Salle de bain PMR: sur quels aménagements investir ?

Tout savoir sur l'aménagement d'une salle de bain PMR

Dernière mise à jour le : 18 novembre 2022 par Rénovation et travaux

L’accueil d’une personne à mobilité réduite nécessite un certain nombre d’aménagements spécifiques, concernant notamment la salle de bain. Porte, emplacement et dimensions des sanitaires, espace de circulation, tout doit être revu pour faciliter autant que possible l’accès d’une PMR à la salle de bain.

Demandez gratuitement des devis d’installation de salle de bain

Salle de bain PMR : porte d’accès

Il peut être nécessaire d’ajuster la porte de la salle de bain pour permettre aux PMR d’y accéder facilement.

Dimensions d’une porte de salle de bain PMR

Dans la majorité des cas, les PMR se déplacent en fauteuil roulant. Il faut que la personne puisse accéder à la salle de bain sans devoir quitter son fauteuil. Les fauteuils roulants ont généralement une largeur comprise entre 54 et 77 cm. Il faut donc que la porte ait une dimension supérieure. Pour une salle de bain PMR aux normes, une porte d’une largeur minimale de 80 cm est recommandée.

Types de porte pour salle de bain PMR

Si les règles concernent principalement les dimensions de la porte, il faut également tenir compte du type d’ouverture :

  • Porte battante : ce type de porte implique davantage de manœuvre de la part d’une personne en fauteuil, que cela soit pour ouvrir ou pour fermer la porte. Elle est ainsi peu pratique et fatigante sur la durée.
  • Porte coulissante : à ouverture latérale, ce type de porte offre un accès entièrement libre à la salle de bain. De plus, la porte coulissante n’empiétant pas sur l’espace de la salle de bain, la personne dispose de plus de liberté de mouvement. Ce type de porte est la mieux adaptée pour une salle de bain PMR.
  • Porte à galandage : variante de la porte coulissante, ce type de porte disparaît derrière le mur. Elle est aussi pratique qu’esthétique. Toutefois, sa pose implique des travaux plus importants, avec des prix plus élevés.

Poignée de la porte : elle doit être face à la personne en fauteuil et se situer entre 64 et 76 cm du sol et à 40 cm de l’angle du mur.

Devis 100 % gratuits d’installation de salle de bain

Salle de bain PMR : agencement intérieur

La gestion optimale de l’espace permettra à la personne à mobilité réduite d’utiliser la salle de bain à son aise et en toute sécurité.

Espace circulaire dans la salle de bain

La manipulation d’un fauteuil roulant exige un espace circulaire de 1,5 m de diamètre, soit une surface libre moyenne de 1,76 m2. Il est donc impératif de placer les sanitaires en périphérie de cette zone pour que la personne puisse se déplacer sans obstacle dans la pièce d’eau.

Dimensions recommandées : pour respecter les normes PMR, la salle de bain doit avoir des dimensions moyennes de 180 x 180 cm.

Emplacement et type de sanitaires

Pour optimiser autant que possible l’espace de la salle de bain, il convient de choisir avec soin l’emplacement et l’espacement entre les sanitaires.

  • Lavabo pour PMR : celui doit se situer à proximité de la porte, de préférence dans un angle intérieur. Le lavabo doit être placé à une hauteur de 80 cm avec un espace sous vasque libre de 70 cm de large et 30 cm de profondeur pour le passage des pieds. Il existe des lavabos spécialement conçus pour les salles de bain PMR. Ces lavabos ont une épaisseur maximale de 15 cm avec des formes variées.
  • WC pour PMR : doit se situer à 75 cm d’un sanitaire, du lavabo et de la douche afin de faciliter le déplacement. Une barre d’appui scellée au mur à une hauteur de 70 ou 89 cm permet à la personne de réaliser le transfert fauteuil/cuvette. Quant à la cuvette elle-même, sa hauteur doit être de 45 à 50 cm, les WC suspendus étant les plus recommandés.
  • Douche pour PMR : doit se situer au fond de la salle de bain, toujours en respectant l’espace circulaire de 1,5 m. La douche doit être de plain-pied, avec des dimensions recommandées de 90 x 120 cm et une hauteur de 180 cm. Elle doit être équipée d’un siège d’une hauteur de 45 à 50 cm. Une barre de maintien scellée au mur doit également être placée à une hauteur de 70 à 80 cm. Pour réduire les risques d’accident, le sol de la douche doit être antidérapant de classe 3.
  • Mobilier de salle de bain PMR : il est aussi possible de prévoir un certain nombre de mobiliers dans une salle de bain PMR, en respectant toutefois les règles d’espacement. Les meubles doivent avoir une hauteur maximale de 70 ou 80 cm. Il en sera de même pour les autres accessoires tels que le porte-serviette.

Exigez des devis gratuits d’installation de salle de bain

Salle de bain PMR : aides financières pour les aménagements

Afin d’encourager l’adaptation des logements aux PMR, l’État a prévu un certain nombre d’aides pour financer les travaux d’aménagement réalisés :

  • Les aides de l’ANAH : concernent principalement les propriétaires justifiant d’une perte d’autonomie ou accueillant une personne à mobilité réduite. Les aides s’échelonnent entre 35 et 50 % du montant total des travaux en fonction du revenu du foyer. Les subventions sont plafonnées à 10 000 €.
  • Les aides des collectivités locales : région, département et commune peuvent également apporter leur soutien aux personnes désirant rénover une salle de bain pour l’adaptation aux PMR. Vous pouvez vous renseigner auprès de la mairie pour découvrir les aides proposées.
  • Les aides fiscales : les travaux d’aménagement de salle de bain bénéficient de quelques allègements fiscaux, notamment à travers des crédits d’impôt et des réductions d’impôt sur les produits éligibles.

Pour bénéficier des aides et des subventions, vous devez présenter des justificatifs de santé. Vous devez aussi faire appel à un professionnel pour réaliser les travaux. En tout, les aides peuvent couvrir jusqu’à 75 ou 85 % du montant total des aménagements de la salle de bain PMR, fournitures et main d’œuvre comprises.