Aides financières pour l’achat d’une chaudière électrique

Chaudière électrique : quelles sont les aides pour son achat ?

Dernière mise à jour le : 12 juin 2022 par Rénovation et travaux

Remplacer une vieille chaudière constitue un investissement conséquent. Comptez entre 1 500 et 20 000 € le prix d’une chaudière neuve. Heureusement, il existe quelques dispositifs d’aides permettant de financer une partie de votre investissement. Les aides financières pour le remplacement de chaudière peuvent en principe atteindre 15 000 €.

Devis gratuits et professionnels de pose de chaudière électrique

Les dispositifs d’aides liés au changement de chaudière

Le changement de chaudière ouvre droit à des aides publiques, mais également privées.

Les aides publiques pour le remplacement de chaudière

Dans l’objectif d’inciter les foyers à investir dans la rénovation énergétique, l’État a prévu quelques dispositifs d’aides. Il s’agit notamment de :

  • MaPrimeRenov’ : cette prime résulte de la fusion du CITE ou crédit d’impôt transition énergétique et des aides de l’ANAH. Par rapport à ces deux anciens dispositifs, MaPrimeRenov’ se veut être plus souple et plus efficace. En effet, cette aide est ouverte à une large catégorie de foyers, très modeste, modeste et intermédiaire. Propriétaire, locataire, occupant et bailleur bénéficient désormais de l’appui des pouvoirs publics.
  • Les subventions locales : les communes et départements peuvent aussi proposer des coups de pouce pour certaines catégories de travaux. Rapprochez-vous de la mairie pour savoir si de telles aides existent pour le changement de chaudière.
  • La TVA à 5,5 % : bien qu’il ne s’agisse pas d’une aide financière proprement dite, la TVA à taux réduit permet de réduire le prix d’installation d’une nouvelle chaudière. Fournitures et pose bénéficient de cette TVA à taux réduit.

Les aides privées pour le changement de chaudière

Les organismes privés participent également à la transition énergétique grâce à deux dispositifs :

  • La prime énergie : cette prime est versée par les fournisseurs d’énergie contre un certificat d’économie d’énergie ou CEE. Elle se calcule sur la base des économies réalisées. Les fournisseurs d’énergie mettent à disposition de leurs clients un simulateur en ligne pour calculer le montant de la prime en fonction des travaux.
  • L’éco-PTZ : ce prêt à taux zéro permet à ceux qui désirent investir dans une nouvelle chaudière de financer les travaux sans apport. Pour le remplacement d’une chaudière, vous pouvez obtenir un prêt jusqu’à 15 000 €.

Recevez gratuitement des devis de pose de chaudière électrique

Les conditions des aides liées au remplacement de chaudière

Chaque dispositif applique ses conditions d’éligibilité. Mais en somme, les conditions concernent le type d’équipement, le revenu du foyer et la certification du professionnel.

Les types de chaudière bénéficiant d’une aide financière

La plupart des chaudières bénéficient d’une aide financière. Toutefois, le montant des aides varie en fonction de la technologie, mais surtout selon les performances et le niveau de pollution. Une chaudière à fioul bénéficie d’une aide de 400 €, alors qu’une pompe à chaleur géothermique bénéficie d’une aide pouvant aller jusqu’à 15 000 €. Découvrez-en plus sur les aides proposées pour l’achat d’une pompe à chaleur.

Remarque : ce montant prend en compte l’ensemble de toutes les aides, MaPrimeRenov’, CEE et TVA 5,5 %.

Le revenu des foyers

Le niveau de revenu constitue le critère principal pour déterminer l’importance des aides. Les foyers sont classés en 4 catégories : très modestes, modestes, intermédiaires et élevés. Les foyers à revenu élevé ne sont pas éligibles à MaPrimeRenov’. Ils peuvent tout de même bénéficier de la prime énergie, de la TVA à taux réduit et de l’éco-PTZ.

La certification du professionnel

Pour bénéficier des aides liées au changement de chaudière, il faut impérativement confier les travaux à un professionnel certifié RGE. Cette condition concerne à la fois la fourniture et la pose. En achetant et en posant vous-même une nouvelle chaudière, vous renoncez à toutes les aides. Assurez-vous donc d’acquérir un matériel auprès d’un fournisseur agréé et confiez la pose à un artisan certifié.

Vos devis gratuits de pose de chaudière électrique

Le montant total des aides pour le remplacement de chaudière

Le montant des aides varie en fonction des critères mentionnés précédemment. Le tableau ci-dessous apporte plus de détail sur la valeur des aides.

Type de chaudière

Montant des aides selon la catégorie de revenu

Très modeste

Modeste

Intermédiaire

Élevé

Chaudière à fioul

5 600 €

4 800 €

4 400 €

2 500 €

Chaudière à gaz

5 600 €

4 800 €

4 000 €

2 500 €

Chaudière à granulés

14 000 €

12 000 €

8 000 €

2 500 €

Chaudière à bûche

12 000 €

10 500 €

7 000 €

2 500 €

Pompe à chaleur géothermique

14 000 €

12 000 €

8 000 €

2 500 €

Pompe à chaleur air/eau

8 000 €

7 000 €

6 000 €

2 500 €

Précision : le montant correspond au cumul des aides MaPrimeRenov’/CEE. Les foyers de la catégorie revenu élevé ne bénéficient que du CEE. Par ailleurs, ces chiffres sont donnés à titre indicatif, les montants variant en fonction des performances de la nouvelle chaudière.

Demandez plusieurs devis de pose de chaudière électrique

Changement de chaudière : précautions et mises en garde

Plusieurs points nécessitent quelques précisions :

  • Pour changer une chaudière, votre premier réflexe est de lancer une recherche sur internet. Il existe de nombreuses annonces proposant des tarifs très avantageux. Il n’est pas rare de trouver une offre de chaudière à 1 €. En réalité, même en cumulant tous les dispositifs, les aides ne peuvent couvrir au-delà de 90 % du coût total, même pour les ménages très modestes. Pour l’achat d’une nouvelle chaudière de 15 000 €, il faudra toujours prévoir un apport minimum de 1 500 €.
  • Les aides, notamment MaPrimeRenov’, limitent les subventions à 20 000 € par foyer sur 5 ans. En bénéficiant d’une subvention de 12 000 € pour le remplacement de chaudière, vous n’obtiendrez plus que 8 000 € pour les autres travaux comme l’isolation. C’est à vous d’évaluer et de décider vers quels travaux orienter davantage les aides en fonction des besoins et priorités.

Sachez enfin que si vous êtes éligible au chèque énergie, vous pouvez l’utiliser pour financer le changement d’une chaudière. Rappelons toutefois que ce chèque est plafonné à 277 €.