Vous avez pour projet de refaire l’isolation de votre maison, mais vous ne savez pas quel type d’isolation choisir ? Vous savez déjà que vous souhaitez faire une isolation soufflée, mais vous ne connaissez pas le prix de ce type de service ? Découvrez un guide complet sur l’isolation par soufflage.

Qu’est-ce que l’isolation soufflée ?

Si vous souhaitez isoler vos combles perdus, l’isolation soufflée est sûrement adapté à vos besoins. En effet, l’isolation soufflée consiste à projeter un isolant afin de former une épaisse couche homogène. Cette technique permet d’isoler rapidement et à moindre frais une partie non-habitable.

Bon à savoir : il n’est pas conseillé voire impossible de réaliser ce type d’isolation dans des combles aménagés.

Prix d’une isolation soufflée

Le prix d’une isolation soufflée dépend du nombre de m2 à isoler, la difficulté d’accès et du tarif de l’artisan professionnel. De plus, en fonction de votre région le coût de ce type de travaux énergétique peut varier. Toutefois, on note que le prix d’une isolation soufflée se situe en moyenne entre 15 et 35 euros par m2. Ce tarif comprend la pose de l’isolant ainsi que l’isolant thermique.

Pourquoi réaliser une isolation par soufflage ?

L’isolation par soufflage (aussi appelée isolation soufflée) permet d’isoler une maison afin d’optimiser ses performances thermiques. Vous pouvez isoler votre logement par soufflage dans le cadre d’une isolation des murs, des combles, du grenier ou du vide sanitaire. Souvent, le choix de l’isolation par soufflage est pris pour réduire les coûts ou pour isoler des endroits difficiles d’accès.

L’isolation soufflée : avantages et limites

Comme tous types de travaux, l’isolation par soufflage a des avantages et des limites qu’il est important de connaître. Ainsi, vous pouvez réaliser vos travaux en connaissance de cause.

Avantages de l’isolation par soufflage

L’isolation soufflée permet de créer une couche épaisse et homogène. En effet, ce type d’isolation permet de recouvrir entièrement la pièce sans coupure même dans les petits recoins. C’est pourquoi, l’isolation par soufflage est plus efficace que l’isolation en panneaux ou l’isolation en rouleaux pour des combles perdus. De plus, vous avez tous les avantages classiques d’une isolation thermique :

  • Réduction de la consommation énergétique (environ 30% pour l’isolation d’une toiture) ;
  • Économie sur la facture d’énergie (liée au chauffage et à la climatisation) ;
  • Avoir un meilleur confort thermique en été comme en hiver (gain de chaleur en hiver et de fraîcheur en été)
  • Augmenter la valeur de votre bien immobilier en optimisant ses performances thermiques

D’ailleurs, ce type d’isolation permet de bénéficier des aides à la transition énergétique comme Ma Prime Rénov’ qui remplace les anciennes aides.

Les limites de l’isolation soufflée

Après tous ces avantages, il est important de mettre au point les quelques limites à l’isolation soufflée. Tout d’abord, il est difficile d’obtenir une bonne isolation par soufflage si votre toiture n’est pas assez élevée et que vos combles n’ont pas une hauteur minimum d’un mètre.

De plus, il est nécessaire d’avoir une trappe ou un accès pour pouvoir projeter l’isolant. Vous pouvez refermer cet accès par la suite et le repeindre, seulement ce sont des travaux à prévoir. Pour finir c’est une installation qui se déroule chez vous, il est donc nécessaire que quelqu’un soit présent durant l’intervention.

Bon à savoir : fermez au maximum les accès pour éviter que la poussière ne vole dans toutes les pièces pendant l’isolation par soufflage.

Prix d’une isolation par soufflage suivant le choix de l’isolant

Le prix d’une isolation soufflée dépend surtout du type d’isolant que vous choisissez. Par exemple, le prix de la laine de verre n’est pas le même que la mousse en polyréthane. Sachez qu’il est nécessaire de prendre de l’isolant en vrac de qualité pour réaliser une bonne isolation. Voici un tableau récapitulatif des prix des isolants pour l’isolation par soufflage :

Type d’isolantPrix au m2
Laine de verre3 à 8 €
Laine de roche3 à 10 €
Ouate de cellulose5 à 15 €
Fibre de verre5 à 15 €
Billes de PSE10 à 20 €
Mousse polyuréthane (par injection)15 à 25 €

Ces tarifs sont donnés à titre indicatif. Ils peuvent varier en fonction du choix de l’artisan et de votre région.

Comment bien choisir son isolant ?

L’isolation par soufflage peut se faire avec différents matériaux isolants comme la laine de verre ou la laine de roche. Cependant, il est préférable de prendre un isolant qui ne soit pas fragile. En effet, comme l’isolant est fortement projeté, un isolant fragile peut se tasser et perdre en efficacité thermique.

Laine de verre et de roche

La laine de roche et la laine de verre sont deux bons matériaux isolants thermiques et phoniques. De plus, ce sont des laines très résistantes. C’est pourquoi, la laine de verre et la laine de roche sont souvent utilisées pour de l’isolation par soufflage.

Ces isolants minéraux sont résistants à l’humidité et sont très robustes. D’ailleurs, leur durabilité et souvent mise en avant. De plus, ces isolants permettent d’avoir de très bonnes performances thermiques et acoustiques avec peu de budget. Pour finir, si vous avez peur d’avoir des nuisibles dans votre grenier, sachez que la laine de roche les repousse.

Ouate de cellulose

La ouate de cellulose a l’avantage d’être un bon isolant naturel. De ce fait, la ouate de cellulose permet d’avoir une bonne isolation thermique soufflée. D’ailleurs, ce type d’isolant propose une très bonne résistance aux flux d’air. De plus, la ouate de cellulose n’est pas corrosive pour l’aluminium, l’acier ou le cuivre. Pour finir, les isolants à la laine de roche sont ignifuges grâce au borax. Cependant, sa résistance à l’humidité est faible, il faudra donc un bon pare-vapeur pour contrer ce problème.

Le liège naturel

Le liège est un très bon isolant naturel avec une très bonne résistance thermique et une forte isolation acoustique. En plus d’être efficace, le liège est un isolant écologique qui promet une très bonne longévité. Ce type d’isolant est résistant à l’humidité et au feu, ce qui en fait un matériau polyvalent. Pour finir, il n’attire pas les nuisibles comme les insectes ou rongeurs. Son seul point faible est son prix qui est toujours très élevé par rapport à la laine de roche, la laine de verre ou la ouate de cellulose.

Quelles sont les aides pour l’isolation soufflée ?

Sachez que vous pouvez bénéficier d’aides de l’état pour réaliser votre isolation par soufflage. Voici la liste non-exhaustive des aides auxquelles vous pouvez prétendre pour une isolation soufflée :

  • Ma Prime Rénov’ : c’est une aide pour tous les ménages qui souhaitent réaliser des travaux à la transition énergétique. Elle remplace notamment le CITE et les aides de l’ANAH depuis janvier 2020. La condition principale est que le logement doit être déclaré en résidence principale.
  • Habiter mieux sérénité : cette aide est destinée aux ménages avec des revenus modestes qui habitent une résidence principale qui est ancienne de plus de 15 ans.
  • Coup de pouce économies d’énergie : la prime « coup de pouce isolation » est disponible pour tous les ménages et sont plus ou moins importantes en fonction du revenu de chacun.
  • Éco-prêt à taux zéro : ce type de prêt permet d’emprunter sans payer d’intérêts. Cependant, pour en bénéficier vous devez avoir un une maison ou un appartement comme résidence principale construite avant le 1er Janvier 1990.

En savoir plus sur les aides à l’isolation. Toutes ces aides vous permettent de réaliser des économies sur votre facture de travaux d’isolation. Si vous souhaitez réaliser votre isolation soufflée et bénéficier des aides, vous pouvez demander des devis à des artisans RGE.