Dernière mise à jour le : 18 août 2021 par Rénovation et travaux

Située au sud de la France, Anne, jeune maman de quatre enfants a décidé de se lancer dans un projet de rénovation. Elle craignait au départ de se lancer dans un projet comprenant autant de travaux. Néanmoins, l’envie a pris le dessus sur la peur et elle a franchi le pas. Découvrez plus en détail les raisons qui ont poussé Anne à acheter une maison à rénover, ses conseils déco, ainsi que son expérience paranormale dans sa nouvelle maison…

Pourriez-vous présenter votre projet de rénovation ?

Anne : J’ai acheté cette maison en mars 2016, suite à mon divorce. N’ayant pas un gros budget et étant seule avec mes quatre enfants, j’ai eu la chance de tomber sur un agent immobilier bienveillant, qui m’a proposé cette maison. Elle n’était pas encore sur le marché. Dès le lendemain, j’ai visité cette maison, elle était située exactement où je le voulais, car je ne souhaitais pas rajouter du stress à mes enfants en les changeant aussi d’école.

Quand je suis rentrée j’ai eu un peu de mal à me projeter, car il y avait tout à refaire, du sol au plafond. Malgré cela, dans la nuit qui a suivi la visite (autant vous dire que j’ai peu dormi) les idées sont arrivées. Le lendemain j’ai de nouveau visité la maison avec un maçon que je connaissais, pour qu’il puisse me chiffrer les travaux. En effet, j’étais seule à gérer cela au départ et je ne pouvais pas tout faire et surtout je ne savais pas le faire. Par la suite, j’ai choisi tous les corps de métiers. Une fois que j’ai eu mon budget total, j’ai pu faire une offre d’achat. C’est ainsi que l’aventure a commencé.

Pourquoi avez-vous choisi de vous lancer dans la rénovation d’une maison ?

Anne : Les travaux ne sont pas encore terminés, même si nous avons beaucoup avancé. Une maison est toujours en perpétuelle évolution.

Rénovation de la maison d'Anne

La maison d’Anne

Quelle a été la pièce de votre maison qui a nécessité le plus de temps à être réalisée ?

Anne : La cuisine a été la plus difficile à mettre en place, car à la base elle n’était pas située au même endroit. À l’achat de la maison , il n’y avait que trois chambres et nous étions cinq. J’ai dû déplacer la cuisine qui était dans un espace fermé pour récupérer cette pièce et la transformer en chambre.

La cuisine est venue s’implanter dans l’espace salon, qui avait une forme de L. À cet endroit se trouvait une immense cheminée, dont je parle sur mon compte Instagram et que j’ ai dû déposer pour y implanter l’espace cuisson.

La cuisine d'Anne

La cuisine d’Anne

En termes de budget, quelle pièce de votre maison a été la moins onéreuse à décorer ou à refaire ? Avez-vous des astuces à confier à nos internautes pour amoindrir les frais des travaux ?

Anne : Je dirais les deux petites chambres des filles, car les anciens propriétaires avaient déjà posé un parquet flottant. J’ai seulement peint les murs et plafonds. En tant que grande adepte du seconde main et du marché de l’occasion , je suis tous les jours en train d’écumer les annonces à la recherche de la bonne affaire.

Vous êtes une vraie passionnée de déco. D’où vous vient cette passion ?

Anne : Je suis tombée dedans petite, cela m’a toujours attiré. Enfant je rêvais d’être décoratrice d’intérieur, mais je n’ai pas pu réaliser ce rêve… Une fois adulte, j’ai continué à entretenir cette passion en m’inspirant de tout ce que je pouvais voir autour de moi et des lieux que je visitais.

L'escalier d'Anne et sa décoration

La décoration d’Anne

Où trouvez-vous vos objets et idées déco ? Des conseils pour ceux qui rêvent de redécorer leur maison ?

Anne : Ma plus grande source d’inspiration se trouve sur le net, les magazines déco et les comptes que je suis sur Instagram.

Votre jardin est un petit coin de paradis. L’aménagement du jardin a-t-il représenté un challenge ?

Anne : On est parti de zéro donc je trouve que c’est plus simple, il faut seulement créer. J’ai la chance d’avoir deux terrasses où j’ai pu créer deux ambiances différentes. La première est attenante à la cuisine. Elle est restée dans le thème brocante récup. La deuxième est à l’opposé et nous y avons implanté une piscine hors-sol, une pergola et une terrasse en bois avec un thème bohème. En grande fan du monde végétal, nous avons planté des arbres, arbustes et fleurs.

Le jardin d'Anne

Le jardin d’Anne

Votre piscine hors-sol est superbe. C’est vous qui l’avez installé ? Représente-t-elle beaucoup d’entretien ?

Anne : Nous avons fait venir une mini-pelle pour creuser, car je voulais enterrer un peu la piscine. Je trouvais cela plus doux au regard. Elle a été très facile à installer et ne nécessite pas beaucoup d’entretien. Les recommandations sont les mêmes que pour chaque piscine : contrôle du chlore et ph chaque semaine. Le nettoyage s’effectue grâce à un petit robot que nous avons acheté l’année dernière.

Avez-vous des conseils pour nos lecteurs concernant l’aménagement du jardin et sa décoration ?

Anne : Je pense qu’il faut essayer de ressentir l’âme du jardin et en fonction de ses envies et de son budget faire un endroit cosy et accueillant.

Fleur Anne jardin

Une décoration florale

Si vous deviez refaire une partie des travaux différemment, de quoi s’agirait-il ?

Anne : Nous n’avons pas encore pu faire les façades et je dois dire que j’en rêve, mais pour le moment, nous n’avons pas le budget.

Sur Instagram, vous avez raconté à votre communauté une histoire surnaturelle survenue lorsque vous avez emménagé dans votre maison ? Pouvez-vous la décrire à nos internautes ? Est-ce que cela vous a marqué

Anne : Je parlais plus haut du fait d’avoir déplacé la cuisine dans l’espace salon. Dans cette zone, il y avait une grande cheminée en pierre que je voulais enlever, mais la nuit où j’ai eu cette idée, j’ai ressenti la présence d’une femme âgée décédée.

Je suis une personne sensitive depuis enfant. Je sentais que cette dame n’était pas d’accord avec mon idée. J’ai donc eu le besoin de la rassurer. Durant une semaine après la signature de l’achat de la maison, je suis venue chaque jour pour « parler  » à cette âme.

Je ne voulais pas commencer à casser de suite. Je ressentais le besoin de lui parler et de calmer ses inquiétudes. Chaque matin, j’allumais une bougie blanche avec laquelle je faisais le tour de la maison et je racontais mon parcours à cette dame. Je lui disais que j’étais seule avec mes 4 enfants, que je ferais dormir mes deux petites filles ensembles, ma grande dans une autre chambre et que moi je dormirais sur le canapé, mais que mon fils n’avait pas de chambre et je n’avais pas d’autre choix que de détruire cette cheminée pour y implanter la cuisine.

Je lui ai montré comment je voulais transformer sa maison et lui ai dit que je la respecterais au maximum. Au fil des jours, j’ai ressenti un apaisement. À la fin de la semaine, j’ai compris que c’était le moment d’attaquer les travaux. Nous avons donc attaqué la semaine qui a suivi. Parfois, elle passe nous voir et je sens qu’elle est fière de sa maison. J’ai eu la chance de rencontrer son fils par la suite qui est mon voisin et qui m’a confirmé qu’elle était très attachée à cette cheminée, et qu’il est ravi de la transformation de sa maison d’enfance.

Quel est votre meilleur souvenir durant vos travaux ?

Anne : Le meilleur souvenir pour moi, c’est ce jour où on m’a guidé vers cette maison, bien avant les travaux, car sans cela, je ne serais pas ici à vous raconter mon histoire

Après avoir lu l’expérience d’Anne, avez-vous envie de vous lancer dans un projet de rénovation ou de construction ? Si oui, Rénovation & Travaux vous accompagne dans votre projet alors n’hésitez pas à remplir ce formulaire de devis ci-dessous qui est complètement gratuit, afin de formuler en détail votre projet. Par ailleurs, si l’histoire d’Anne vous a plus et que vous voulez la suivre au quotidien, vous pouvez la suivre sur son compte Instagram.