Comment faire un plafond en placo ? Il vous est possible de faire appel à un plaquiste professionnel pour la réalisation d’un faux plafond. Ce sera plus rapide et parfaitement réalisé. Mais pour une économie d’argent, vous pouvez également poser vous-même un plafond en plaques de plâtre. Cela demande juste un peu de temps et d’implication et le tour est joué. Voici les étapes à suivre pour poser un plafond en plâtre.

Obtenez plusieurs devis de pose de placo

Quels matériaux pour faire un plafond en placo ?

Pour réaliser la pose d’un plafond en placo, la première étape est de réunir les matériaux nécessaires.

Il existe différents équipements que vous devez avoir pour la pose de votre plafond en placo, à savoir :

  • Les plaques de placo : la quantité selon vos besoins,
  • Un mètre à mesurer,
  • Un cordeau,
  • Les fourrures,
  • Les éclisses,
  • Les suspentes,
  • Une pince coupante,
  • Un tournevis électrique,
  • Un lève-plaque.

Les différentes matières comme le placo, la suspente et les fourrures sont à choisir soigneusement, surtout pour la qualité. Cela va garantir la longévité de vos travaux.

Gratuit et sans engagement : devis de pose de placo

Les étapes de préparation de la pose d’un plafond en placo

Pour mettre en place votre faux plafond en placo, vous allez devoir préparer le tout avant de pouvoir procéder à la pose du placo lui-même.

La préparation des travaux

La préparation des travaux consiste notamment à prendre toutes les mesures pour déterminer la quantité de matériaux à utiliser et aussi pour savoir le nombre de plaques à utiliser.

C’est utile pour éviter les surplus de dépenses dans l’achat des matériaux, mais aussi pour éviter de ne pas en avoir assez quand il le faut. Ensuite, n’oubliez pas également de vérifier l’état de la pièce. Avant la pose du placo, il est indispensable qu’elle ne présente aucune moisissure et humidité.

Par ailleurs, vous devez également vider la pièce si possible, car les débris de placo peuvent facilement se coller à vos meubles. Dans le cas où vous ne le pouvez pas, vous devez les couvrir soigneusement pour éviter le contact avec les placo.

La pose de la suspente

Une fois les préparations faites, vous devez maintenant procéder à la pose des suspentes. Ce sont des tiges métalliques qui forment avec les fourrures l’ossature du plafond en placo.

Pour ce faire, vous allez poser quatre suspentes sur chaque coin de la pièce. À l’aide du cordeau, tendez-le entre les suspentes pour pouvoir placer les rangées solidement. Il faut que la différence entre chaque suspente soit de 50 cm et un écartement de 1,2 m doit se faire entre deux rangées de suspentes.

Lorsque vous avez posé l’intégralité des suspentes, vous pouvez facilement retirer le cordeau.

La pose des fourrures

La fourrure est la seconde partie de l’ossature du plafond en placo, ce sont les rails métalliques. Pour sa pose, vous devez utiliser la pince coupante pour ajuster la bonne taille de vos fourrures. Il suffit juste ensuite de les fixer sur les suspentes et le tour est joué.

Si votre pièce est assez longue, vous pouvez assembler deux fourrures à l’aide d’une éclipse.

Recevez des devis gratuits de pose de placo

Poser un plafond en placo

Enfin, pour la pose du placo, il vous faut munir du lève-plaque. Cela vous permet de placer les placo à la bonne hauteur. Placez la plaque sur une fourrure et vissez-la.

Il est important de ne pas choisir de la colle, la vis est plus sûre et offre un maintien durable. Sur chaque fourrure, vous devez visser tous les 20 ou 30 centimètres maximum. C’est pour garantir l’esthétique, mais aussi le bon maintien des travaux.

Lorsque vous avez recouvert tout le plafond, il vous suffit juste de faire les finitions, notamment l’application de la peinture pour dissimuler les imperfections et la présence des vis.