Dernière mise à jour le : 28 juin 2021 par Rénovation et travaux

Vous souhaitez isoler vos combles en utilisant l’isolation par soufflage ? Vous vous demandez à quel prix vous pouvez effectuer l’isolation soufflée ? Découvrez dans ce guide complet les différents facteurs impactant sur le prix de l’isolation soufflée, les avantages de cette méthode et les aides auxquelles vous avez droit pour alléger le coût de vos travaux.

En quoi consiste l’isolation soufflée ?

L’isolation soufflée est une technique visant à isoler les combles perdus. Pour ce faire, l’artisan est muni d’une cardeuse contenant la matière isolante de votre choix. L’isolant est ensuite diffusé par méthode de soufflage dans les combles perdus. Le matériau est assez léger et diffusé sous forme de flocon. Ceci est nécessaire pour réaliser une isolation par soufflage, car cette méthode va permettre à la machine d’insufflée le matériau.

Une fois que la matière insufflée est assez importante, une couche homogène recouvrant vos combles perdus afin d’avoir une isolation thermique satisfaisante. Pour rappel, l’isolation soufflée peut être réalisée uniquement dans les surfaces non-habitables.

Il est préférable que vos travaux d’isolation de combles perdus soient réalisés par un professionnel, car il procédera à des calculs adéquat en fonction de la résistance thermique minimum, pour avoir la quantité de matériaux suffisants à insuffler. Le calcul ne sera pas le même en fonction de l’isolant choisi et de la configuration de vos combles.

Prix de l’isolation soufflée

Sachez que plusieurs facteurs peuvent impacter sur le prix de l’isolation soufflée. En effet, en fonction du matériau choisi et de l’ampleur de la main d’œuvre, le coût de travaux pour isoler vos combles perdus peut être différent. En moyenne, vous devez prévoir entre 15 et 55 euros le m² pour avoir recours à l’isolation soufflée.

Gratuit : devis pour vos travaux d’isolation

À quel moment utiliser l’isolation soufflée ?

L’isolation soufflée peut être une technique assez attrayante. Néanmoins, il s’agit d’une méthode très spécifique. En effet, l’isolation soufflée est uniquement envisageable si vous voulez isoler les parties de votre maison qui ne sont pas accessibles. C’est le cas des combles perdus ou des murs creux. Le fait d’insuffler le composant de manière homogène va permettre d’aménager les surfaces sans pour autant les atteindre.

Sachez que vous pouvez également isoler par soufflage un faux plafond ou les cloisons de votre maison par l’intérieur. Cette méthode est applicable uniquement sur les surfaces non-habitables de votre maison, car dans le cas contraire le composant insufflée se répandra dans votre maison. Veillez également à ce que la surface non-accessible soit suffisamment étanche.

Isolation par soufflage : avantages et inconvénients

L’isolation par soufflage, comme toute autre méthode d’isolation de combles perdus, a des avantages, mais aussi des inconvénients. Retrouvez dans la suite de ce guide, les moins et les plus de l’isolation par soufflage.

Les avantages de l’isolation soufflée

L’isolation soufflée est une technique très attrayante, due à ces nombreux avantages. Voici les points positifs de l’isolation par soufflage :

  • Une parfaite isolation : l’isolation par soufflage vise à combler les parties creuses de votre maison. En optant pour cette méthode, vous ressentirez un réel changement au niveau de votre consommation de chauffage, ce qui diminuera vos factures d’énergies.
  • Une isolation rapide et simple : lorsque le matériel est installé, la plus grande partie de la main d’œuvre est effectuée. En effet, par la suite il suffit juste d’insuffler le matériau dans les zones creuses de votre habitation. De plus, cette méthode n’exige pas de finitions. Il ne sera pas nécessaire de poser du placo ou d’ajouter une protection à votre isolant par exemple.
  • Avoir des aides : en effectuant l’isolation par soufflage, sachez que vous pouvez bénéficier de différentes aides de l’État pour alléger le coût de vos travaux. Ces aides ont des conditions de ressources.

Une isolation pratique : l’isolation par soufflage est très pratique, car elle permet d’isoler les parties inaccessibles de votre maison. La simplicité de la main d’œuvre cumulé à son efficacité, fait de l’isolation par soufflage une méthode recommandée pour l’isolation de vos combles perdus.

Les avantages de l'isolation soufflée

 

Les inconvénients de l’isolation par soufflage

L’isolation soufflée est une méthode très efficace, néanmoins, elle comprend certaines limites. Voici les différents inconvénients de l’isolation par soufflage :

Limité aux surfaces non habitées : en effet, pour que l’artisan puisse utiliser la souffleuse. Il faut que l’espace soit suffisamment vaste et surtout non habitable. De manière générale, il faut compter au moins un mètre sous les combles pour avoir recours à l’isolation soufflée.

Peu perdre en efficacité avec le temps : peu importe l’isolant que vous allez choisir, il est possible qu’il se tasse avec le temps et donc qu’il perde en efficacité.

Un artisan professionnel sera plus en mesure de vous indiquer si cette technique d’isolation correspond parfaitement à votre logement.

Les inconvénients de l'isolation soufflée

Prix de l’isolation soufflée en fonction des différents isolants

Sachez que vous avez le choix parmi de nombreux isolants pour effectuer une isolation soufflée. Ces différents isolants sont plus ou moins onéreux, en fonction de leurs caractéristiques. Découvrez dans ce tableau comparatif, les différents isolants et leur prix au m².

IsolantPrix au m²
Laine de verre5 à 15 euros
Laine de roche10 à 15 euros
Ouate de cellulose10 à 20 euros
Liège naturel5 à 30 euros

Bon à savoir : ces prix ne comprennent pas le coût de la main d’œuvre. En moyenne, le prix de pose d’isolation par soufflage est de 35 euros le m².

Demandez à des artisans professionnels un devis pour l’isolation soufflée

Comment choisir l’isolant adéquat ?

Chaque isolant a ses propres caractéristiques. En fonction de la surface que vous voulez isoler et de la spécificité de votre logement, le choix de l’isolant pour avoir recours à l’isolation par soufflage ne sera pas identique. Découvrez dans la suite de ce guide les différentes caractéristiques de ces isolants.

Laine minérale

Il existe différents types de laine minérale. En termes d’isolation soufflée, les plus récurrentes sont la laine de verre et la laine de roche. Ce sont deux composants très efficaces, qui vous permettront d’avoir une bonne isolation thermique.

  • Laine de verre: il s’agit d’une laine très attrayante dû à son rapport qualité/prix. En effet, la laine de verre a une forte résistance à l’humidité, réduit la pollution sonore et son prix reste abordable avec un coût allant de 5 à 15 euros le m². Néanmoins, la résistance thermique de la laine de verre reste assez faible comparée à d’autres composants comme la ouate de cellulose.

La laine de verre

  • Laine de roche : tout comme la laine de verre, la laine de roche a des actifs concernant la résistance thermique et phonique. La laine de roche vous permettra de repousser les nuisibles, tout en étant durable dans le temps. Pour rappel, la laine de roche est légèrement plus cher que la laine de verre avec un prix qui oscille entre 10 et 15 euros le m².

La laine de roche

Ouate de cellulose

Issu du recyclage, la ouate de cellulose fait partie des isolants les plus écologiques. Ce composant est une véritable valeur ajoutée dans votre habitation, notamment l’été. Dû à son temps de déphasage qui est relativement élevé, la ouate de cellulose est efficace pour lutter contre la canicule. En hiver, ce composant reste également un très bon isolant thermique. Tout comme la laine de verre et de roche, la résistance à l’humidité de la ouate de cellulose est élevé. En effet, ce composant peut absorber jusqu’à 15 % de son poids en eau.

La ouate de cellulose

Liège naturel

Le liège naturel est le composant le plus efficace du marché en termes d’isolation thermique. Par ailleurs, il s’agit également du plus cher avec un prix pouvant aller jusqu’à 30 euros le m². La faible épaisseur du liège naturel est son principal atout. En effet, dû à cette caractéristique le composant fait office de coupe froid, ce qui diminuera votre consommation de chauffage et donc vos factures d’énergies. Tout comme les autres composants, les plaques de liège naturel est très efficace concernant l’isolation phonique.

Le liège naturel

Aides financières pour l’isolation soufflée

Afin d’alléger le coût de vos travaux, plusieurs aides financières ont été mises en place par l’État pour vous aider à réaliser vos travaux d’isolation, notamment l’isolation par soufflage. En effet, grâce à ces aides, vous pouvez diminuer vos coûts jusqu’à 30 %.

  • Ma Prime Rénov’: nouvelle aide crée en 2021, Ma Prime Rénov’ remplace le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE). Quel que soit vos revenus, vous pouvez bénéficier de l’aide Ma Prime Rénov’. Un code couleur a été créé pour différencier les conditions de revenus et les aides attribué. Que vous soyez bleu, jaune, violet ou rose, le montant qui vous sera versé sera plus ou moins important. Sachez que cette aide est cumulable avec l’éco-PTZ.
  • Éco-PTZ: avec l’éco-prêt à taux zéro, vous pouvez emprunter jusqu’à 30 000 euros pour réaliser vos travaux d’isolation soufflée. L’avantage est que vous pouvez emprunter sur une période allant jusqu’à 15 ans sans le moindre intérêt. Certaines conditions ont été mises en place pour pouvoir bénéficier de ce prêt. Votre logement doit dater de plus de 2 ans et être votre résidence principale.
  • La TVA à taux réduit : afin d’effectuer des travaux d’isolation par soufflage, vous pouvez également bénéficier de la TVA à taux réduit. Pour ce faire, vous devez avoir recours à un artisan professionnel pour réaliser vos travaux. Vous pouvez demander un devis auprès d’un professionnel juste en bas de la page. Le taux de TVA réduit à 5,5 % sera alors applicable sur l’achat des composants comme la laine minérale, ainsi que sur le coût de la main d’œuvre.