Dernière mise à jour le : 25 juin 2021 par Rénovation et travaux

L’argile expansée constitue un excellent isolant acoustique. Ses performances en isolation thermique sont cependant limitées. L’utilisation de ce matériau permet alors de réduire les nuisances sonores et d’améliorer le confort phonique dans une maison. Comment utiliser l’argile expansée en isolation et quel est son prix ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur ce matériau d’isolation minéral.

Gratuit : devis pour vos travaux d’isolation

Utilisation de l’argile expansée en isolation

L’argile expansée est un matériau d’origine minéral, extrêmement léger. En isolation, on l’utilise généralement sous la forme de billes d’argiles expansées, dont le diamètre varie en fonction des utilisations.

L’utilisation de l’argile expansée en isolation permet surtout de réduire les bruits aériens et les bruits d’impact. En effet, ce matériau possède de bonnes qualités en isolation phonique.

En construction ou en rénovation, il peut être utilisé de différentes manières, notamment pour :

  • Fabriquer du béton allégé en le mélangeant avec de la chaux ou du ciment,
  • Remplir les cavités et combler les parois creuses,
  • Réhabiliter un plancher ou créer un plancher intermédiaire,
  • Redresser un sol de façon allégée,
  • Réaliser une chape ou du mortier allégé,
  • Améliorer la structure d’un plancher.

Dans le cadre d’une isolation phonique en particulier, il est possible d’utiliser des billes d’argile expansées en épandage manuel. Elles peuvent ensuite être stabilisées avec du ciment ou recouvertes d’une chape pour les rendre praticables. Ce matériau peut être nivelé, utilisé à sec ou étalé selon l’épaisseur voulue.

À savoir : les billes d’argile expansé sont également très utilisées en jardinage, car elles ont à la fois un aspect décoratif et peuvent faciliter le drainage.

Comparez plusieurs devis gratuits pour vos travaux d’isolation

Caractéristiques de l’argile expansée en isolation

L’argile expansée est réalisée à base d’argile brute naturelle séchée, réduite en poudre, puis mélangée à de l’eau. Ce mélange est ensuite chauffé à 100 °C dans des fours rotatifs.

Ce matériau est généralement présenté sous forme de billes avec une granulométrie de 3 à 10 mm, utilisées en vrac ou de blocs de construction constitués de billes d’argile expansée.

Avantages de l’argile expansée en isolation

Comme la perlite, l’argile expansée est un excellent isolant phonique. Sa performance en isolation acoustique fait d’ailleurs partie de ses principaux avantages.

En effet, ce matériau possède une structure cellulaire et poreuse qui assure une bonne insonorisation. Il possède également d’autres qualités techniques. L’argile expansée a l’avantage d’être :

  • Légère : sa mise en œuvre est ainsi facile et peut se faire de différentes manières.
  • Durable : ce matériau ne se dégrade et ne se détériore pas au fil des années.
  • Indéformable : elle ne risque pas de se briser en cas de gel. L’argile expansée ne contient pas de matériau d’origine organique. Elle ne craint donc pas les micro-organismes et les parasites. Elle se montre résistante aux conditions de température difficile.
  • Incombustible (classe A1) : elle ne réagit pas au feu et n’émet pas de fumée ni de gaz toxique en cas d’incendie.
  • Imputrescible : elle se montre résistante aux produits corrosifs, aux champignons, aux insectes et aux rongeurs. En effet, ce matériau n’est pas gélif. Ses propriétés restent intactes même sous l’effet de solvants ou d’acides.
  • Perméable à la vapeur : elle profite d’une bonne résistance à l’eau.

Limites de l’argile expansée en isolation

Le principal inconvénient de l’argile expansée réside dans sa faible performance en isolation thermique. Sa conductivité thermique se situe entre 0,09 et 0,16 W/m.K. Ce matériau convient alors uniquement à l’isolation acoustique d’un bâtiment.

Dans le cadre de travaux d’isolation thermique, l’argile expansée sera davantage utilisée en complément d’un autre isolant, ou pour améliorer l’isolation d’autres matériaux, comme le béton.

Bien que réalisée à base d’une matière naturelle, l’argile, la fabrication de l’argile expansée demande une quantité assez élevée d’énergie grise. Ce matériau coûte également assez cher quand on le compare avec d’autres isolants minéraux comme la laine de roche. Mais il reste un excellent choix pour l’isolation phonique des bâtiments.

Si vous souhaitez également améliorer l’isolation thermique de votre maison, trouvez des isolants thermiques en suivant ce lien.

Réclamez des devis pour vos travaux d’isolation

Prix de l’argile expansée en isolation

Côté budget, l’argile expansée peut être considérée comme plutôt coûteuse, ce qui sera néanmoins le cas de la plupart des isolants phoniques

Le prix de l’argile expansée se situe entre 10 et 15 € en moyenne pour un sac de 50 litres de billes calibrées 2/3 ou 3/8. Pour de l’argile expansée en isolation acoustique, on va donc prévoir entre 0,20 et 0,30 € par litre de billes d’argile expansée.

Ce coût varie en fonction de son calibrage, de son fabricant et de sa qualité de fabrication. Si vous voulez trouver d’autres solutions d’isolation phonique, n’hésitez pas à suivre ce lien.