutefois, pour plus de sécurité, nous vous recommandons fortement de faire appel à un notaire qui vous apportera tous les conseils juridiques nécessaires et utiles.

Signer l’acte de vente

Au bout d’environ 3 mois et sans rétractation des parties, l’acte de vente est signé devant notaire. Cet acte scelle définitivement la vente. Établi par le notaire, le contrat de vente respecte un formalisme rigoureux, avec des mentions obligatoires et particulières. L’acte de vente fixe notamment :

  • Le prix de la vente,
  • Le mode de paiement du prix, soit au comptant, soit échelonné selon une échéance précise,
  • Le moment de la libération des lieux : il arrive en effet que l’ancien propriétaire demande un délai pour déménager et remettre les clés à l’acquéreur.
  • Le paiement des frais de notaire : ceux-ci sont en principe à la charge de l’acheteur, mais il existe des exceptions. Sinon, découvrez également comment calculer les frais de notaire.

Devenir le propriétaire de la maison : conséquences

Devenir propriétaire induit quelques conséquences pour le nouvel acquéreur, conséquences qu’il faut anticiper dès le début.

Remettre le bien en état

Le déménagement de l’ancien propriétaire laisse souvent apparaître quelques dommages. Rénover ou rafraîchir une maison implique un budget. Il est impératif de calculer les travaux dès la première visite avant l’achat. Vous pourrez ainsi les intégrer dans le budget total du projet immobilier.

Conseil : lors de la contre-visite, faites-vous accompagner par un professionnel du bâtiment pour déceler et évaluer de manière précise les travaux. Vous pourrez ainsi mieux négocier le prix du bien.

Payer les factures

Impôts, taxes, électricité, gaz, c’est aujourd’hui à vous de payer les factures. En tant que bon acheteur, vous aurez pris soin de vérifier en amont la régularité de l’ancien propriétaire. Cela évite des différends avec les débiteurs, que cela soit le fisc ou les fournisseurs d’énergie. Il en est de même pour les charges générées par une éventuelle copropriété ou dans un lotissement résidentiel.

Entre le lancement du projet et la remise des clés, il peut se passer entre 3 et 6 mois, voire plus. Cette situation peut être particulièrement stressante. L’achat d’une maison exige de la préparation, à la fois mentale, physique et financière.