Dernière mise à jour le : 19 août 2021 par Rénovation et travaux

Le montage d’un mur en placo est très simple, mais il faut passer par des étapes essentielles. Avant de faire un mur en placo, vous devez bien choisir le produit selon la pièce de destination et les matériels à associer comme les rails, l’isolation et autres. Vous pouvez faire appel à un professionnel ou le faire vous-même pour le montage de placo mur.

Recevez des devis gratuits de pose de placo

Les bases pour réussir le montage d’un mur en placo

Pour réussir le montage de votre mur en placo, vous devez bien préparer le chantier. Commencez par choisir le bon placo. Pour cela, tenez compte de la pièce de destination. Vous devez donc choisir le type de placo adapté à l’utilisation que vous désirez en faire et au type de pièce. Vous devez donc choisir :

  • Des plaques hydrofuges pour les pièces humides comme la salle de bain,
  • Des plaques ignifugées pour la cuisine,
  • Des plaques à isolation thermique pour toutes les pièces à proximité d’une pièce chauffée,
  • Des plaques à isolation acoustique pour les pièces à vivre afin d’atténuer les bruits extérieurs.

En outre, prenez aussi le temps de bien choisir les rails. Certes, sachez que la pose d’un placo nécessite avant tout l’installation des rails pour les fixer.

Demandez gratuitement des devis de pose de placo

Étapes pour faire un mur en placo

La pose d’un mur en placo passe par plusieurs étapes essentielles pour obtenir un meilleur résultat.

1- La pose de rails au sol et au plafond

Commencez par la pose des rails au sol en choisissant un rail de 48. Tracez au préalable un trait pour délimiter la zone destinée à recevoir le rail, puis fixez les rails en faisant des trous de 6 tous les 60 cm. Cet espacement est important pour répondre aux règles et normes constructives DTU. Pour la pose d’un rail au plafond, vous devez tenir compte de l’aplomb. Pour bien contrôler ce dernier, utilisez un niveau à bulle de 1 m. La fixation est la même que pour le rail au sol.

2- La pose des montants verticaux et des placo plâtres

Avant de poser le placo, mettez en place les montants en les répartissant tous les 60 cm. S’il y a une ouverture sur le mur, prenez des mesures supplémentaires. À l’aide d’un niveau, veillez à ce que les montants soient bien d’aplomb. Vous pouvez ajouter de la laine de verre pour créer une cloison isophonique. Ensuite, posez les plaques en installant avant l’ossature métallique. Les plaques de plâtre font 2,5 m, mais il faut couper les plaques de plâtre de 1 cm. Selon les normes, il faut laisser un espace vide de 1 cm entre le placo et le sol fini. Les plaques sont posées bord à bord.

3- Le jointement

Pour cette étape, les bords amincis sont plus pratiques. Certes, ils sont amincis sur les bords, permettant de loger la bande et l’enduit. Ce qui assure une parfaite planéité. Si vous avez un bord franc, vous vous retrouvez avec une surépaisseur. Vous pouvez utiliser un enduit poudre ou prêt à l’emploi. Le premier, sèche plus rapidement, mais il agit comme un ciment, quant au second, il est plus tendre et est facile à appliquer.

Devis gratuits de pose de placo

Montage mur en placo : les erreurs à éviter

La première erreur qu’on a tendance à commettre est de mal choisir le placo. D’un côté, choisir une plaque inadaptée à la pièce de destination risque de voir très vite dégradé le matériau. D’un autre côté, une plaque moins chère ou bas de gamme dure moins longtemps et ne procure pas un résultat final très esthétique. Comme tout matériau de construction, les plaques de plâtre sont soumises à des règles basiques.

Une autre erreur consiste à poser un placo sur un support mal soigné. En effet, les ossatures métalliques et autres supports doivent être parfaitement stables et fixés pour prévenir l’apparition de fissures. Enfin, négliger les raccords et une mauvaise réalisation de joints risque de compromettre le rendu final. Par exemple, il faut visser doucement les plaques pour éviter les fissures et prévoir des joints de finition soignés.