Mur et maison en torchis

Mur et maison en torchis
Noter cet article

torchis

Mur d’une maison en torchis artisanal.

Si vous avez eu la chance de voyager en Afrique ou à Madagascar, vous aurez remarqué ces maisons à l’ancienne faites de boue et de paille. Rudimentaire, le torchis est néanmoins très astucieux. Simple à réaliser, les maisons en torchis sont à l’épreuve des intempéries et confèrent à la fois de la chaleur et de la fraicheur. Ce que vous ignorez peut-être, c’est que ce système ne nous est pas complètement étranger. Les Celtes utilisaient déjà cette technique de construction depuis longtemps. Les maisons en torchis sont fréquentes en Normandie ou en Midi-Pyrénées. Quels sont les avantages du torchis, comment bâtir une maison ou des murs en torchis et pour quel tarif ? C’est ce que nous allons voir ensemble !

Les avantages du torchis

Trois principaux avantages sont à relever quand on parle des qualités de construction du torchis :

  • L’aspect écologique,
  • Les performances d’isolation,
  • Et la durabilité du matériau.

Le torchis, le béton le plus écologique

Le premier avantage évident avec une maison en torchis est l’impact environnemental quasi-nul. Utilisant uniquement des matériaux naturels, le torchis est le béton le plus écologique.

En effet, un torchis se compose essentiellement de terre argileuse, de paille d’orge et de sable d’eau douce, des ingrédients que vous pouvez trouver partout autour de vous. Quant au recyclage, le torchis n’a pas besoin d’aucun traitement pour revenir à l’état naturel.

Le torchis, un isolant très performant

Le torchis n’a que peu d’inertie thermique, ce qui fait de lui l’un des isolants les plus efficaces, tout en étant un isolant écologique. En été, il apporte de la fraicheur et en hiver il maintient la chaleur à l’intérieur de la maison.

Il a également des propriétés hydrothermales très intéressantes. Outre l’assainissement de l’air ambiant, le torchis contribue également à éliminer l’humidité des autres matériaux qui l’entourent, notamment du bois.

Ses performances côté isolation phonique sont également impressionnantes. Elles sont largement supérieures à celles de la brique ou encore du parpaing. Pour en savoir plus sur ce dernier matériau, cliquez ici.

Le torchis, un matériau aussi résistant que durable

Aussi étonnant que cela puisse paraitre, le torchis n’attire ni insecte ni rongeur, ce qui accroit considérablement sa durée de vie.

Il ne demande aucun entretien particulier s’il est suffisamment protégé.( Faites votre demande de devis gratuits en cliquant ici !)

La composition du torchis

Pour préparer le torchis, vous aurez besoin des trois ingrédients précédemment cités, de la terre riche en argile, de la paille ainsi que du sable de rivière.

Utilisez une terre argileuse pour réaliser un bon torchis

S’il est possible d’utiliser la terre présente sur votre terrain, il faut surtout vérifier qu’elle a la bonne teneur en argile, le bon taux étant de 30% environ. Vous pouvez réaliser un test en bocal pour déterminer le pourcentage d’argile de la terre.La terre doit être préalablement débarrassée des cailloux.

Conseil : pour réaliser le torchis, utilisez de la terre récoltée à environ 50 cm de profondeur.

Utilisez de la paille sèche

Il est important d’utiliser de la paille sèche pour que le torchis soit solide. Dans le cas contraire, il risque de ne pas tenir suffisamment.

Quant à la nature de la paille, vous pouvez utiliser de la paille d’orge ou de blé. Au sujet de la proportion, il est préconisé de suivre la formule générale suivante :

Torchis = 3 parts de terre pour 4 parts de paille et 1 part de sable

Important : lorsque le taux d’argile est faible, vous pouvez rajouter de la chaux qui va assumer le rôle de liant

La couleur du sable détermine la couleur du torchis

Pour éviter que le torchis ne devienne trop cassant, optez pour du sable fin.

C’est la couleur du sable de construction qui va déterminer la couleur de votre torchis.

Il convient donc de le choisir en fonction de ce critère pour obtenir un torchis clair ou plus foncé.

La préparation du mélange

Les anciens utilisaient la force de leurs bras pour effectuer le mélange des ingrédients. Mais pour obtenir une pâte homogène facile à appliquer, il vaut mieux recourir à la bétonnière.

On se réfère au même procédé que pour le béton classique, en commençant par les produits secs, à savoir la terre, le sable et la chaux. Pour découvrir les étapes de préparation du béton, rendez-vous ici.

Versez ensuite de l’eau jusqu’à l’obtention d’une pâte. Pendant que la bétonnière tourne, rajoutez la paille. Laissez la bétonnière travailler pendant quelques minutes jusqu’à ce que la pâte soit collante mais souple. Vous pouvez maintenant récupérer votre torchis prêt à l’emploi.

L’application du torchis

Le torchis n’est pas destiné à réaliser un mur porteur. Il est associé aux pans de bois pour améliorer principalement l’esthétique et l’isolation des murs en colombage ou pour réaliser un hourdis.L’épaisseur du torchis peut atteindre 10cm mais vous devez procéder par plusieurs couches pour l’atteindre.

Deux passages de couche nécessaires

Le premier passage garnit le mur sur environ 3cm. Travaillez par 2m2 pour vous faciliter l’application et en commençant par le bas pour permettre à cette partie de sécher et de soutenir les prochaines applications. Le second passage va combler le mur pour 4cm environ. Pour atteindre les 10cm, passez une dernière couche.

Info : Le même procédé est repris pour un hourdis intérieur ou extérieur

La finition du mur en torchis

Vous pouvez procéder à la finition avec une lisseuse ou bien juste à l’éponge humide. Vous pouvez également finir à la chaux ou au badigeon mais en respectant un délai de séchage d’environ 3 semaines.

L’entretien et la réparation d’un mur en torchis

Au fil du temps mais surtout sous l’action de la pluie et du gel, le mur en torchis peut progressivement se dégrader. Il est impératif que l’eau ne stagne pas au pied du mur. Réalisez un caniveau qi va drainer l’eau.

Lorsque le torchis est associé à un enduit ou du ciment et que le mur présente des traces d’humidité, il est nécessaire de débarrasser le mur de l’enduit et du ciment avant de penser à la restauration du torchis. Afin de protéger efficacement les murs d’une maison en torchis, le toit doit pouvoir les protéger suffisamment de la pluie et du vent.

Le prix est un matériau très abordable puisque son coût est compris entre 1 et 4 € du m2 hors main d’œuvre. Mais le niveau de finition peut néanmoins faire augmenter légèrement ce prix.
Demandez des devis gratuits pour la réalisation de vos murs en torchis
Conseil : pour un muret, il peut être opportun de prévoir une toiture débordante.

Vous savez désormais tout sur la mise en place d’un mur en torchis. Si vous préférez faire appel à des artisans, notez que vous pouvez tout à fait contacter différents professionnels pour leur demander leurs tarifs. Notre site vous permet à ce propos de demander gratuitement plusieurs devis de maçons, en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.