Au contraire des autres matériaux, le placoplâtre n’est pas assez solide pour recevoir des charges lourdes. C’est pourquoi, il vous sera nécessaire de réaliser une armature en métal avant de procéder à une fixation du placo en lui-même. À elle seule, la plaque de plâtre ne sera pas assez résistante lorsque vous posez ou accolez des éléments pesants dessus. Ainsi, renforcer une cloison en placo a pour but de soutenir le mur existant et d’éviter tout arrachement. Pour ce faire, ci-après les étapes à suivre.

Demandez des devis gratuits de création de mur en placo

Renforcer la structure métallique

Pour renforcer une cloison en placo, le premier processus constitue à placer les rails. Qu’ils soient à placer au sol ou au plafond, ces derniers se posent de façon horizontale et non verticale comme une pose normale. Pour les deux extrémités gauche et droite, les rails sont à poser à la place des montants.

Puis, il faudra solidariser le tout avec des rivets ou à l’aide de pinces à sertir, car cela permet d’optimiser la fixation au mur. Par la suite, effectuez une pose verticale de deux rails espacés de 60 cm chacun. Ils doivent être accolés dos à dos avec une ouverture sur la droite et une autre sur la gauche. Procédez ainsi tout le long du mur.

Obtenez plusieurs devis de création de mur en placo

Fixer les montants horizontaux

Pour cette étape, vous devez procéder en deux parties. Cela consiste en la fixation dans la première loge et la deuxième loge lorsque vous êtes amenés à placer les premiers montants horizontaux à une hauteur de 30 cm du sol. Pour les montants à placer sur les plafonds, vous devez les fixer à une distance de 60 cm à l’aide d’une pince à sertir ou avec des rivets.

En ce qui concerne la deuxième loge, veuillez procéder comme suit. Commencez par placer un premier montant à une hauteur de 60 cm du sol, puis tous les 60 cm. Sur toute la structure, continuez à les alterner à une distance de 30 à 60 cm selon vos besoins. Une fois cela effectué, vous n’avez plus qu’à fixer les isolants.

Devis 100 % gratuits de création de mur en placo

Fixation des planches entre le placo et l’isolant

Une fois l’isolant fixé, il convient de procéder à la fixation des planches en bois. Ci-après les étapes à suivre afin de renforcer un mur en placo.

Mettre en place des planches en bois

Les planches à insérer entre l’isolant et le placo peuvent supporter une charge lourde. Effectivement, ils ont pour but de repartir tout le poids à supporter sur une surface plus élevée, et cela, uniquement grâce à la fixation d’une cheville. Pour ce faire, vous devez enrouler la laine de verre avec du scotch sur les planches de coffrage.

La fixation du placoplâtre

Ici, il convient de fixer le tout : le placoplâtre avec les montants et les rails verticaux à l’aide des vis qui conviennent. Une fois vissées, les planches vont se retrouver poussées au dos du placoplâtre.

Visser les plaques de plâtre

Enfin, il ne vous reste plus qu’à visser les plaques de plâtre avec des vis de 35 mm de long. Vous devez visser les planches sur les plaques de plâtre. Une fois effectuée, vous n’avez plus qu’à enduire les têtes des vis qui sont présentes. Dès que vous avez effectué cette tâche, vous pouvez fixer ou poser tous les mobiliers que vous souhaitez sur votre mur en placo renforcé.