Les plaques de plâtre permettent de créer des cloisons rapidement et sans de lourds travaux. Il convient toutefois de porter une attention particulière à leur finition. Heureusement, il existe des bandes à joint spécialement conçues pour les placo. Voici quelques étapes pour poser convenablement les bandes à joint pour placo.

Réclamez des devis gratuits de pose de placo

Bandes à joint placo : rôle et fonction

Est-il vraiment nécessaire d’utiliser des bandes à joint pour les cloisons en placo ? La réponse est oui, voici les raisons :

  • Pour solidariser les plaques : chaque plaque est fixée sur les rails ou contre le mur de façon individuelle. Les bandes à joint permettent tout d’abord de lier entre elles les plaques tout en comblant l’espace entre les plaques.
  • Pour éviter d’éventuelle cassure : les plaques sont généralement enduites. En l’absence de joint, l’enduit peut rapidement casser, cassures causées par le mouvement des plaques.
  • Pour une finition uniforme et durable : les bandes à joint permettent d’obtenir une surface parfaitement lisse et homogène pour un meilleur rendu et une meilleure tenue dans le temps.

Remarque : la pose de placo sans bande à joint implique l’utilisation davantage d’enduit. Or, l’enduit coûte beaucoup plus cher. Les bandes à joint vous aideront également à faire des économies.

Obtenez plusieurs devis de pose de placo

Bandes à joint : types

Il existe plusieurs types de bande à joint destinés à divers usages.

Les bandes à joint classiques

Ce type de bande est fabriqué avec du papier kraft et présenté sous forme de rouleau. La bande à joint classique est conçue pour une pose à plat ou à angle rentrant. Cette bande dispose (ou non) d’une rainure au milieu, de façon à mieux combler l’espace entre les plaques et obtenir une surface entièrement plane. Le prix d’une bande à joint classique revient autour de 4 € le ml.

Les bandes à joint grillagées

Ce deuxième type de bande à joint est fabriqué avec du papier renforcé par de la fibre de verre. Il en résulte une bande plus résistante que la version classique. Elle se pose également à plat ou à angle rentrant. Son prix est un peu plus élevé puisqu’il faut compter autour de 7 € du ml pour une bande à joint grillagée.

Les bandes à joint armées

Ce dernier type de bande à joint est renforcé par une armature métallique. Elle se présente sous la forme de cornière et est destinée à la jointure d’angle saillant. Elle permet ainsi de créer une jointure sans déformation. Son prix revient en moyenne à 15 € du ml.

Remarque : les bandes à joint, tout type confondu, sont proposées en simple ou autocollantes. Les bandes autocollantes coûtent généralement 20 % plus chères.

Recevez gratuitement des devis de pose de placo

Bandes à joint placo : pose

De la préparation à la pose proprement dite, en passant par les matériels nécessaires, voici les étapes à respecter.

Outils nécessaires pour poser des bandes à joint placo

Pour poser les bandes à placo dans les règles de l’art, vous aurez besoin :

  • D’un cutter : vous pouvez également utiliser un ciseau, mais le cutter permet la coupe la plus nette, surtout lorsque la bande est déjà en place.
  • De l’enduit : la bande à joint est collée à l’aide d’enduit. Il existe deux types d’enduit, prêt à l’emploi ou en poudre.
  • D’une lame à enduire : nécessaire pour poser l’enduit et l’aplatir de façon homogène.
  • D’une ponceuse : elle permet de régulariser la surface pour parfaire le rendu final. Vous pouvez également utiliser un simple papier verre, mais le travail sera plus ardu.
  • D’un aspirateur : vous pouvez également juste utiliser une brosse ou un balai.

Étapes de la pose

Les matériels en main, voici comment procéder pour poser les bandes à joint :

  • Etape 1 : préparer la surface en le débarrassant de toute aspérité,
  • Etape 2 : appliquer l’enduit qui servira de colle à la bande. Veillez à bien remplir les espaces entre les plaques.
  • Etape 3 : poser la première couche de bande. Aidez-vous de la lame à enduire pour bien adhérer la bande. Réalisez des mouvements de haut en bas. L’enduit sèche entre 3 et 8 heures.
  • Etape 4 : lisser la première couche et appliquer une seconde couche de bande de la même manière. Laissez ensuite reposer entre 6 et 24 heures selon qu’il s’agisse d’enduit classique ou d’enduit à séchage rapide.
  • Etape 5 : poncer le mur jusqu’à obtenir une surface parfaitement plane. Commencez par un papier abrasif de 80 mm et finissez avec un papier de 200 mm.

Astuce : utilisez des éclairages indirects pour vérifier la planéité de la surface. Si nécessaire, rajoutez un peu d’enduit avant de poncer à nouveau en respectant un repos minimum de 6 heures.

Pose de bande à joint dans les angles

Les angles, qu’ils soient rentrants ou saillants, nécessitent un traitement particulier :

  • Angle rentrant : utilisez la lame à enduire de façon à étaler l’enduit vers l’extérieur. Prenez ensuite la bande à joint et pliez-la en deux. Posez la bande sur l’enduit en marouflant afin de bien chasser l’air. Recouvrez ensuite par l’enduit.
  • Angle saillant : vous devez impérativement utiliser une bande à joint armé. Vous obtiendrez ainsi des angles nets et sans déformation. Attention tout de même, car ces bandes restent relativement fragiles.

En réalisant vous-même la pose du placo, vous économiserez d’ores et déjà environ 25 € du m2. Si vous décidez finalement de recourir à un professionnel, vous pouvez cliquer sur ce lien pour obtenir un devis de plaquiste.