Le placo est une plaque de plâtre préfabriquée à multiple usage. Il sert à la confection de séparation, de doublage de mur et de réalisation de faux-plafond. Il convient toutefois de distinguer les différents types de placo afin de choisir celui qui convient le mieux à l’usage prévu.

Demandez gratuitement des devis pour vos travaux de cloisonnement

L’épaisseur des plaques de placo

L’épaisseur des plaques de plâtre vont de 6 à 25 cm. Les bords de ces plaques sont généralement amincis, d’où la désignation de BA 6, BA 10, BA 25, etc.

Les plaques de placo BA 6 et BA 10

Ces placos de faible épaisseur sont essentiellement destinés aux aménagements mineurs et habillage. Très légers, ils sont très faciles à manipuler. Ils sont surtout plus souples, offrant la possibilité de réaliser des ouvrages courbes. Toutefois, à cause de leur faible épaisseur, les placos BA 6 et BA 10 n’ont aucune vertu isolante et sont uniquement destinés à la décoration.

Le placo BA 13

Le placo BA 13 est la plaque de plâtre la plus répandue et la plus utilisée. C’est le placo standard destiné à tout type de travaux, travaux de décoration et travaux d’isolation. En effet, le placo BA 13 affiche une résistance thermique moyenne de 0,04 m². K/W, idéal pour l’isolation des murs et cloisons intérieurs.

Les placos BA 15, BA 18 et BA 25

Outre une épaisseur plus importante, les plaques de placo BA 15 et plus ont également une structure renforcée, leur permettant notamment de résister au feu, à l’eau et aux insectes. En outre, ils affichent également d’excellentes performances acoustiques.

Épaisseur du placoPrix au m2

BA 6

8 à 12 €

BA 10

8 à 12 €

BA 13

10 à 15 €

BA 15

10 à 15 €

BA 18

10 à 18 €

BA 25

15 à 20 €

Remarque : les plaques de placo sont généralement présentées en 120 x 250 cm.

Critères pour choisir une plaque de placo

Plusieurs critères doivent être pris en compte pour choisir le type de placo à utiliser.

La destination du placo

Selon le contexte, on recourt à un type précis de placo :

  • Placo pour cloison : structure destinée à séparer ou à diviser une pièce. La cloison est autoportante. Si elle n’a pas à être très épaisse, choisissez néanmoins un placo d’épaisseur supérieur à 13 cm. Les plaques de 6 ou de 10 cm ont, en effet, une trop faible résistance.
  • Placo pour doublage de mur : vous pouvez tout à fait recourir aux placos de 6 ou 10 cm pour le doublage de vos murs. Ils bénéficient déjà de la solidité du mur et ne risquent donc pas de se casser. Souples, les BA 6 et BA 10 peuvent surtout épouser n’importe quelle forme, même les formes circulaires. Toutefois, comme évoqué précédemment, ces placos de faible épaisseur n’apportent aucune plus-value en matière d’isolation.
  • Placo pour faux-plafond : toutes les plaques de placo peuvent être utilisées pour réaliser un faux-plafond, du BA 6 au BA 25. Le principal critère pour choisir l’épaisseur est l’attente en termes d’isolation thermique. Seuls les placo BA 13 et plus affichent une résistance thermique suffisante pour être considérés comme matériaux isolants. Cliquez également sur ce lien pour découvrir d’autres solutions de faux-plafond et leurs prix.

Les conditions et expositions du placo

On distingue les plaques de placo standard des placos hydrofugés, ignifugés et insonorisés :

  • Placos hydrofugés : les plaques de placo hydrofugées sont généralement recouvert d’une couche de protection supplémentaire résistant à l’humidité. Ces plaques hydrofugées sont destinées aux pièces humides telles que la salle de bain ou la cuisine.
  • Placos ignifugés : les plaques de placo ignifugées sont recouvertes d’une couche de protection qui améliore la résistance du placo au feu. Les placos ignifugés sont notamment utilisés dans les cuisines, les garages, mais également autour des cheminées.
  • Placos insonorisés : les plaques de placo insonorisées sont constituées de plâtres, mais également d’autres matériaux tels que le gypse destinés à ralentir la propagation du son. Ce type de placo est deux fois plus insonorisant qu’un placo standard.

Info : le placo hydrofugé est reconnaissable à sa couleur verte, le placo ignifugé a la couleur rose et le placo insonorisé est de couleur bleue. Ces placos sont entre 20 et 60 % plus cher qu’un placo ordinaire qui, lui, est de couleur grise.

Demandez gratuitement des devis pour la pose de placo

Pose du placo

Les plaques de placo peuvent être posées de deux façons, collée ou sur structure métallique.

Pose collée de placo

La pose collée d’un placo n’est envisageable qu’en doublage de mur. Pour réussir l’opération, vous devez :

  • Vous assurer du parfait état du mur. La moindre imperfection, bosse ou trou, risque en effet de créer des brèches et faire décoller rapidement le placo.
  • Tracer des repères pour bien aligner les plaques de placo.
  • Découper la plaque aux dimensions nécessaires. Vous pouvez utiliser une scie égoïne ou une scie circulaire pour une découpe plus nette.
  • Fixer les plots de colle. Une plaque de placo doit être fixée par 4 plots sur sa largeur et des plots espacés de 40 cm sur sa hauteur.
  • Aligner la plaque sur les repères et presser la plaque pour étaler les plots de colle. Munissez-vous d’une règle métallique pour disperser de façon homogène la colle.

Pose sur structure métallique

Cette pose implique des calculs très minutieux et un vrai savoir-faire. Il vous faudra, en effet, fixer les rails sur le support, mur ou plafond, avant de visser le placo. Le moindre écart peut nuire à la stabilité et à l’apparence de la plaque de placo. La tâche s’avère d’autant plus difficile lorsqu’il s’agit de poser un placo sur structure métallique en faux-plafond. C’est pour cette raison qu’il reste préférable de faire appel à un professionnel pour la pose de placo sur rail. Un plaquiste professionnel facture la pose et la finition de placo entre 30 et 40 € de l’heure HT.