Transformer une ancienne ferme en sublime logement, un projet impossible ? Pas pour Bastien et Tiffany ! Ce couple situé dans les Vosges a décidé de rénover intégralement une ferme pour en faire leur petit nid douillet… le tout en auto-rénovation ! Si leur projet n’est pas encore terminé (ils en présentent régulièrement l’avancement sur leur compte Instagram), leur nouvelle maison devrait être prête d’ici quelques mois. C’est l’occasion pour le couple de nous en dire plus sur leur projet d’auto-rénovation d’une ferme dans les Vosges, et de partager leur expérience de la rénovation complète d’une ferme !

Pourriez-vous présenter votre projet de rénovation en quelques mots ?

Tiffany : Nous parlions d’immobilier avec Bastien, et nous commencions à chercher notre futur chez nous. Mais nous n’étions pas vraiment d’accords sur le projet de base. À vrai dire, je rêvais d’une petite maison neuve.

Tout à fait par hasard, nous avons vu l’annonce de la ferme sur internet. Elle était située exactement dans notre secteur de recherche, plutôt belle d’extérieur, bien entretenue, alors nous sommes allés voir… et là ce fût le coup de foudre !

Nous voici propriétaires d’une ancienne ferme vosgienne de plus de 200 ans, de 220 m² au sol sur 3 étages.

Combien de temps ont duré vos travaux ? Sont-ils terminés ?

Bastien et Tiffany : Nous avons signé en décembre 2020 et nous avons tout de suite commencé à débarrasser, puis à démolir. Aujourd’hui, après 9 mois de travaux, on peut enfin dire que le gros œuvre est fini, car nous allons couler la chape liquide dans quelques jours.

Maintenant, place aux finitions ! Elles vont prendre du temps, mais on a envie de dire que le plus dur est passé. Et si tout se passe bien, nous fêterons Noël à la ferme cette année !

Vous avez décidé de rénover une ancienne ferme en auto-construction. Pourquoi un tel projet ? Quel impact a-t-il sur votre quotidien ?

Tiffany : Pour Bastien, il était impensable de ne pas construire ou rénover soi même, c’était vraiment très important pour lui. Comme il le dit souvent, c’est une fierté de construire soi-même une maison pour sa famille.

Après, il ne faut pas se le cacher, il y a aussi eu beaucoup l’aspect financier. Nous sommes jeunes, avec 2 enfants, et c’est notre premier achat. Alors une fois les premiers devis reçus, on regarde vite où l’on peut faire des économies… et c’est là qu’il faut remonter ses manches et prendre son courage à deux mains !

Au quotidien, on fait de notre mieux : on ne se voit pas souvent, on partage moins de moments en famille et entre amis. Les journées sont souvent trop courtes car après le travail, je gère les filles et la maison et lui retourne sur notre chantier. En réalité, c’est quand nous sommes sur le chantier tous les deux ou même tous les quatre que nous arrivons à passer du temps ensemble, mais ce n’est qu’une passade et on retrouvera vite notre ancien rythme une fois les travaux terminés.  

Quelles sont les difficultés liées à la rénovation d’une ferme en logement d’habitation ?

Bastien et Tiffany : En vérité, il n’y a pas plus de difficulté dans la réno d’une ferme que pour une autre rénovation, peut-être aussi parce que nous sommes repartis de zéro. À un moment, il ne restait que les quatre murs et le toit !

Le plus important dans la rénovation, c’est de garder à l’esprit qu’il faudra faire des concessions et savoir s’adapter aux imprévus. 

Démolition et rénovation d'une ferme

Les importants travaux de démolition de Bastien !

Avez-vous eu des surprises au moment de débarrasser la ferme avant les travaux ?

Bastien et Tiffany : Nous n’avons pas trouvé de trésor si c’est la question et pourtant on a cherché ! Nous avons juste trouvé une petite boîte perdue sous un tas de foin dans le grenier, nous y avons trouvé quelques lettres échangées durant la 2e guerre mondiale. 

6. À quel point vos travaux étaient préparés ? Et y a-t-il eu des imprévus au cours du chantier ?

Bastien et Tiffany : Comme la vente a traîné à cause du Covid, cela nous a permis de bien préparer les travaux et le projet, de peser le pour le contre de certaines modifications apportées à la ferme et de la faisabilité ou non de certaines choses. 

Il y a eu et il y a encore des imprévus, mais ça reste les joies de la réno. Par exemple, certains murs devaient rester en place et finalement ils ont disparu.

On imagine que le chauffage et l’isolation d’une ancienne ferme sont des sujets particulièrement épineux. Quelles solutions avez-vous choisies ?

Bastien et Tiffany : Oh là oui ! Surtout que nos hiver peuvent être très froids et longs, et que la ferme est grande.

Nous avons tout ré-isolé aux normes actuelles et posé du pare-vapeur partout. Mais pour nous faciliter la vie, et vu l’espace dont nous disposons déjà, nous avons choisi de l’isolation projetée dans les combles et non pas sous les rampants. 

Pour le chauffage, après en avoir discuté longuement avec des pro nous avons opté pour un chauffage au sol sur toute la partie basse, et des radiateurs pour l’étage, le tout alimenté par une chaudière à granulés.

Plancher chauffant hydraulique

Le plancher chauffant fraîchement posé de Tiffany et Bastien !

Quels conseils donneriez-vous à un couple qui cherche à se lancer dans un tel projet ? Comment débuter un chantier de rénovation aussi ambitieux ?

Bastien et Tiffany : Des conseils il y en a beaucoup, mais le plus important pour commencer est de construire le projet ensemble dès le début. Il faut y réfléchir à deux, en parler très longuement et surtout se soutenir. La réno c’est compliqué, surtout en couple, mais si on reste à l’écoute et soudés, ça se passe très bien.

Après, pour la partie technique, il faut prendre son temps et réfléchir même aux moindre détails avant de commencer les travaux (c’est souvent plus compliqué de tout recommencer une fois fini que de bien faire depuis le début).

Faites le tour des artisans du coin pour demander des conseils et des devis, fouinez un peu sur internet aussi à l’heure actuelle, on trouve des tutos et pages dédiées aux travaux, c’est vraiment top.

Et quels ont été les travaux les plus délicats ?

Bastien et Tiffany : Le plus compliqué a été la démolition du mur porteur situé entre l’ancienne partie habitation et la grange.

Avec ses 50 cm d’épaisseur, il maintenait toute la charpente. Pour finir la maison tenait grâce à 4 poteaux provisoires, et même là nous avons dû trouver une astuce car il y avait presque 12 mètres entre le sol et la panne !

On nous a traités de fous quand on à dit qu’on voulait abattre ce mur, mais aujourd’hui on ne regrette pas et au vu du résultat on se dit qu’on a bien fait de le faire.

Quels sont les travaux dont vous êtes les plus fiers jusqu’ici ?

Bastien et Tiffany : Pour tout vous dire, nous sommes fiers à chaque étape.

Vous arrive-t-il d’avoir des petits coups de mous lors du chantier de rénovation ? Avez-vous des conseils à donner pour les surmonter ?

Bastien et Tiffany : Oui, ça nous arrive et c’est normal. Nous n’avons pas pris de vacances depuis un moment, on n’a pas vraiment de temps libre, on vit travaux quoi.

Quand on est moins motivés ou qu’on se dit que ça n’avance pas, on regarde les photos du chantier. On se fait des séances d’avant/après et ça remonte le moral. Et puis le meilleur conseil (que nous n’appliquons pas souvent, c’est vrai !) c’est de réussir à lever le pied, de prendre quelques jours pour souffler de temps en temps.

Projet de rénovation

Le plan de rénovation de Tiffany et Bastien

À l’avenir, imaginez-vous vous attaquer à un autre projet de rénovation ?

Bastien et Tiffany : Alors là, c’est le sujet qui fâche ! Pour le moment non, on se concentre sur celui-ci. La ferme a un énorme potentiel encore, sur Instagram on ne montre qu’une petite partie.

Nous avons encore toute la partie écurie à laquelle nous n’avons pas touché, mais juste débarrassée, le grenier à foin, des petites dépendances et bien sûr l’extérieur.

Les projets ne manquent pas pour la ferme et nous espérons bien pouvoir en concrétiser un ou deux rapidement après l’emménagement, mais on prendra quelques mois pour se reposer un peu

Et pour finir, auriez-vous une anecdote de chantier qui vous a marqué ?

Tiffany : Ce n’est pas vraiment une anecdote, mais encore maintenant on en rigole et je me dis que peut-être, ça aidera certaines personnes à sauter le pas de la réno alors qu’ils n’y connaissent rien.

C’était dans les premiers jours de chantier, Bastien démontait une ancienne cheminée, il était sur le toit et moi je tenais l’échelle. Il avait laissé certains outils en bas alors pour ne pas redescendre il m’a demandé naturellement d’aller lui chercher “une multiprise”. Je lâche donc mon échelle et me dépêche d’aller lui chercher ça.

Je monte le rejoindre du mieux que je peux, et lui tend fièrement une belle “multiprise” toute neuve… sauf que (et ça parait logique d’ailleurs !), il parlait d’une pince multiprise et non d’une multiprise électrique. Je crois qu’il a compris ce jour-là que le chantier risquait d’être plus long que prévu !

Comme quoi un projet de rénovation en couple crée d’amusants souvenirs… On espère en tout cas que Bastien a fait bel usage de sa multiprise ! Vous souhaitez en savoir plus sur le projet de rénovation de Bastien et Tiffany ? Découvrez leur compte Instagram en cliquant sur ce lien. Merci à eux d’avoir répondu à toutes nos questions… en espérant que leur exemple créé des vocations parmi les couples qui hésitent encore à se lancer dans un projet de rénovation !