La pompe à chaleur chauffe une habitation de manière optimale en utilisant de l’énergie gratuite et inépuisable. Économique, écologique et efficace, elle est de plus en plus utilisée comme appareil de chauffage. Avant d’investir dans une pompe à chaleur aérothermique, géothermique ou hydrothermique, il est important de se renseigner sur son coefficient de performance ou COP. Découvrez la signification de ce terme afin de faire un choix avisé lors de l’achat de votre PAC.

Exigez des devis gratuits pour l’installation d’une pompe à chaleur

Que veut dire le COP d’une pompe à chaleur ?

Le COP d’une pompe à chaleur correspond à la valeur indiquant son niveau de performance énergétique. Il est présenté sous la forme d’un nombre entier naturel, généralement compris entre 1 et 7 selon l’appareil. Le COP d’une pompe à chaleur permet d’analyser sa performance et son rendement dans des conditions standards.

À quoi correspond le COP d’une pompe à chaleur ?

Le coefficient de performance d’une pompe à chaleur correspond au rapport entre la quantité produite et la quantité d’énergie consommée par l’appareil. En effet, cet équipement utilise de l’énergie électrique pour faire fonctionner ses différents composants.

Une pompe à chaleur avec un COP 4, par exemple, produit 4 kWh pour chaque kilowattheure consommée. Elle permet donc d’économiser 3 kWh d’énergie. En effet, plus le coefficient de performance de la PAC est élevé, plus sa consommation d’énergie est faible.

Quel COP pour une pompe à chaleur ?

Pour réaliser de réelles économies d’énergie, il est conseillé de choisir une pompe à chaleur avec un COP 3 au minimum. Le coefficient de performance maximal pour une PAC est de 7. Il dépend du type d’appareil choisi : pompe à chaleur air/air, air/eau, sol/air, eau/eau…

Bref, plus le COP de la pompe à chaleur est élevé, plus vous réaliserez des économies sur la facture du chauffage. Les pompes à chaleur géothermiques et air/eau sont généralement les plus performants. Leur pose peut faire bénéficier d’une TVA réduite à 5,5 % et d’autres aides et subventions. Si vous souhaitez connaître le COP d’une pompe à chaleur air/eau, veuillez suivre ce lien.

Quels sont les différents types de COP pour une pompe à chaleur ?

La pompe à chaleur peut avoir différents types de COP selon les éléments intégrés dans le calcul du coefficient. Il est possible de trouver le COP constructeur, le COP global, le COP annuel et/ou le COP saisonnier de l’appareil dans ses caractéristiques techniques.

Que veut dire le COP Constructeur d’une pompe à chaleur ?

Le COP constructeur d’une pompe à chaleur ou COP commercial correspond au coefficient de performance calculé sur la base d’une température de 7 ou 10 °C selon le type de PAC. Le calcul se fait en laboratoire sous :

  • Une température extérieure de 7 °C pour une pompe à chaleur air/eau ou air/air,
  • Une température de nappe phréatique de 10 °C pour les PAC géothermiques et eau/eau.

Le COP commercial d’une pompe à chaleur ne donne donc pas un indice de performance très proche de la réalité.

Que veut dire le COP Global d’une pompe à chaleur ?

Le COP Global d’une pompe à chaleur correspond au coefficient de performance de la PAC calculé en prenant en compte quelques paramètres, dont :

  • Les consommations d’énergie pour le dégivrage,
  • Les pertes d’énergie engendrées par les réseaux de distribution,
  • Les appareils de chauffage auxiliaire.

Que veut dire le COP Annuel d’une pompe à chaleur ?

Le COP Annuel d’une pompe à chaleur correspond au coefficient de performance de l’appareil sur une année. Son calcul se fait en prenant en compte les appareils auxiliaires. Il permet d’analyser les quantités d’énergie fournies et consommées pendant une année.

Que veut dire le COP Saisonnier d’une pompe à chaleur ?

Le COP Saisonnier d’une pompe à chaleur correspond au coefficient de performance de la PAC calculé en tenant en compte :

  • Les variations de température extérieure,
  • Les changements climatiques.

Le calcul du COP saisonnier se fait pendant toute une saison de chauffe.

Réclamez plusieurs devis gratuits pour l’installation de votre pompe à chaleur

Comment calculer le coefficient de performance d’une pompe à chaleur ?

Le COP d’une pompe à chaleur désigne le nombre de kWh produit pour 1 kWh consommé. Il varie en fonction du type d’appareil et de plusieurs paramètres extérieurs comme le climat, la température extérieure et le niveau d’isolation de la maison.

Calcul du COP d’une pompe à chaleur

Le COP d’une pompe à chaleur est calculé en laboratoire par son constructeur. De manière générale, le calcul se fait en appliquant une formule simple :

COP d’une PAC = énergie restituée / énergie fournie

Si votre pompe à chaleur consomme 1 kWh pour faire fonctionner ses éléments, puis restitue 3 kWh, son COP sera de 3 kWh.

COP = 3 kWh/1 kWh = 3 kWh

Pour obtenir plus de précision sur le calcul du COP d’une pompe à chaleur, veuillez suivre ce lien.

Interprétation du COP d’une pompe à chaleur

Le coefficient de performance d’une pompe à chaleur peut être présenté avec deux températures de référence :

  • La température dans l’endroit où l’appareil récupère les calories : elle est généralement de 7 °C, sauf pour les PAC sol/eau et sol/sol.
  • La température de l’eau à la sortie de la pompe à chaleur : elle est généralement comprise entre 35 et 50 °C pour une pompe à chaleur associée à un plancher chauffant et de 65 °C pour un modèle alimentant un radiateur à haute température.

Si le coefficient d’une pompe à chaleur air/eau est présenté comme suit : COP 4(+7 °C ; 65 °C), cela veut dire que la PAC consomme 1 kWh d’électricité et produit 4 kWh de chaleur quand la température de l’air extérieur est à 7 °C. L’eau sortant de l’appareil est de 65 °C.

Vous savez maintenant ce que veut dire le COP d’une pompe à chaleur. N’oubliez pas de tenir compte de sa valeur lors du choix de la PAC ou d’un autre appareil de chauffage pour estimer son niveau de performance et son rendement. Sachez qu’il est possible de rendre la pompe à chaleur plus performante en améliorant l’isolation thermique de la maison et en utilisant un chauffage à chaleur douce.