Monter une cloison en placo peut s’avérer simple et rapide. Mais encore faut-il savoir comment faire une cloison en placo. Suivant les bonnes techniques, vous pouvez réaliser une cloison en placo vous-même. Il existe d’ailleurs des montages de cloison en placo en vidéo dans lesquelles vous pouvez vous référer. Vous n’aurez qu’à suivre quelques étapes pour poser une cloison en placo.

Gratuit : devis de montage de cloison en placo

Bien choisir le placoplâtre

Avant de vous lancer dans le montage d’une cloison en placo, vous devez d’abord choisir le bon matériau. En effet, vous devez savoir que chaque cloison s’adapte à un type de pièce en particulier. Ainsi, vous avez au choix :

  • Une cloison en carreau plâtre pour optimiser l’isolation d’une pièce,
  • Une cloison alvéolaire pour les sols fragiles,
  • Une cloison en bois pour une parfaite résistance au feu,
  • Une cloison en verre lisse pour optimiser la luminosité d’une pièce.

En outre, vous pouvez aussi choisir une cloison amovible. Cependant, cette dernière est surtout préconisée dans les espaces de travail comme les bureaux en « open space ». Pour le bon déroulement des travaux, vous devez disposer de bons outils, notamment un soulève-plaque, une visseuse, un mètre, une règle, une spatule, un couteau à enduire, etc.

Réclamez des devis gratuits de montage de cloison en placo

Les différentes étapes de montages de cloison en placo

Vous devez passer par plusieurs étapes pour pouvoir monter correctement une cloison en placo.

Pose de l’ossature de la cloison en placo

Commencez par tracer la position de la cloison en prenant en compte la porte, puis transcrivez la figure sur le mur et le sol à l’aide d’une règle. Fixez le rail inférieur en collant la bande de sols à la position du rail. Mesurez les éventuelles découpes, puis positionnez le rail au sol tout en perçant directement avec un foret à béton tous les 60 à 80 cm. Mesurez le niveau entre le sol et le plafond et retirez 1,5 cm pour définir le montant, puis veillez à bien fixer le montant au mur. Pour finir, fixez le rail au plafond.

Poser les deux faces de la cloison en placo

Avant tout, posez la première face de la cloison. Vissez les montants après avoir fixé la plaque contre l’ossature. Puis, faites les découpes. En même temps, faites passer les gaines électriques. Passez ensuite à la pose de la deuxième face de la cloison. Cette étape consiste à mettre en place l’isolation pour optimiser les performances thermiques et phoniques. Découpez l’isolant, puis placez-les simultanément avec la pose des plaques. La deuxième face de la cloison se pose en reprenant les mêmes étapes que la première.

Application des finitions

Pour avoir une finition parfaite, comblez les vides à l’aide d’un mastic, puis appliquez l’enduit. Il est conseillé d’utiliser de l’enduit prêt à utiliser au lieu de l’enduit en poudre, car il est plus commode à l’application. Pensez à recouvrir les têtes de vis, ensuite faites les joints. Utilisez des joints amincis, car ils permettent de camoufler la bande et l’enduit tout en maintenant la planéité et évitent la surépaisseur.

Demandez gratuitement des devis de montage de cloison en placo

Astuces pour bien monter sa cloison en placo

Lors du choix de votre placo, misez sur un matériau de qualité, car cela déterminera la durabilité de votre cloison. En fonction de la pièce, le type de plaque de placo diffère. Pour une pièce humide telle que la salle de bain, il est conseillé d’utiliser un placo hydrofuge. Ce dernier est, certes, plus cher à l’achat, mais il est plus résistant sur une longue durée. Pour les autres pièces, vous pouvez opter pour un placo standard, largement moins cher. Sachez qu’il existe aussi des placos phoniques, parfaits pour les bureaux et les chambres.

En ce qui concerne l’armature en métal, préconisez une taille standard. Certes, elle a l’avantage de s’adapter avec n’importe quel matériau. Évitez de trop visser les placos à l’armature lors du montage. Surélevez les plaques du sol à hauteur de 5 à 10 cm pour plus de stabilité et pour préserver la cloison de l’humidité en cas d’inondation.