Le sarking : la méthode performante pour isoler votre toiture

Le sarking : la méthode performante pour isoler votre toiture
4 (80%) 1 vote

isoler avec du sarking

Artisan isolant une toiture avec du sarking.

Si vous vous renseignez sur les meilleures méthodes d’isolation d’un toit, vous avez certainement entendu parler du sarking. Si ce n’est pas le cas, sachez qu’il s’agit d’une nouvelle technique d’isolation de toiture très à la mode. Et pour cause, l’isolation par sarking offre des performances exceptionnelles. Besoin d’en savoir plus ? Découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur le sarking et sa mise en place.

Le sarking pour une toiture : qu’est-ce que c’est ?

Jusqu’alors, isoler un toit se faisait principalement par les combles, que ce soit en isolant le plancher des combles ou l’espace intérieur, entre les chevrons. Le sarking est une méthode qui révolutionne tout cela !

En effet, isoler sa toiture par sarking consiste à placer la couche isolante par l’extérieur. Cela permet d’obtenir une isolation idéale, et sans aucun pont thermique.

Quand on sait que jusqu’à 30 % des déperditions thermiques d’une maison se font par la toiture, on comprend que son isolation est primordiale pour le confort de la maison.

Le principe du sarking en isolation

Le sarking est une méthode d’isolation par l’extérieur. Les spécialistes travaillent donc depuis la toiture en lieu et place d’isoler depuis l’intérieur des combles.

La mise en place du sarking est rapide et assez simple :

  1. La couverture du toit est enlevée, de manière à laisser la charpente à nu.
  2. La charpente est recouverte de panneaux de bois isolés. Cela permet de couper l’ensemble des ponts thermiques.
  3. Un isolant est placé par-dessus les panneaux de bois. On choisit bien entendu un isolant en panneaux, comme la fibre de bois. L’isolant renforcer l’isolation thermique et acoustique de la toiture.
  4. Des liteaux sont fixés contre la charpente, de manière à bloquer l’isolant et le maintenir en place.
  5. La couverture est posée à nouveau, pour assurer l’étanchéité du toit.

Cette technique peut nécessiter la pose d’un pare-vapeur et/ou d’un écran de sous-toiture, en fonction du type d’isolant choisi.

L’épaisseur des panneaux isolants utilisés peut aller de 3 à 12 centimètres en moyenne, en fonction de votre région, des caractéristiques de l’isolant choisi et de vos besoins.

À savoir : s’il est toujours plus simple d’isoler un toit par sarking en neuf, cette méthode peut également fonctionner en rénovation.

Pour quel type de toiture ?

Le sarking est une méthode qui s’adapte à toutes les toitures inclinées. Ainsi, quelle que soit la couverture de votre toit incliné, vous pouvez opter pour cette méthode d’isolation.

Naturellement, le sarking ne fonctionne pas sur une toiture-terrasse, qui nécessite une méthode d’isolation bien spécifique.

À savoir : le sarking est avant tout recommandé pour isoler des combles aménageables. Pour des combles perdus ou non accessibles, il existe des méthodes plus simples et moins coûteuses.

Quel type d’isolant choisir en sarking ?

Comme pour tous les travaux d’isolation, vous aurez le choix entre de nombreux matériaux pour isoler votre toit par l’extérieur.

L’important des d’opter pour un isolant :

  • Conditionné en panneaux,
  • Aux bonnes capacités thermiques,
  • Qui dispose d’un certain pouvoir d’isolation acoustique,
  • Qui soit capable de laisser respirer la toiture.

Si certains professionnels de l’isolation vont recommander des isolants industriels, comme le polystyrène extrudé, nous vous recommandons d’opter pour des isolants naturels et écologiques.

Les panneaux de fibre de bois, par exemple, permettent à votre toiture de mieux respirer. Résultat : l’air de vos combles aménagés est plus sain, et vous évitez les problèmes d’humidité.

Les avantages de l’isolation par sarking

Isoler un toit par l’extérieur est forcément plus difficile que d’isoler directement les combles. Dès lors, pourquoi opter pour cette méthode ? Pour un tas de raisons !

En effet, il faut savoir que le sarking d’une toiture comporte de nombreux avantages :

  • Un gain de place : en isolant un toit par l’extérieur, vous n’avez pas à entamer l’espace des combles. C’est donc idéal pour disposer de combles habités plus confortables et plus haut de plafond.
  • Une isolation optimale : l’isolation par sarking couvre l’ensemble des ponts thermiques d’une toiture. Par ailleurs, elle permet de poser une couche isolante épaisse, ce que ne permet pas toujours l’isolation des combles entre les chevrons. C’est donc une méthode idéale pour isoler un toit en région montagneuse ou froide.
  • Une isolation esthétique : si vous cherchez une méthode d’isolation de combles qui vous permet de conserver vos poutres apparentes, le sarking est fait pour vous. Vous n’avez plus à dissimuler les combles et pourrez donc profiter de combles aménagés avec une belle hauteur de plafond.
  • Une solution adaptée à toutes les couvertures : cette solution s’adapte aussi bien sous un toit en tuile que sur un toit en ardoise, ou même une couverture de toit métallique !
  • Une méthode durable : enfin, il faut savoir qu’une isolation de toit par l’extérieur a plusieurs dizaines d’années d’efficacité devant elle. C’est bien plus qu’une isolation entre chevrons, qui perd progressivement de son pouvoir isolant.

Comme dit plus haut, ces avantages restent assez peu utiles pour isoler des combles perdus. Surtout en sachant que le sarking, comme nous allons le voir, est une méthode plus coûteuse que l’isolation par l’intérieur. N’hésitez pas à découvrir les meilleures alternatives pour l’isolation de combles perdus.

Le prix du sarking pour une toiture

En contrepartie de tous ces avantages, il fallait bien un défaut ! Il faut ainsi comprendre que l’isolation extérieure d’une toiture est plus coûteuse qu’une isolation par les combles.

Et pour cause, cette méthode implique des travaux en hauteur, et nécessite d’ôter l’ensemble de votre couverture. C’est donc nettement plus long et complexe pour votre artisan.

En moyenne, il faut compter entre 100 et 150 € par m2 pour isoler sa toiture par sarking, et les prix peuvent grimper jusqu’à 200 € dans certaines circonstances. C’est donc facilement deux fois plus cher qu’une isolation des combles entre les chevrons.

Vous occuper vous-même des travaux permet de faire baisser la facture sous la barre des 65 € le m2. Mais il s’agit d’une méthode complexe et délicate.

À savoir : il est déconseillé de vous attaquer à une isolation par sarking si vous n’êtes pas habitué des travaux d’isolation ET de toiture. En plus d’être dangereuse, comme tous les travaux en hauteur, cette méthode nécessite une pose parfaite. Mal effectuée, elle risque de laisser des ponts thermiques dans la toiture.

Vous savez désormais tout ce qu’il y a à savoir sur l’isolation de votre toiture par l’extérieur. Continuez de parcourir Rénovation & Travaux pour rassembler le maximum d’infos sur l’isolation de votre maison. Découvrez par exemple notre liste des meilleurs matériaux isolants !