MaPrimeRénov’ est le dispositif d’aide à la rénovation énergétique qui vient remplacer le CITE (Crédit d’Impôt à la Transition énergétique). Tout comme ce dernier, MaPrimeRénov’ offre assez peu d’aide aux ménages les plus aisés. Néanmoins, avec le dispositif MaPrimeRénov’ Rose, les Français aux revenus élevés peuvent tout de même bénéficier de certaines aides à la rénovation. Cette page vous révèle le montant de MaPrimeRénov’ Rose, et les critères d’éligibilité de cette aide pour travaux de rénovation énergétique.

Vous recherchez un artisan ? Nous vous permettons de recevoir des devis gratuits et sans engagement !

Qu’est-ce que Ma Prime Rénov’ ?

Difficile de parler de MaPrimeRénov’ Rose sans évoquer en premier lieu le dispositif MaPrimeRénov dans sa totalité. Comme vous le savez certainement, Ma Prime Rénov est une aide de l’Etat pour la rénovation énergétique. En 2021, ce dispositif remplace complètement le CITE, qui représentait jusqu’ici l’aide principale pour financer vos travaux d’isolation et de chauffage.

Alors que le CITE s’adressait à une partie limitée des Français, MaPrimeRénov’ est conçue pour la totalité des Français. En revanche, les montants de MaPrimeRénov’ varient en fonction de vos revenus. Pour simplifier son système, MaPrimeRénov’ divise les Français en fonction de leurs revenus, et dans quatre couleurs différentes.

Dans l’ordre croissant de revenus, on trouve les aides MaPrimeRénov’ Bleu, MaPrimeRénov’ Jaune, MaPrimeRénov’ Violet et enfin MaPrimeRénov’ Rose. Vous l’aurez compris, MaPrimeRénov’ Rose concerne les Français qui touchent le plus de revenus. En conséquence, c’est la palier de MaPrimeRénov’ qui permet de toucher le moins d’aide possible.

Contrairement aux autres paliers de Ma Prime Rénov, Ma PrimeRénov’ Rose ne permet ainsi pas de financer la pose d’une ventilation ou d’un système de chauffage. Seuls les travaux d’isolation peuvent être couverts par cette aide. Heureusement, l’aide est cumulable avec les certificats d’énergie.

 

Aides de Ma Prime Rénov Rose

Les aides comprises par MaPrimeRénov Rose sont plus limitées qu’avec tous les autres dispositifs.

Qui est concerné par l’aide MaPrimeRénov’ Rose ?

Les critères de revenus de MaPrimeRénov’ ne sont pas forcément évidents à déterminer. MaPrimeRénov’ Rose est le dernier palier de MaPrimeRénov’, dédié aux plus hauts revenus. Pour savoir si vous êtes éligible à MaPrimeRénov’ Rose ou à un palier de MaPrimeRénov’ plus avantageux, vous devez vous fier à votre revenu fiscal de référence (RFR).

Les plafonds de revenus dépendent également de votre situation géographique. Si vous vivez en île-de-France, les plafonds seront plus élevés que si vous vivez en province. Ils varient enfin en fonction de votre foyer (couple ou célibataire, nombre d’enfants…).

Pour exemple, un couple avant enfant qui vit à Paris sera considéré comme à « revenus élevés », sir le RFR du foyer dépasse 67 585 €.

Plafonds de ressources pour MaPrimeRénov’ Rose

MaPrimeRénov’ Rose va concerner tous les ménages français aux revenus les plus élevés. En conséquence, il n’y a pas de limites de revenus pour pouvoir bénéficier de MaPrimeRénov’ Rose.

Pensez néanmoins à vous assurer que vous êtes bel et bien concerné par MaPrimeRénov’ Rose, c’est à dire de vérifier que votre RFR dépasse bel et bien les limites indiquées dans ce tableau :

Nombre de personnes dans le foyerPlafonds de ressources (RFR)
Île-de-FranceEn dehors de l’île-de-France
1> 38 184 €> 29 148 €
2> 56 130 €> 42 848 €
3> 67 585 €> 51 592 €
4> 79 041 €> 60 336 €
5> 90 496 €> 69 081 €
+ Par personne supplémentaire11 455 €8 744 €

Notez que les montants indiqués ici sont bel et bien les revenus fiscaux de référence du ménage (RFR), et pas vos salaires annuels. Le RFR de votre ménage est tout simplement indiqué sur votre tout dernier avis d’imposition.

Si jamais vous remarquez que votre RFR est inférieur aux limites présentées ici, vous allez certainement pouvoir profiter de MaPrimeRénov’ Violet, qui donne droit à des aides plus conséquentes.

Exemple d’éligibilité à MaPrimeRénov’ Rose

Vérifier que vous êtes éligible à MaPrimeRénov’ Rose est assez simple, puisqu’il vous suffit de savoir que votre RFR dépasse les montants indiqués ici.

Voici tout de même quelques exemples qui vous aideront à contextualiser :

  • Imaginons un couple avec un enfant, qui vit en île-de-France. La femme gagne 2500 € par mois, et le mari gagne 2200 € par mois. Leurs revenus annuels sont de 56 400 €. Ils dépassent donc le revenu de 56 130 € par an, et sont donc bel et bien éligibles à MaPrimeRénov’ Rose.
  • Prenons un célibataire sans enfant qui vit en province. Ses revenus mensuels sont de 2200 € par mois, soit environ 26 400 € par an. Son RFR est inférieur au montant de 29 148 €. Il n’est donc pas concerné par MaPrimeRénov’ Rose, mais par MaPrimeRénov’ Violet, dispositif qui lui offrira des aides plus élevées.
  • Partons sur un couple avec 4 enfants qui vit en Province. La femme gagne 2600 € par mois, et son mari 2800 € par mois. Leurs revenus annuels sont de 64 800 €. C’est bel et bien supérieur au plafond de 60 335 € qui les concerne, et ils sont donc éligibles à MaPrimeRénov’ Rose, et pas à une aide plus avantageuse.

Notez que ces exemples restent très grossiers, car ils s’appuient uniquement sur les revenus annuels du ménage. En réalité, le revenu fiscal de référence (RFR) prend en compte non seulement les salaires, mais aussi les autres revenus, ainsi que certaines déductions.

Rappel sur le RFR : le RFR d’un ménage part toujours des revenus annuel du couple. Ces derniers subissent néanmoins un abattement, et certaines charges peuvent être déduites du RFR. Si vous avez d’autres sources de revenus, notamment l’investissement locatif, ces dernières seront par ailleurs ajoutées à votre RFR.

Vous êtes à la recherche d’un professionnel du bâtiment ? Demandez des devis gratuits et sans engagement !

Quels sont les montants de MaPrimeRénov’ Rose ?

Inutile de le cacher, les montants de MaPrimeRénov’ Rose ne sont pas les plus élevés. C’est d’autant plus évident que de nombreux travaux pris en compte dans les autres paliers de MaPrimeRénov’ ne sont plus couverts par ce palier dédié aux revenus élevés.

Le montant de votre aide à la rénovation énergétique va avant tout dépendre des travaux réalisés. Il faut néanmoins noter que MaPrimeRénov’ Rose ne peut couvrir au maximum que 40 % du montant total des travaux. Vous aurez donc toujours à payer un minimum de 60 % du montant du devis à votre charge.

Montants de MaPrimeRénov’ Rose en 2021

Grâce à Ma Prime Rénov’ Rose, vous êtes en mesure de recevoir jusqu’à 3500 € d’aides de l’état pour un projet de rénovation. Les montants perçus peuvent même être supérieur si vous réalisez différents travaux de rénovation énergétique.

Il est bon de savoir que MaPrimeRénov’ Rose est cumulable avec les CEE (Certificats d’Economie d’Energie). C’est essentiel si vos revenus sont élevés, car les CEE offrent alors des aides plus attractives que MaPrimeRénov.

Ce tableau mentionne pour vous non seulement le montant de MaPrimeRénov’ Rose, mais aussi une estimation du montant des certificats d’économie d’énergie pour les ménages à revenus élevés (gardez en tête que le montant des CEE peut varier en fonction de vos revenus) :

Type de travauxMontant de MaPrimeRenov’ RoseMontant estimé des certificats d’economie d’energieMontant total de l’aide
Rénovation globale3 500 €7000 €10 500 €
Bonus sortie de passoire500 €500 €
Bonus BBC (Bâtiment à Basse Consommation)500 €500 €
Pose d’une chaudière à granulés2 727 €2 727 €
Pose d’une chaudière à bûches2 727 €2 727 €
Installation d’un chauffage solaire2 727 €2 727 €
Pose d’une pompe à chaleur (PAC) géothermique ou solarothermique2 727 €2 727 €
Installation d’une pompe à chaleur air/eau2 727 €2 727 €
Pose d’une chaudière au gaz655 €655 €
Installation d’un poêle à granulés545 €545 €
Pose d’un poêle à buches545 €545 €
Installation d’une cheminée545 €545 €
Réseaux de chaleur ou de froid491 €491 €
Pose d’une pompe à chaleur air/air450 €450 €
Installation d’un thermostat avec régulation performante165 €165 €
Pose d’un chauffe-eau solaire137 €137 €
Installation d’équipements solaires hybrides125 €125 €
Pose d’un chauffe-eau thermodynamique8484 €
Remplacement d’un convecteur électrique55 €/ équipement55 €/ équipement
Pose d’une VMC à double flux220 €220 €
Pose d’une VMC à simple flux171 €171 €
Remplacement de fenêtres39 € / par équipement39€/ par équipement
Isolation thermique par l’extérieur15 €/ m²18 €/ m²33 €/ m²
Isolation d’une toiture terrasse15 € /m²11 €/ m²26 €/ m²
Isolation intérieure des murs7 € /m²18 €/ m²25 €/ m²
Isolation des combles aménagés7 €/m²11 €/ m²18 €/ m²
Isolation des combles perdus11 €/ m²11 €/ m²
Isolation d’un plancher bas11 €/ m²11 €/ m²
Protections contre le rayonnement solaire (outre-mer)3 €/ m²3 €/ m²

Si vous réalisez plusieurs types de travaux prix en charge par MaPrimeRénov’, vous pouvez cumuler plusieurs aides de MaPrimeRénov‘.

Néanmoins, le montant de MaPrimeRénov’ que vous percevez est plafonné à 40 % du montant total du devis. Quelle que soit la situation, il restera donc à votre charge au moins 60 % des frais (et souvent plus).

MaPrimeRénov’ Rose : les bonus

Ne cachons pas le fait que MaPrimeRénov’ Rose est avant tout intéressant dans le cadre d’une rénovation globale. C’est d’autant plus vrai si vos travaux vous permettent de bénéficier des deux bonus de 500 € associés à MaPrimeRénov’ Rose (soit 1000 € d’aide supplémentaire au total).

Néanmoins, les bonus de MaPrimeRénov’ Rose ne s’appliquent que dans des cas très spécifiques :

  • L’aide de « Rénovation Globale » : pour bénéficier des 3500 € d’aide de rénovation globale, les travaux doivent permettre à votre logement de baisser sa consommation d’énergie d’au moins 55 %, sans augmenter pour autant l’émission de gaz à effet de serre. Un audit énergétique doit obligatoirement être réalisé avant les travaux pour bénéficier de cette aide.
  • Le bonus « Sortie de passoire » : le bonus de 500 € lié à la sortie de passoire ne peut être donné que si le bâtiment rénové disposait d’une étiquette énergie F ou G avant la réalisation des travaux. Bien entendu, le bâtiment doit avoir quitté cette étiquette énergie pour une étiquette plus favorable pour que le bonus soit appliqué.
  • Le bonus BBC (Bâtiment Basse consommation) : le second bonus de 500 € n’est appliqué que si l’étiquette énergie du bâtiment après la rénovation atteint A ou B, les étiquettes énergie les plus exigeantes et donc les plus difficiles à obtenir.

En cumulant ces trois bonus, le montant de MaPrimeRénov’ Rose peut donc atteindre 4500 €. Néanmoins, il convient de nuancer les faits. MaPrimeRénov’ Rose n’atteindra le montant de 4500 € que si vous rénovez un bâtiment très ancien, et que la rénovation est vraiment complète. Pour toucher 4500 € d’aide, il faut par ailleurs que le montant du devis soit au moins de 11 250 €. Dans ce cas, vous paieriez de votre poche 6750 €.

Dans les faits, des travaux de rénovation qui permettent de quitter une étiquette énergie F pour atteindre une étiquette énergie A ou B seront plutôt estimés autour de 30 000 à 50 000 €, ce qui ferait tout de même un reste à charge de 25 500 à 45 500 €. Heureusement, les CEE peuvent faire grimper le montant de l’aide perçue.

Les plafonds de dépense pour MaPrimeRénov’ Rose

Comme toutes les aides MaPrimeRénov’, MaPrimeRénov’ Rose est couverte par deux types de plafonds :

  • Plafond liée au coût des travaux : pour commencer, MaPrimeRénov’ Rose ne peut couvrir que 40 % du montant des travaux. Si votre devis affiche 10 000 €, le montant maximal de MaPrimeRénov’ Rose sera de 4000 €, même si vous êtes théoriquement éligible à une aide plus conséquente. Dans un tel cas, il vous resterait donc 6000 € à charge, quelles que soient les circonstances.
  • Plafond total de MaPrimeRénov’ : par ailleurs, vous ne pouvez pas recevoir plus de 20 000 € d’aides de MaPrimeRénov’ sur une période de 5 ans. L’aide vous sera donc refusée si vous dépassez ces plafonds.

Les montants de MaPrimeRénov’ Rose étant assez faibles, il serait assez difficile de dépasser ces plafonds d’une manière ou d’une autre. Néanmoins, il est bon de connaître ces plafonds si vous envisagez de réaliser des travaux de rénovation énergétique sur plusieurs bâtiments anciens.

Montant de MaPrimeRénov’ Rose : exemple d’application

Tâchons de voir comment MaPrimeRénov’ Rose pourrait s’appliquer dans un projet de rénovation globale.

Un couple éligible à MaPrimeRénov’ Rose décide de rénover entièrement un logement classé comme « passoire énergétique ». Les travaux comprennent notamment l’isolation du bien immobilier et le remplacement d’une chaudière au fioul.

  • Leur devis de rénovation d’une maison ancienne affiche un montant total de 45 000 €. Il comprend notamment la réalisation d’un audit énergétique, obligatoire pour qu’ils puissent bénéficier des aides financières.
  • Leur logement a une étiquette énergie F, et les travaux doivent théoriquement leur permettre d’atteindre une étiquette énergie B. Ils peuvent donc recevoir une aide MaPrimeRénov’ de 4500 €. Cela ne représente pas plus de 40 % du montant des travaux, et l’aide sera donc versée intégralement.
  • En parallèle, le couple peut bénéficier 7000 € d’aide liée à la rénovation globale, dans le cadre des CEE. Les conditions d’obtention de cette aide sont similaires à l’aide « Rénovation globale » de MaPrimeRénov’, soit une baisse de 55 % d’émissions d’effets de serre du logement. Le montant de l’aide peut varier en fonction des revenus et de l’économie d’énergie annuelle réalisée grâce aux travaux.
  • En cumulant MaPrimeRénov’ Rose et les CEE, le couple obtient une aide de 11 500 €. Le reste à charge est donc estimé à 33 500 €.

Dans notre exemple, le cumul des aides permet au couple de couvrir un peu plus de 25 % du montant des travaux. Le reste à charge reste assez élevé, mais il ne faut pas oublier que le couple va non seulement faire des économies d’énergie à long terme, mais aussi et surtout valoriser leur bien immobilier sur le marché.

Besoin de faire des travaux ? Recevez gratuitement des devis d’artisans

Faire la demande de Ma Prime Rénov’ Rose

Attention, l’aide financière de MaPrimeRénov’ Rose ne vous sera pas livrée de manière automatique. Si vous souhaitez être sûr de recevoir cette aide à la rénovation énergétique, il est essentiel de suivre une certaine démarche.

Pour commencer, l’aide MaPrimeRénov’ ne peut être livrée sur si les travaux sont réalisés par une entreprise qui porte le label Reconnu Garant de l’Environnement (RGE). Pour vous en assurer, n’hésitez pas à consulter le site de Faire, et assurez-vous que l’entreprise dispose d’un label RGE valable durant la réalisation des travaux.

Ceci fait, la demande de MaPrimeRénov’ passe par les étapes suivantes :

  1. En premier lieu, vérifiez le montant indiqué sur votre dernier avis d’imposition, pour connaître le revenu fiscal de référence (RFR). Cela peut vous permettre de vérifier si vos revenus vous rendent éligibles uniquement à MaPrimeRénov’ Rose, ou à des dispositions plus intéressantes, comme MaPrimeRénov’ Violet, Jaune ou encore Ma Prime Rénov Bleu.
  2. Assurez-vous ensuite que les travaux qui vous intéressent sont bien couverts par MaPrimeRénov’ Rose. Si vous souhaitez une aide « Rénovation globale », un audit énergétique est indispensable avant la réalisation des travaux.
  3. Demandez un ou plusieurs devis d’artisans pour réaliser les travaux, mais que vous ne signerez pas dans l’immédiat. Le devis vous permet d’estimer le montant des travaux, et de confirmer vos possibilités de financement. Mais attention à ne pas signer le devis avant d’être sûr à 100 % de faire appel à l’artisan qui vous l’a rédigé.
  4. Avec votre devis, rendez-vous sur le site Ma Prime Rénov’ pour lancer votre demande, vérifier une nouvelle fois votre éligibilité et démarrer enfin les travaux !

Le plus important est de ne jamais signer un devis si vous n’êtes pas absolument sûr de recevoir les aides ET de faire appel à votre artisan. En effet, un devis signé vous engage à payer le montant des travaux et à choisir l’artisan à l’origine du devis. C’est donc un réel engagement de votre part.

MaPrimeRenov et le label RGE

Si l’entreprise qui réalise les travaux ne porte pas le label RGE, vous ne pourrez pas recevoir l’aide de MaPrimeRénov’.

Demandez gratuitement un devis de rénovation

Peut-on cumuler MaPrimeRénov’ et d’autres aides ?

Vous aurez remarqué que l’aide MaPrimeRénov’ Rose est assez limitée. Néanmoins, il faut savoir que cette aide peut se cumuler avec d’autres aides, si vous êtes éligibles à d’autres dispositifs.

Ainsi, MaPrimeRénov’ Rose peut être cumulée avec :

  • Les CEE. Comme vu plus haut, les certificats d’économie d’énergie sont plus intéressant pour les ménages à revenus élevés.
  • Les aides locales, si votre commune ou votre région a mis en place des aides à la rénovation. Contactez votre mairie pour en savoir plus.
  • La TVA à 5,5 % sur vos travaux. C’est un élément non négligeable au moment d’acheter des fournitures coûteuses (fenêtres, pompe à chaleur, poêle à bois, etc.).

Si vous cherchez une vision encore plus complète des aides aux travaux, le site internet Faire.gouv est spécifiquement conçu pour accompagner les Français dans leurs travaux de rénovation.

Vous êtes à la recherche d’artisans pour vos travaux ? Le formulaire ci-dessous vous permet de recevoir gratuitement différents devis pour vos travaux de rénovation. N’oubliez pas de toujours vérifier si votre artisan porte le label RGE, et si vous êtes éligible aux aides, avant de signer un devis d’artisan.