L’association d’une pompe à chaleur et d’un chauffage au sol offre de nombreux avantages. Cet ensemble permet notamment de réaliser des économies d’énergie ; et d’ainsi réduire la facture du chauffage. Mais l’installation et l’association de ces deux équipements demandent un budget conséquent. Les dépenses peuvent cependant être amorties grâce aux économies réalisées avec la PAC au fil des années. Souhaitez-vous avoir une idée plus concrète sur le rendement de ce système de chauffage ? Découvrez ici quelle est la consommation d’une pompe à chaleur pour chauffage au sol.

Obtenez des devis gratuits pour vos travaux de pompe à chaleur

Pompe à chaleur et chauffage au sol : ce qu’il faut retenir

La combinaison pompe à chaleur et chauffage au sol permet de chauffer son logement de manière homogène et économique. Ces deux équipements se complètent pour offrir un rendement plus élevé et un meilleur confort d’usage.

La pompe à chaleur ou PAC

Une pompe à chaleur est un système de chauffage écologique et économique grâce à son mode de fonctionnement. Pour chauffer un logement,

  • La PAC récupère des calories dans l’air, le sol ou l’eau grâce à son unité extérieure.
  • L’énergie captée est ensuite valorisée par le fluide caloporteur au sein du système de l’appareil fonctionnant grâce à une alimentation électrique.
  • L’énergie valorisée ou la chaleur produite est ensuite utilisée pour chauffer les tuyaux d’eau chaude.
  • L’eau chauffée sera envoyée vers un équipement de chauffage comme un plancher chauffant afin de chauffer le logement.

La pompe à chaleur n’a donc besoin d’électricité que pour faire fonctionner ses différentes unités. Elle produit généralement plus d’énergie qu’elle en consomme, ce qui la rend économique.

Le chauffage au sol

Le chauffage au sol ou plancher chauffant est un émetteur de chauffage installé au niveau du plancher pour chauffer un logement. Il est constitué d’un réseau de canalisation contenant de l’eau recouvert d’une chape de béton, puis d’un revêtement de sol (carrelage, parquet…). L’eau chauffée et envoyée par le système de chauffage central (pompe à chaleur, chaudière…) circule dans les tuyaux posés au niveau du plancher pour chauffer les différentes pièces de la maison.

Aussi économique, le chauffage au sol associé à une pompe à chaleur permet sûrement de réaliser de belles économies d’énergie. Cet ensemble permet également d’améliorer la performance énergétique du logement. Si vous souhaitez connaître le prix d’un plancher chauffant, cliquez ici.

Quelle pompe à chaleur pour un chauffage au sol ?

Toutes les pompes à chaleur ne conviennent pas au plancher chauffant. Il faut utiliser un modèle géothermique ou aérothermique. En effet, il existe 3 modèles de pompe à chaleur pour chauffage au sol.

La pompe à chaleur air eau

La pompe à chaleur air eau puise les calories dans l’air extérieur pour ensuite les valoriser et les introduire dans le circuit de chauffage du plancher chauffant. Ce type de PAC est apprécié pour sa performance et son rendement élevé. Associé à un chauffage au sol, la pompe à chaleur air eau permet à la fois de chauffer une maison et de produire de l’eau chaude sanitaire (ECS).

La pompe à chaleur sol eau

La pompe à chaleur sol eau récupère les calories dans le sol grâce à ses capteurs enterrés. La chaleur captée, puis valorisée, est ensuite transmise au plancher chauffant pour chauffer la maison. Ce type de PAC permet de réaliser jusqu’à 80 % d’économie d’énergie. Il offre également une performance optimale. Son prix est cependant assez élevé. La combinaison d’une pompe à chaleur sol eau et d’un chauffage sol eau promet donc des économies d’énergie supérieures à 80 %.

La pompe à chaleur eau eau

La pompe à chaleur eau eau capte les calories dans l’eau présente dans les nappes phréatiques, lacs ou cours d’eau. L’énergie récupérée est ensuite valorisée, puis transmise au plancher chauffant. Ce type de PAC a l’avantage d’être performant. Son installation peut cependant coûter assez cher. L’utilisation d’une pompe à chaleur eau eau avec un plancher est recommandée si la maison est située près d’une source d’eau exploitable.

Des artisans de votre région estiment gratuitement vos travaux de chauffage au sol

Quelle est la consommation d’une pompe à chaleur pour chauffage au sol ?

La consommation d’une pompe à chaleur pour chauffage au sol est de 35 kWh/m² à 51 kWh/m² par an en moyenne. Elle dépend de nombreux facteurs relatifs aux équipements utilisés et au logement à chauffer.

De quoi dépend la consommation d’une pompe à chaleur pour chauffage au sol ?

La consommation d’une PAC pour chauffage au sol varie en fonction de nombreux paramètres, notamment :

  • Le type de pompe à chaleur : une PAC géothermique consomme moins d’énergie électrique qu’une PAC aérothermique.
  • Le coefficient de performance (COP) de la PAC : le COP indique le rapport entre l’énergie produite et l’énergie consommée par la pompe à chaleur. Une PAC avec un COP 4, par exemple, produit 4 kWh pour chaque kWh d’électricité consommée.
  • La surface du logement à chauffer : une maison plus grande a besoin d’une pompe à chaleur plus puissante. Plus la PAC est puissante, plus elle consomme de l’énergie.
  • Le nombre de personnes occupant le logement : les besoins en chauffage et en eau chaude sanitaire dépendent du nombre de personnes vivant dans la maison. La production de chaleur doit alors être plus importante quand les besoins en chauffage sont élevés. Afin de produire de l’énergie suffisante, la PAC doit être assez puissante ou fonctionner plus longtemps.
  •  La qualité d’isolation de la maison : une maison bien isolée permet de réduire les déperditions de chaleur, donc les besoins en chauffage dans le logement. La PAC est donc moins sollicitée et consomme ainsi moins d’électricité.
  • L’utilisation de la pompe à chaleur : chauffage seul ou chauffage et production d’eau chaude sanitaire.
  • Le climat extérieur : si la maison est située dans une région où il fait souvent froid, la pompe à chaleur sera plus souvent sollicitée pour produire l’eau chaude nécessaire au plancher chauffant. Elle consommera donc plus d’énergie.

Pompe à chaleur pour chauffage au sol : exemples de consommation

Il est alors difficile de déterminer avec précision la consommation électrique d’une pompe à chaleur pour chauffage au sol. Le tableau suivant donne quelques exemples de consommation selon le type de PAC, son utilisation et les besoins en chauffage et en eau chaude sanitaire :

Type de PACConsommation annuelle de la PAC
PAC aérothermique pour chauffage seul2 120 kWh par an pour 7 000 kWh produit
PAC aérothermique pour chauffage seul et eau chaude sanitaire3 058 kWh par an pour 7 000 kWh produit en chauffage et 3 000 kWh produit pour l’ECS
PAC géothermique pour chauffage seul1 522 kWh par an pour 7 000 kWh produit
PAC géothermique pour chauffage seul et ECS2 272 kWh par an pour 7 000 kWh produit en chauffage et 3 000 kWh produit pour l’ECS

Si vous souhaitez avoir davantage d’information sur la consommation d’une pompe à chaleur air eau, veuillez suivre ce lien.