Le coefficient de performance (COP) d’une pompe à chaleur (PAC) se situe entre 2.5 et 7. Sa valeur dépend du type d’appareil (aérothermique, géothermique ou hygrothermique) et du modèle choisi. En principe, un modèle présentant un COP de 5 bénéficie d’une performance optimale toute l’année. Afin de mieux l’estimer, il est important de savoir interpréter cet indice et de connaître les caractéristiques d’une pompe à chaleur.

Exigez des devis gratuits pour l’installation de votre pompe à chaleur

La pompe à chaleur, un équipement de chauffage performant

La pompe à chaleur est un équipement de chauffage utilisant de l’énergie gratuite et renouvelable (air, eau et sol) pour chauffer une maison. Ses différents éléments fonctionnent grâce à l’énergie électrique. Il s’agit donc d’un appareil de chauffage écologique et économique. Sa performance dépend du type de pompe à chaleur (PAC air/air, air/eau, sol/eau, sol air, eau/eau…) et de son COP.

Performance d’une pompe à chaleur aérothermique

La pompe à chaleur aérothermique puise des calories dans l’air, les transforme en une chaleur suffisante et la diffuse à l’intérieur du logement pour le chauffer. Il existe généralement deux types de PAC aérothermiques :

  • La pompe à chaleur air/eau : ce modèle de PAC puise de l’énergie dans l’air extérieur, puis transforme cette source froide en chaleur pour ensuite le transférer au fluide frigorigène. La chaleur produite est ensuite restituée à l’eau de chauffage. Le COP de type de PAC se trouve souvent aux alentours de 3. Une pompe à chaleur air eau avec un COP 5 promet donc d’être performante. Pour obtenir davantage de précision sur le COP d’une pompe à chaleur air eau, veuillez suivre ce lien.
  • La pompe à chaleur air/air : ce modèle de PAC récupère des calories dans l’air, puis les transforme en chaleur qui sera ensuite transférée grâce au fluide caloporteur. La distribution de la chaleur dans la maison est ensuite assurée par l’unité intérieure de l’appareil grâce à un ventilo-convecteur. Le COP de cet équipement de chauffage se situe également aux alentours de 3. Il est très sensible aux variations de température extérieure. Une pompe à chaleur air air avec un COP 5 profite alors d’une performance optimale.

À noter que le COP des pompes à chaleur aérothermiques dépasse rarement les 5.20. Ce type d’équipement est cependant plus abordable. Si vous souhaitez vous informer sur le prix d’une pompe à chaleur, cliquez ici.

Performance d’une pompe à chaleur géothermique

La pompe à chaleur géothermique est l’une des PAC les plus performantes. Elle puise de l’énergie dans la terre (la source froide) pour ensuite la convertir en chaleur et la distribuer au sein d’un logement. Cet équipement de chauffage produit une chaleur douce et continue toute l’année quelle que soit la saison (été, hiver, automne…). Les modèles réversibles peuvent également servir de climatisation. Le COP d’une PAC sol/sol ou sol/eau dépasse souvent 4. Il n’est donc pas rare de trouver une pompe à chaleur COP 5 performante dans le rayon des PAC géothermiques.

Performance d’une pompe à chaleur hygrothermique

La pompe à chaleur hygrothermique ou eau/eau récupère des calories dans l’eau se trouvant dans la nappe phréatique du sol. La production de chaleur ne dépendant pas de la température extérieure, il s’agit d’un équipement de chauffage performant toute l’année. Il n’est d’ailleurs pas difficile de trouver une pompe à chaleur eau eau avec un COP 5.

Comment se calcule le COP d’une pompe à chaleur ?

Le COP d’une pompe à chaleur est un indice de performance calculé en laboratoire selon une méthodologie bien précise (la norme EN 14511). Il correspond au rapport entre la qualité d’énergie restituée par la PAC et l’énergie consommée par l’appareil pour fonctionner. Il est important de préciser qu’il existe différents types de COP.

Calcul du COP d’une pompe à chaleur

Le calcul du COP d’une pompe à chaleur est effectué sous des températures d’essais et des conditions préalablement définies selon le type d’appareil. De manière générale, le coefficient de performance d’une PAC s’obtient en appliquant la formule suivante :

COP = énergie restituée / énergie fournie

La valeur obtenue est sans dimension. Plus le COP est élevé, plus la pompe à chaleur est performante et moins elle consomme d’énergie.

Les différents types de COP pour une pompe à chaleur

Le COP est un critère important à prendre en compte lors du choix d’une pompe à chaleur et autres équipements de chauffage. Il est possible de trouver différents types de COP dans les caractéristiques techniques d’une PAC :

  • Le COP commercial ou COP constructeur : ce coefficient de performance est déterminé sous une température extérieure de 10 °C pour les pompes à chaleur eau/eau. Pour les PAC air/eau et air/air, la température de base pour le calcul du COP est de 7 °C.
  • Le COP global : cet indice de performance se calcule en tenant en compte de la consommation d’énergie de l’appareil lors du dégivrage, la consommation des équipements auxiliaire et les pertes de chaleur pendant la distribution de la chaleur dans l’intérieur d’une maison.
  • Le COP saisonnier : ce coefficient de performance, aussi appelé SCOP, se calcule en prenant en compte quelques paramètres, dont les variations de température, les changements climatiques et la saison de chauffe.
  • Le COP annuel : ce coefficient de performance se calcule sur toute une saison de chauffe. Il permet de déterminer le rendement de l’appareil sur une année.

Recevez 5 devis gratuits de professionnels pour d’installation d’une pompe à chaleur

Comprendre la performance d’une pompe à chaleur COP 5

La performance d’une pompe à chaleur COP 5 est normalement élevée. A priori, ce type d’appareil produit 5 kWh de chaleur pour chaque 1 kW d’électricité consommée. Il offre également un rendement optimal et constitue une solution de chauffage économique. Le COP peut cependant varier en fonction :

  • De la température extérieure (surtout pour les PAC aérothermiques),
  • Du dimensionnement de la pompe à chaleur,
  • Du niveau d’isolation de la maison (les déperditions de chaleur sont moins importantes si l’habitation est bien isolée).

À noter que le coefficient de performance d’une pompe à chaleur peut être présenté comme suit : COP 5 (+7 °C ; 65 °C). Cet indice peut être interprété comme suit : quand la température extérieure est à 7 °C, la PAC consomme 1 kWh et restitue 5 kWh en chauffage et la température de l’eau chauffée sortant de l’appareil s’élève à 65 °C.