Comment négocier la vente de sa maison ?

Conseils pour bien négocier la vente de sa maison

Notez cet article

Dernière mise à jour le : 3 février 2022 par Rénovation et travaux

Vous désirez vendre votre maison à un certain prix. Les vendeurs, eux, tenteront toujours de négocier avec vous. Alors, quelle est la meilleure stratégie à adopter pour bien négocier la vente de votre maison ? Comment faire en sorte d’obtenir le prix plancher que vous vous êtes fixé ?

Négocier la vente de sa maison : les erreurs à éviter

Dans l’espoir d’atteindre le prix souhaité, les vendeurs recourent à des méthodes classiques qui, au final, s’avèrent peu efficaces, voire nuisibles.

Évitez de surestimer la valeur de votre maison

Les acheteurs ayant tendance à négocier le prix, les vendeurs ont l’habitude d’afficher un prix plus élevé. Parfois, ils n’hésitent pas à aller jusqu’à 30 ou 40 %. Pourtant, cette stratégie est loin d’être efficace, et ce, pour plusieurs raisons. En affichant un prix trop élevé :

  • Vous réduisez l’attractivité de votre bien : il existe aujourd’hui de nombreux outils permettant d’évaluer l’intérêt d’un bien mis en vente. Si votre prix est trop éloigné des standards, votre bien risque de ne pas intéresser.
  • Vous recevez moins d’offres : moins d’offres implique moins d’arguments pour négocier. Les offres que vous recevrez seront certainement très agressives, avec des propositions jusqu’à 50 % moins chères.
  • Vous limitez vos collaborations : profession réglementée, les agents immobiliers doivent faire preuve de bonne conduite. Gonfler le prix d’un bien les expose à de lourdes sanctions. Il est certain qu’aucun agent ne vous suivra si vous décidez d’afficher un prix exagérément élevé.

Conseil : seule une estimation juste vous permet de défendre votre bien. Découvrez ainsi l’intérêt d’une estimation immobilière.

Évitez de cacher les vices et défauts de votre maison

Pour obtenir le prix escompté, bon nombre de vendeurs tentent de camoufler certains défauts. Les fissures sont dissimulées par de l’enduit par exemple. Il faut toutefois savoir que ce comportement peut être interprété comme une tentative d’escroquerie. La vente peut, dans ce cas, être annulée, avec éventuellement des dommages-intérêts.

Conseil : pour augmenter la valeur de votre bien, réalisez les travaux de réparation nécessaires dans les règles, avec des certifications à l’appui.

Négocier la vente de votre maison : les bons comportements

Face aux acheteurs, vous devez adopter un comportement à la fois rationnel et convaincant.