Utilisé au quotidien comme emballage, le polystyrène trouve également application dans le secteur du bâtiment. Malgré quelques controverses, le polystyrène est considéré aujourd’hui comme l’un des matériaux les plus performants pour l’isolation de la maison. Propriétés, applications et prix, nous vous dévoilons tout sur l’isolation au polystyrène.

Demandez gratuitement des devis pour vos travaux d’isolation

Les propriétés du polystyrène

Le polystyrène entre dans la famille des plastiques, avec toutefois ses caractéristiques spécifiques.

Fabrication du polystyrène

Le polystyrène associe le styrène à un gaz destiné à le gonfler. Les industriels recourent généralement à du pentane ou du butane pour décupler son volume. Au terme du processus, les perles de polystyrène atteignent entre 30 et 50 fois leur taille initiale. Elles sont ensuite assemblées pour confectionner une structure rigide à microcellules fermées qu’est la plaque de polystyrène. C’est cette plaque, entièrement hermétique et à inertie thermique élevée, qui est utilisée pour isoler la maison.

Alternative : le polystyrène peut également être utilisé sous forme de billes, notamment pour isoler des murs creux par projection ou pour l’isolation de vide sanitaire.

Performances thermiques du polystyrène

Les performances thermiques d’un isolant s’apprécient essentiellement à travers sa conductivité thermique. Pour le polystyrène, la conductivité thermique est comprise entre 0,027 et 0,038 W/(m.K), l’une des performances les plus élevées parmi tous les isolants existants.

Énergie grise : la fabrication d’une plaque de polystyrène implique une énergie assez conséquente, de 450 KWh/m3 pour le polystyrène expansé à 850 KWh/ppour le polystyrène extrudé.

Les différents types de polystyrène utilisés en isolation

Il existe trois types de polystyrène : le polystyrène cristal, le polystyrène expansé et le polystyrène extrudé. L’isolation recourt aux derniers types de polystyrène, expansé et extrudé.

L’isolation au polystyrène expansé

Le polystyrène expansé est la déclinaison basique du polystyrène utilisé pour l’isolation de la maison. Il se caractérise par sa faible épaisseur et sa légèreté. Toutefois, avec une densité plus faible, le polystyrène expansé affiche également une résistance mécanique plus faible. Il résiste peu à l’humidité et est particulièrement inflammable. On privilégiera l’isolation par l’intérieur avec du polystyrène expansé.

L’isolation au polystyrène extrudé

Le polystyrène extrudé utilise du gaz HFC au lieu de butane ou de pentane. Ce gaz, très expansif, permet d’obtenir une structure encore plus dense et donc plus résistant. Toutefois, l’utilisation du HFC, un gaz à effet de serre, lui vaut de nombreux critères. Les constructeurs, eux, l’apprécient particulièrement pour sa résistance, tant au feu qu’à l’humidité. Le polystyrène extrudé est mis en œuvre en isolation intérieure et extérieure. Une isolation par l’extérieur permet de constituer une enveloppe entièrement hermétique autour de la maison. C’est la solution d’isolation la plus efficace.

Différenciation : la plaque de polystyrène expansé est reconnaissable à sa couleur blanche ou grise. Le polystyrène extrudé, lui, est de couleur bleue.

La mise en œuvre d’une isolation au polystyrène

Le polystyrène est utilisé pour isoler mur, sol et toiture. Dans cette partie, vous allez découvrir comment poser l’isolant en polystyrène selon le cas.

Poser du polystyrène pour l’isolation de mur

Le polystyrène est un matériau léger que vous pouvez manipuler sans grande difficulté. Vous pouvez d’ailleurs réaliser les découpes avec une simple scie égoïne. La plaque de polystyrène se colle directement contre le mur, grâce à de la colle ou du mortier colle. Il convient néanmoins de vérifier une bonne planéité du support. Profitez également de cette occasion pour procéder aux petites réparations de fissures. La plaque de polystyrène sera recouverte de plaques de plâtres qui recevront le revêtement mural final.

Remarque : il existe également des plaques de polystyrène associées à du plâtre qui constitue à la fois un isolant et un revêtement, idéales pour réaliser des travaux soi-même.

Poser du polystyrène pour l’isolation de sol

L’isolation de sol et plancher implique des travaux supplémentaires. En rénovation, il faudra déposer le revêtement existant et procéder au décaissement du sol. Appliquez du mortier pour obtenir une surface parfaitement plane. Sur du terre-plein, disposez du treillis recouvert de mortier pour stabiliser le sol. La plaque de polystyrène sera ensuite collée et prête à recevoir le revêtement de sol.

Conseil : pour l’isolation de sol, utilisez des plaques de polystyrène extrudé qui présentent une meilleure résistance à la compression, jusqu’à 70t/m2.

Poser du polystyrène pour l’isolation de la toiture

L’isolation de la toiture peut être mise en œuvre par l’intérieur ou par l’extérieur. L’isolation de la toiture reste tout de même délicate. Que cela soit en intérieur ou en extérieur, confiez les travaux à un professionnel pour respecter les normes thermiques en vigueur.

Info : Environ 30 % de la chaleur s’échappe par la toiture, l’isolation de cette dernière doit être parfaite.

Recevez des devis gratuits pour vos travaux d’isolation

Prix d’une isolation au polystyrène

Ce sont la conductivité thermique et l’épaisseur qui vont déterminer les performances d’une plaque de polystyrène. Mais c’est également l’épaisseur qui va faire varier son prix. Le tableau ci-dessous donne des indications quant à l’épaisseur nécessaire d’une plaque de polystyrène en fonction de son usage.

Type de polystyrène

Usage

Épaisseur

Résistance thermique

Prix au m2

Polystyrène expansé

Isolation mur

12 à 16 cm

3,75 à 5 m².K/W

15 à 20 €

Isolation sol

10 à 15 cm

3 à 4,5 m².K/W

12 à 20 €

Isolation toiture

22 à 32 cm

6 à 9 m².K/W

30 à 45 €

Isolation combles

24 à 34 cm

7 à 10 m².K/W

35 à 50 €

Polystyrène extrudé

Isolation mur

12 à 20 cm

3,75 à 5 m².K/W

15 à 25 €

Isolation sol

10 à 15 cm

3 à 4,5 m².K/W

15 à 25 €

Isolation toiture

20 à 28 cm

6 à 9 m².K/W

30 à 50 €

Isolation combles

23 à 33 cm

7 à 10 m².K/W

35 à 60 €

Le polystyrène permet d’atteindre un excellent niveau d’isolation, et ce, à coût modéré. Toutefois, excellent isolant thermique, le polystyrène est un isolant phonique très médiocre. Pour un confort acoustique optimal, il doit être renforcé par d’autres matériaux. Cliquez ici pour en savoir davantage sur l’isolation phonique de la maison.