Avoir des combles perdus ne signifie pas qu’il ne faut pas les isoler. L’isolation des combles perdus est ainsi tout aussi importante que l’isolation de combles aménagés. Comment isoler des combles perdus ? Nous allons étudier ensemble les différentes méthodes d’isolation de combles perdus.

Vos devis d’isolation des combles gratuits et sans engagement

Comment isoler des combles perdus ?

Pour isoler les combles perdus sous votre toiture, il faut choisir les isolants à mettre en place afin de garantir la meilleure isolation possible. Voyons ensemble quels isolants utiliser pour isoler des combles perdus :

Les isolants en vrac par soufflage et épandage

Il est fréquent que des combles perdus soient difficilement accessibles, par exemple car il n’existe pas d’ouverture, ou parce qu’il n’est pas possible de se tenir debout dans les combles.

En conséquent, le soufflage et l’épandage sont les techniques les plus courantes pour l’isolation des combles perdus.

Pour des combles inaccessibles, on utilisera systématiquement la technique d’isolation par soufflage. Elle consiste à souffler des isolants en vrac sur le plancher de vos combles, à l’aide d’un souffleur ou d’une cardeuse. C’est une technique très efficace puisqu’elle ne laisse aucune partie non recouverte. Il suffit juste de laisser un trou d’entrée pour le tuyau pour réaliser cette technique d’isolation en vrac. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’elle est assez populaire.

Quel isolant en vrac choisir ? L’isolant idéal pour cette technique est la laine de verre ou encore l’ouate de cellulose qui sont des isolants naturels.

Les isolants à dérouler

Dans le cas où vous pouvez avoir accès à vos combles perdus, il est généralement plus pratique de dérouler des isolants naturels sur le plancher, afin de profiter d’une isolation optimale. Cela vous épargne par ailleurs la location d’une souffleuse.

Les isolants à dérouler permettent de supprimer les ponts thermiques et d’avoir beaucoup moins de déperditions de chaleur.

On se contente alors de dérouler l’isolant sur le sol du grenier, idéalement en plusieurs épaisseurs.

Quel isolant en rouleau choisi ? Pour cette technique, la laine de verre et la laine de roche sont les meilleurs matériaux isolants à choisir en termes de rapport qualité/prix. Il existe néanmoins des isolants plus écologiques, comme la laine de chanvre

Les isolants en panneaux rigides

Pour des combles perdus accessibles, on peut également utiliser des isolants en panneaux.

Les panneaux rigides sont à placer sous les pans de toiture, dans le cas où vous avez un comble aménageable et facile d’accès. Les panneaux rigides sont notamment les polystyrènes, polyuréthane ou encore les laines minérales. Toutefois, c’est une technique qui n’est pas vraiment très populaire pour des combles perdus. C’est notamment en raison de son cout élevé, mais qu’il faut également remplir certaines conditions dans sa faisabilité.

Par ailleurs, mieux vaut poser votre isolant à la limite des zones habitables. Dans le cas de combles perdus, on va préférer isoler le sol du grenier plutôt que la charpente. Autrement, la chaleur va s’accumuler dans le grenier plutôt que dans les pièces de l’étage.

À savoir : pour une isolation optimale, ou si vous envisagez un jour l’aménagement des combles, vous pouvez isoler à la fois sous la charpente et le sol du grenier. Mais à choisir entre les deux, préférez toujours isoler les combles par le plancher.

Comment isoler des combles perdus ?

L’isolation des combles perdus se fait de préférence par le sol du grenier, grâce à de l’isolant en rouleaux ou en vrac.

Demandez gratuitement des devis d’isolation des combles

Comment isoler des combles perdus aménageables ?

Dans le cas où vous voulez isoler des combles perdus qui pourraient être aménagés, et que vous pensez y aménager une pièce de vie plus tard, il y a d’autres moyens d’assurer leur isolation.

L’isolation de combles perdus aménageables se fera en fonction de certains paramètre, à savoir :

De manière concrète, l’isolation du grenier par le sol reste préconisée pour isoler des combles perdus. Utilisez alors de l’isolant en rouleau, et aménagez si nécessaire un plancher par-dessus l’isolant. Cela facilitera vos futurs travaux d’aménagement.

Au moment d’aménager les combles, vous compléterez cette isolation en isolant les rampants de charpente. Mais il est, une fois encore, déconseillé d’isoler la charpente si vos combles ne sont pas encore aménagés.

À savoir : si la hauteur sons combles est limitée, mieux vaut privilégier une isolation de toiture par l’extérieur. Naturellement, un tel projet nécessite un budget conséquent. Mieux vaut donc le reporter à l’heure à laquelle vous décidez d’aménager les combles.

Isolation des combles : demandez vos devis gratuits

Trouver une entreprise d’isolation des combles

Dans le cas où vous avez un chantier difficile ou encore que vous n’ayez pas les équipements à votre portée pour isoler des combles,  faites de préférence appel à un professionnel de l’isolation.

Certaines aides financières peuvent vous permettre de profiter de l’isolation des combles à 1 €, ou tout du moins de financer une partie de vos travaux d’isolation des combles.

Pour cela, pensez à faire appel à un artisan RGE (label qui vous permet de profiter des aides), et vérifiez que vous êtes bien éligible aux aides financières.

Si vous le souhaitez, le formulaire ci-dessous vous permet de recevoir des devis d’isolation des combles gratuitement et sans engagement.