Cotation immobilière : définition

Cotation immobilière : définition
Noter cet article

cotation maison

réalisation cotation immobilière

Avant de vendre un bien immobilier et avant d’en acheter pour y habiter ou pour investir dans la pierre, il faut d’abord être au courant des prix qui se pratiquent sur le marché. C’est là que peut intervenir la cotation immobilière, qui permet de savoir si le prix d’un bien immobilier est plus élevé ou moins élevé que celui du marché dans une ville donnée. Qu’est-ce que la cotation immobilière et comment l’utiliser ? C’est ce que nous allons voir dans le sujet de ce jour.

Cotation immobilière : définition

La cotation immobilière, qui est différente de l’estimation immobilière, est essentielle dans le monde du marché immobilier. Elle est notamment utilisée pour les sondages et enquêtes, mais aussi par les investisseurs immobiliers.

Qu’est-ce que la cotation immobilière ?

On parle de cotation immobilier pour désigner la « cote » de l’immobilier dans une ville donnée. En soi, on parle de cotation pour désigner la valeur d’un titre sur le marché boursier. Mais ce terme peut également s’appliquer sur le marché immobilier.

La cotation immobilière est donc tout simplement le cours de l’immobilier à un instant t et dans une ville donnée. Cette tendance de l’immobilier est calculée en fonction des prix de vente des biens immobiliers sur le marché, ou encore des prix d’achat des biens immobiliers.

En fonction des achats et des ventes, le cours de l’immobilier peut évoluer à la hausse et à la baisse, tout au long de l’année. Ainsi, quand un bien est négocié, cela entraîne une modification de la cote.

À savoir : il ne faut pas confondre estimation immobilière et cotation immobilière. L’estimation est réalisée sur un bien précis, en fonction de ses critères personnels. La cotation immobilière est simplement une image d’un marché immobilier (par exemple le marché immobilier d’une ville bien précise), établie en examinant l’ensemble des ventes.

À quoi sert la cotation immobilière ?

La cotation est basée sur des faits, des transactions et des négociations, afin de sortir des tendances immobilières.

Ainsi, la cotation immobilière peut être utilisée à divers effets :

  • Avant l’achat d’une maison ou d’un appartement, la cotation immobilière vous permet de déterminer quel montant investir.
  • Si vous voulez savoir si les prix de l’immobilier ont augmenté ou baissé pour un moment donné, par exemple durant ce mois ou l’année dernière, c’est du côté de la cotation immobilière que vous devriez chercher.
  • Il en est de même si vous voulez connaître les prix moyens de l’immobilier dans un périmètre déterminé, dans votre ville, dans votre région ou dans toute la France.
  • La cotation immobilière peut notamment vous indiquer dans quelle ville investir, en vous aidant à repérer les villes de France dans lesquelles le marché immobilier est florissant.
  • Ces données sont également utiles pour bien estimer le bien immobilier que vous voulez vendre. En effet, la cotation immobilière vous permettra de fixer un juste prix de vente en fonction des prix pratiqués dans votre ville.

Quand vous avez pris la décision d’acheter une maison, que ce soit pour y vivre ou pour en faire un investissement, vous avez certainement une préférence en matière de ville. Vous pouvez donc vous servir de la cotation immobilière pour connaître la tendance en matière de prix.

Comment se calcule la cotation immobilière ?

Il est toujours intéressant de se pencher sur le calcul de la cotation immobilière, même si ce dernier peut varier d’une source à l’autre.

La cotation immobilière concerne un périmètre bien défini, par exemple une ville ou une région. Elle se base sur de nombreux critères, mais les plus connus sont :

  • Les prix de vente inscrits sur les annonces de vente,
  • Les prix auxquels les biens ont été réellement vendu.

Le calcul de cotation immobilière le plus fréquent est de réaliser la moyenne des ventes sur une région donnée (on divise alors le coût total des acquisitions immobilières, divisé par le nombre d’acquisition immobilières), mais il est également possible de réaliser la médiane, pour offrir une cotation immobilière plus réaliste.

On gardera à l’esprit que la cotation immobilière reste un outil généraliste, qui donne une vision générale et permet de déterminer les tendances. Seule, elle ne permet pas de réaliser une estimation immobilière pertinente.

À savoir : il existe plusieurs manières de faire une cotation immobilière. Aucune solution n’est plus pertinente qu’une autre, puisque la cotation livre quoiqu’il en soit une vision imparfaite du marché.

Où trouver des données sur la cotation immobilière ?

La cotation immobilière est disponible auprès des professionnels de l’immobilier comme les notaires et les agents immobiliers, qui peuvent s’en servir dans leurs estimations.

Ces spécialistes ont l’habitude des processus de vente et connaissent parfaitement le marché de l’immobilier. Par ailleurs, ils disposent de données fiables pour la détermination de la cotation immobilière. Ils peuvent donc estimer le prix de l’immobilier, évaluer le coût du m² de ce bien, et conseiller le propriétaire sur le prix de vente idéal.

Mais il est également possible de chercher du côté d’internet. De nombreux sites y donnent des informations régulièrement mises à jour sur les cotations immobilières. La cotation immobilière est également parfois évoquée dans certaines études, souvent relayées par la presse sur les articles dédiés au marché immobilier.

Différence entre cotation immobilière et estimation d’un bien immobilier

L’estimation d’un bien immobilier est différente de la cotation immobilière. En effet, la cotation immobilière est généraliste, et c’est seulement l’un des éléments qui entrent en compte dans l’estimation d’une maison ou d’un appartement.

L’estimation immobilière est indispensable pour décider du prix d’un bien immobilier qui sera mis en vente, car la cotation ne permet pas d’évaluer les spécificités du bien.

L’estimation immobilière se fait à partir de plusieurs éléments tels que :

  • Son état,
  • La localisation exacte du bien,
  • Ses équipements,
  • L’entourage direct (commerces, écoles, etc.), etc.

Consulter un site de cotations immobilières reste néanmoins intéressant si vous n’êtes pas certain de vouloir vendre, et si vous souhaitez avoir une idée très générale du prix que pourrait avoir votre bien.