Aides financières pour les travaux de rénovation

Aides financières pour les travaux de rénovation
5 (100%) 1 vote[s]

Se lancer dans des travaux de rénovation de sa maison permet de profiter de divers avantages. Diverses aides au financement de travaux de rénovation ont été mises en place par l’Etat, afin d’aider les particuliers à réduire les dépenses liées à ces travaux et stimuler le secteur de la rénovation énergétique. Quelles sont ces aides pour les travaux de rénovation de maison ? C’est ce que nous allons voir ensemble.

Pourquoi réaliser des travaux de rénovation de maison ?

Vous avez une maison ancienne, avec des fenêtres à simple vitrage, un vieux système de chauffage qui fait grimper le montant de votre facture énergétique ou encore une isolation qui ne vous donne pas un bon confort thermique ? Dans ce cas, il est peut-être temps de penser à la rénovation de votre maison.

La réalisation de travaux de rénovation vous fera bénéficier de plusieurs avantages, qu’il est bon de connaître. En voici les principaux :

  • Vos factures de chauffage sont réduites : en améliorant l’isolation d’une maison et en changeant votre système de chauffage, vous réaliserez des économies importantes sur vos factures de chauffage.
  • Vous bénéficiez d’un meilleur confort thermique : grâce à une meilleure isolation, vous profitez d’une maison plus fraîche en été, et plus simple à chauffer en hiver.
  • Vous augmentez la valeur de votre bien : si vous êtes propriétaire, les travaux d’isolation permettent de rendre votre maison plus attractive, dans le cas où vous souhaitez la mettre en location ou en vente.
  • Vous participez à la préservation de l’environnement : parce que vous réduisez votre empreinte énergétique.

Pour inciter les particuliers à investir dans la rénovation énergétique d’une maison, l’État met en place de nombreuses aides à l’isolation d’une maison. C’est donc l’occasion d’investir à moindre coût dans des travaux qui vous feront économiser de l’argent à long terme.(Demandez des devis gratuits pour vos travaux de rénovation!)

Le principe des aides pour la rénovation d’une maison

Bien que les travaux de rénovation sont utiles et comportent plusieurs avantages, le budget à prévoir pour des travaux peut être impressionnant, et peut varier de quelques centaines à plusieurs milliers d’euros.

Le montant élevé des dépenses qui vont être liées aux travaux constitue un frein qui empêche les foyers à se lancer dans la rénovation de leur maison. Pour éviter que ce frein ne soit trop important, et pour stimuler la rénovation énergétique des logements, l’Etat a justement décidé de donner des aides aux locataires et propriétaires qui cherchent à investir dans des travaux intérieurs.

Les aides aux travaux mises en place par l’État pour dynamiser le domaine de la rénovation énergétique concernent tous les particuliers. Grâce à ces aides, le coût des travaux est allégé, et vous pouvez plus facilement financer les travaux de rénovation.

Quelle aide pour les travaux de rénovation d’une maison ?

Les aides pour financer les travaux de rénovation d’une maison sont nombreuses. Certaines sont plus connues par les ménages français et d’autres non. Voici les principales aides disponibles pour vous aider dans votre projet de rénovation d’une maison :

Aide pour les travaux de rénovation : les plus connues

Les aides les plus connues par les particuliers sont au nombre de quatre : le CITE, les aides de l’Anah, l’Eco-prêt à taux zéro et la TVA à taux réduit.

Faisons le tour de ses principales aides à la rénovation d’un appartement ou d’une maison :

  • Le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique : il s’agit d’une aide qui vous fait bénéficier d’une réduction d’impôt. Son taux peut aller jusqu’à 30% sur le coût total des travaux. Les dépenses sont plafonnées à 8000€ si vous êtes célibataire et 16000€ si vous êtes en couple. En 2020, cette aide se transforme en prime d’énergie. Parmi les travaux éligibles à la CITE, on peut citer l’isolation des combles et des murs et l’installation d’une pompe à chaleur.
  • Le programme « Habiter mieux » de l’Agence Nationale de l’Habitat : pour les copropriétaires, propriétaires bailleurs et propriétaires occupants qui ont des revenus modestes. Les aides peuvent varier de 10%, 35% à 50% du montant HT des travaux, selon que vous vous trouviez dans la catégorie « ressources très modestes » ou dans « ressources modestes ».
  • L’Eco-prêt à taux zéro : cette aide accessible aux personnes physiques et aux sociétés civiles permet de bénéficier d’un crédit à taux d’intérêt nul, et ce sans conditions de ressources. Elle finance les travaux ayant pour but l’amélioration de la performance énergétique jusqu’à la fin de 2021.
  • La TVA à taux réduit : les travaux de rénovation bénéficient d’un taux de TVA 10%. Toutefois, le taux de 5,5 % est appliqué aux travaux visant l’amélioration de la performance énergétique.

En dehors des aides de l’ANAH, ces différentes aides pour rénover une maison ne sont soumises à aucune condition de revenus. Vous pouvez donc en profiter quels que soient vos revenus.

Les autres aides pour les travaux de rénovation

Les aides suivantes sont moins connues par le grand public.

Toutefois, elles peuvent vous être d’une grande aide pour réduire le montant de vos dépenses dans les travaux de rénovation de votre maison :

  • Les aides des fournisseurs d’énergie dans le dispositif CEE : ces aides prennent la forme de prêts bonifiés, de primes ou de diagnostics, pour tous ceux qui réalisent des travaux d’économie d’énergie.
  • Le chèque énergie : son montant, qui peut s’élever jusqu’à 277 €, vous aidera à payer vos factures d’énergie, vos achats de combustible, vos frais de chauffage ou vos travaux de rénovation énergétique (qui doivent être éligibles au CITE).
  • L’exonération de la taxe foncière : certaines communes ont voté une exonération de la taxe foncière sur les propriétés bâties pour les logements achevés avant le 1er janvier 1989. Cette exonération peut aller de 50 à 100 % pour une durée de 5 ans.
  • Les aides des collectivités locales : il s’agit d’aides qui peuvent être cumulées aux aides nationales. Pour connaître les aides disponibles auprès de votre région, allez sur le site de FAIRE.
  • Les aides de la caisse de retraite : pour les retraités au régime général. L’aide prend en charge les travaux d’adaptation du logement pour la prévention de la perte d’autonomie du retraité. Le montant de l’aide peut aller jusqu’à 3 500 €.

Notez qu’il peut également exister des aides régionales, qu’il est impossible de détailler ici. Pour avoir des informations plus précises sur ces dernières, le mieux est de contacter votre mairie.

Le cumul des aides lors des travaux de rénovation

Pour réduire encore plus vos dépenses, sachez que vous avez la possibilité de cumuler plusieurs aides pour rénover une maison.

Voici quelques exemples de cumuls des aides de l’État :

  • Crédit d’impôt à taux zéro + Aides de l’Anah + Crédit d’impôt sur la transition énergétique.
  • Aides de l’Anah + Crédit d’impôt sur la transition énergétique + Eco-prêt à taux zéro + Aides des collectivités locales.
  • Aides des fournisseurs d’énergie + Crédit d’impôt sur la transition énergétique + Eco-prêt à taux zéro + Aides des collectivités locales.

Pour savoir si les aides sont cumulables entre elles, il vous suffit d’étudier en détail les conditions d’attribution de ces dernières. Elles vous donneront une idée précise de vos possibilités.