Prix au m² d’un faux plafond suspendu

Combien prévoir pour un faux plafond suspendu ?

Le faux plafond suspendu est un habillage soutenu par une ossature indépendante. Il doit d’ailleurs sa désignation à cette désolidarisation du plafond. Il existe différents types de faux plafond suspendu. Les prix vont de 5 à 200 € du m2.

Demandez des devis gratuits de pose de faux plafond

Prix d’un faux plafond suspendu en bois

Le bois fait partie des principaux matériaux utilisés pour la confection de faux plafonds. Le faux plafond en bois classique est réalisé avec des lames formant du lambris. Mais il peut également être conçu avec des dalles.

Faux plafond suspendu en lames de bois

Ce premier type de faux plafond est constitué de lames de bois assemblées dans le même sens. Le prix du lambris de plafond en bois dépend de deux critères :

  • L’essence du bois : le pin reste le plus abordable, avec des prix qui débutent à 25 € du m2. Avec du chêne ou du hêtre, le prix passe à 35 €. Pour un lambris grand luxe en bois exotique, les prix peuvent grimper jusqu’à 80 € du m2.
  • Les dimensions : les lames ont une longueur de 30 à 500 cm, avec une largeur de 7 à 15 cm et une épaisseur de 8 à 20 mm. Chaque centimètre de différence justifie une augmentation du prix. Pour un plafond suspendu en lames de pin de 2,6 m, 10 cm de largeur et 12 cm d’épaisseur, comptez environ 30 € du m2.

Faux plafond suspendu en dalles de bois

Le faux plafond peut également être réalisé avec des dalles en bois. Il s’agit de plaques de bois individuelles de forme carrée, à assembler selon une disposition définie. Les dalles peuvent être fabriquées avec du bois massif ou du bois reconstitué. Dans ce dernier cas, le tarif est moins élevé, avec des prix qui débutent autour de 20 € du m2.

Avantage : le format individualisé des dalles facilite la rénovation du plafond, chaque pièce pouvant être remplacée indépendamment.

Gratuit : devis de pose de faux plafond

Prix d’un faux plafond suspendu en PVC

Le PVC est devenu, depuis quelques années, le matériau de construction par excellence. On trouve aujourd’hui des faux plafonds en PVC dans tous les formats et dans toutes les finitions.

Modèles et types de faux plafond suspendu en PVC

Le PVC est un matériau particulièrement malléable, pouvant adopter n’importe quelle forme. À l’instar du bois, ce faux plafond se décline en :

  • Lambris PVC : avec des lames de 2,6 m à 6 m de long, il se pose en longueur. Il existe toute une variété de finition, le PVC pouvant notamment imiter le bois. Les lames en PVC peuvent atteindre 38 cm de large.
  • Dalles PVC : de format carré, les dalles PVC vont de petite à très grande dimension. Les dalles peuvent être décorées, avec des dessins, des graphiques ou nature. Le choix est pratiquement illimité.

Remarque : il existe également des plafonds tendus en PVC.

Prix du plafond suspendu en PVC

Le prix constitue l’un des atouts majeurs du plafond en PVC. Tout format confondu, le prix du faux plafond débute à 15 € du m2. Même pour les modèles les plus sophistiqués et les plus élaborés, le prix ne dépasse pas 50 € du m2.

Remarque : la plupart des plafonds suspendus en PVC proviennent de Chine, ce qui justifie leur prix si abordable.

Obtenez plusieurs devis de pose de faux plafond

Prix d’un faux plafond suspendu métallique

Le faux plafond suspendu peut aussi être réalisé avec des matériaux métalliques. Son prix se trouve toutefois dans la moyenne haute.

Concept du faux plafond suspendu métallique

Le faux plafond suspendu métallique recourt au même procédé que les autres faux plafonds suspendus. Le tout est soutenu par un ensemble de rails sur lequel est fixé faux plafond métallique. Il existe différents formats disponibles :

  • Lames métalliques : se posent comme les lambris en bois ou en PVC,
  • Dalles pleines : chaque pièce est indépendante, le tout pouvant être assemblé selon une disposition précise.
  • Panneaux alvéolaires : avec une surface perforée pour laisser passer l’air.

Montage : les faux plafonds suspendus métalliques se montent généralement par clipsage.

Prix du plafond suspendu métallique

Pour réaliser les faux plafonds métalliques, les fabricants utilisent, soit de l’aluminium, soit de l’acier galvanisé. Un faux plafond suspendu métallique coûte relativement cher. Le prix couvre une fourchette comprise entre 80 et 200 € du m2.

Remarque : le plafond suspendu métallique est destiné principalement aux bâtiments professionnels.

Devis 100 % gratuit de pose de faux plafond

Prix d’un faux plafond suspendu en plâtre

Avec le bois, le plâtre est certainement le matériau le plus utilisé pour la conception de plafond suspendu. Pour le plafond, on utilise du placo. Le placo est une plaque de plâtre prête à poser. Il peut être utilisé en cloison, en doublage de mur, mais également en faux plafond suspendu. L’ossature est constituée de rails et de suspentes sur lesquels se vissent les plaques. Il existe différents types de placo utilisés en plafond suspendu :

  • Placo gris : la plaque de plâtre standard, avec une épaisseur moyenne de 13 cm. Il est généralement désigné placo BA13.
  • Placo vert : certifié hydrofuge, il est recouvert d’une couche qui le protège de l’humidité. Ce type de placo est idéal pour la réalisation de faux plafond dans une salle de bain.
  • Placo rose : certifié ignifuge, il est destiné notamment au plafond de cuisine.
  • Placo bleu : le placo à isolation phonique renforcé. D’ailleurs, découvrez aussi comment renforcer l’isolation phonique d’un plafond.

Prix : le placo est de loin le moins cher de tous les matériaux de plafond. Il coûte, en effet, entre 5 et 20 € du m2 selon ses caractéristiques.

Poser un faux plafond suspendu n’est pas difficile. La tâche devient toutefois fatigante et l’intervention d’un professionnel est toujours recommandée. Pour la main d’œuvre, rajoutez entre 30 et 45 € du m2. À ce tarif peut s’ajouter le prix de l’électricien qui pose les luminaires au plafond.