La pompe à chaleur air eau améliore le confort thermique d’un logement en utilisant une énergie gratuite, l’air. Il s’agit alors d’un équipement de chauffage écologique, mais aussi économique. Comme toute pompe à chaleur, elle a besoin d’électricité pour fonctionner. Afin d’avoir une idée plus précise de l’économie d’énergie réalisée avec une PAC air eau, il est intéressant de connaître la consommation électrique d’une pompe à chaleur air eau. Avant cela, découvrons un peu plus cette solution de chauffage.

Demandez gratuitement des devis pour vos travaux

Comment fonctionne une pompe à chaleur air eau ?

La pompe à chaleur air eau est une pompe à chaleur aérothermique. Si elle n’utilise pas directement l’énergie électrique pour chauffer un logement, ses composants ont besoin d’électricité pour puiser de l’énergie dans l’air et faire circuler le fluide frigorigène.

Composants d’une pompe à chaleur air/eau

La pompe à chaleur air eau est constituée d’une unité extérieure qui puise les calories dans l’air et l’envoie vers l’unité intérieure. Afin de chauffer un logement, elle suit un cycle thermodynamique. Pour ce faire, elle comprend 4 éléments principaux faisant circuler le fluide frigorigène :

  • L’évaporateur se charge de transformer le fluide frigorigène en vapeur.
  • Le compresseur augmente la pression et la chaleur du gaz.
  • Le condenseur se charge de la restitution de la chaleur produite à l’eau de chauffage.
  • Le détendeur diminue la pression et la chaleur du gaz pour le retransformer en liquide.

Ces différents éléments de la PAC air eau fonctionnent à l’énergie électrique. C’est pour cette raison que la pompe à chaleur consomme de l’électricité.

Fonctionnement d’une pompe à chaleur air eau

La pompe à chaleur air eau fonctionne grâce à 3 éléments principaux : l’air, le fluide frigorigène et l’eau. Elle extrait de la chaleur (des calories) dans l’air extérieur. Les calories sont ensuite captées par le fluide frigorigène qui va être transformé en gaz, puis chauffé. Le fluide sous forme de vapeur transmet sa chaleur à l’eau contenue dans le circuit de chauffage hydraulique de la maison pour ensuite la redistribuer. La chaleur produite peut permettre de chauffer l’intérieur d’une habitation et produire de l’eau chaude sanitaire.

Pour comprendre au mieux le fonctionnement d’une pompe à chaleur air eau, découvrez le schéma d’une PAC en suivant ce lien.

Quelle est la consommation d’une pompe à chaleur air eau ?

La consommation d’une pompe à chaleur air eau correspond à sa consommation électrique. Elle dépend surtout de la COP (Coefficient de Performance) de l’équipement. Les PAC présentant un COP élevé sont celles qui consomment le moins d’énergie.

Pompe à chaleur air eau : consommation électrique

Pour une pompe à chaleur air eau, la consommation électrique est de 51 kWh/m² en moyenne. Elle varie en fonction de la pompe à chaleur aérothermique, de sa marque, de sa COP et de ses caractéristiques techniques. La consommation électrique de la pompe à chaleur air/eau est également influencée par des facteurs externes à l’appareil. Si vous souhaitez connaître la consommation électrique des autres types de PAC, cliquez ici.

Ce qui fait varier la consommation d’une PAC air eau

Outre les spécificités techniques de la pompe à chaleur air eau, sa consommation électrique est influencée par quelques facteurs extérieurs, dont :

  • Le chauffage d’appoint utilisé avec la PAC air/eau : il peut s’agir d’un plancher chauffant, d’un radiateur ou d’un ventilo-convecteur.
  • La qualité de l’installation de la PAC air eau : si l’appareil est correctement installé et bien réglé, surtout en matière de réglage de loi d’eau, il consomme moins d’énergie.
  • Les besoins en chauffage et en production d’eau chaude sanitaire du foyer : ils dépendent du nombre d’occupants de la maison, de la surface à chauffer, des habitudes de consommation et du nombre de pièces dans le logement. Plus le besoin en chauffage est important, plus la consommation électrique de la PAC air eau est élevée.
  • Le niveau d’isolation thermique de l’habitation : les besoins en chauffage dans une maison diminuent quand celle-ci est bien isolée. Une bonne isolation thermique réduit les déperditions de chaleur tout en optimisant le confort thermique du logement.
  • L’emplacement géographique du logement à chauffer : les besoins en chauffage dans les régions où le temps est froid augmentent. Pour chauffer efficacement la maison, la PAC air eau doit puiser plus de calories dans l’air, et donc utiliser plus de ressources électriques.

Afin de réduire la consommation électrique de la pompe à chaleur air eau, il est important de bien isoler sa maison et de réaliser correctement l’installation et les réglages de l’appareil.

Demandez des devis pour l’installation d’une pompe à chaleur

Comment calculer la consommation électrique d’une pompe à chaleur air eau ?

Le calcul de la consommation électrique d’une pompe à chaleur air eau se base sur la surface de la maison, le COP de l’appareil et de la consommation de la PAC au m². Le coefficient de performance et la consommation au m² sont souvent indiqués dans les spécificités techniques de l’équipement.

Consommation d’une pompe à chaleur air eau selon la surface de la maison

Pour calculer la consommation d’une pompe à chaleur air eau par rapport à la surface de la maison, il suffit d’appliquer la formule suivante :

Consommation PAC air eau = consommation électrique du PAC au m² x surface de la maison

Retrouvez quelques exemples de calculs dans le tableau suivant pour une PAC air eau qui consomme 51 kWh/m² :

Surface à chaufferFormuleConsommation électrique PAC air eau
100 m²51 kWh x 100 m²5 100 kWh
150 m²51 kWh x 150 m²7 650 kWh
200 m²51 kWh x 200 m²10 200 kWh

Pour obtenir le montant de facture de chauffage, il suffit de multiplier la consommation électrique de votre pompe à chaleur air eau par le prix du kilowattheure dans votre région.

Comprendre le COP d’une pompe à chaleur air eau

Pour avoir une idée concrète de l’économie d’énergie réalisée avec une pompe à chaleur air eau, il est important de comprendre le COP. Le coefficient de performant correspond à la différence entre l’énergie produite et l’énergie consommée par la PAC. Si elle affiche donc un COP 5, elle produit 5 kWh d’énergie thermique pour 1 kWh d’électricité. L’économie d’énergie s’élève alors à 4 kWh.