Après une utilisation intensive ou au contraire, un repos trop prolongé, l’eau de votre piscine peut virer au vert. Les algues commencent progressivement à coloniser votre bassin. Vous pouvez bien évidemment vider entièrement la piscine et remplacer l’eau. Vous pouvez aussi tenter de purifier l’eau pour éviter le gaspillage. Quelles sont alors les solutions pour rattraper une piscine à l’eau verte ?

Demandez 5 devis pour vos travaux de piscine

Les causes d’une eau verte dans une piscine

Avant de proposer des solutions, intéressons-nous d’abord aux causes. Cela permettra également de prévenir que l’eau de votre piscine ne vire au vert trop souvent.

Eau verte causée par un pH de la piscine trop élevée

Le pH ou potentiel hydrogène est un indicateur de basicité ou d’acidité de l’eau. Entre 0 et 6,9, l’eau est acide. Avec un pH de 7, l’eau est neutre et de 7,1 à 14, l’eau est basique. En règle générale, l’eau de la piscine doit avoir un pH compris entre 7,2 et 7,6. En dessous, l’eau sera trop agressive. Au-dessus, l’eau favorisera la formation et la prolifération de microorganismes et d’algues.

Action : utilisez un réducteur de pH pour retrouver un pH optimal.

Eau verte causée par la présence d’engrais dans l’eau

Gazon ou jardin à proximité, il arrive que l’engrais se retrouve dans l’eau. Ce sont généralement les baigneurs qui ramènent ces fertilisants dans l’eau sans s’en rendre compte. Riches en nitrate et phosphate, ces engrais constituent des nutriments particulièrement appréciés des algues.

Action : installez une douche de piscine pour que les baigneurs se rincent avant d’entrer dans le bassin. Cela évite la contamination de l’eau.

Eau verte causée par des débris et feuilles mortes

Les feuilles constituent les principaux vecteurs de saleté dans l’eau de la piscine. Il ne faut donc pas les laisser baigner trop longtemps dans l’eau. Elles peuvent, en effet, transporter des microorganismes ou des nutriments pour ces derniers. Dès qu’une quantité importante de feuilles se dépose sur l’eau, sortez votre épuisette.

Action : installez une protection de type bâche de piscine pour préserver l’eau de la piscine la nuit et pendant les jours venteux.

Eau verte causée par une hausse importante de la température

Lorsque la température commence à monter, l’eau se réchauffe et favorise naturellement la prolifération des algues. Une eau plus chaude neutralise, par ailleurs, l’effet du chlore. Les baignades fréquentes ne font qu’augmenter les risques.

Action : rajoutez de l’eau fraîche pour éviter un réchauffement important.

Les solutions pour rattraper une eau de piscine verte

Il faut tout d’abord déterminer s’il est possible de rattraper une eau devenue verte. Dans certains cas, en effet, le traitement peut s’avérer coûteux, plus que si vous vidiez la piscine.

Vérifiez d’abord l’état de l’eau

Avant de décider de l’action à mener, il faut évaluer le degré de pollution de l’eau. Il faudra être attentif sur quelques points :

  • La quantité d’algues dans l’eau : le type de produit et la quantité de celui-ci dépendront de l’importance de la colonisation. Évaluez le prix des produits et comparez avec le coût d’une vidange.
  • La pollution de l’eau : l’eau peut être salie par d’autres polluants, autres que les algues. Si la pollution est trop importante, le traitement ne résoudra pas le problème et les algues risquent de revenir rapidement.
  • L’état des filtres : des filtres usés doivent absolument être changés. Si vous traitez l’eau sans changer les filtres, le problème subsistera. Générant un coût important, choisissez bien entre le traitement et le remplacement du filtre et de l’eau.

Commencez par un produit algicide

Lorsque l’eau commence tout juste à devenir verte, vous pouvez éliminer les petites colonies avec un produit algicide. Ce type de produit, à base d’oxygène actif, prévient et élimine les champignons et algues. Il faut tout de même réagir vite puisque leur action est assez limitée. Utilisez un produit algicide de type curatif pour le traitement d’une eau verte.

Remarque : les revêtements de type liner accroissent les risques de formation d’algue. Leur pose nécessite un traitement fongicide préalable. Découvrez ainsi dans cet article les avantages d’une piscine en coque polyester.

Demandez des devis gratuits pour vos travaux de piscine

Traitez l’eau avec du chlore choc

La première solution reste le traitement au chlore. Il faut ajouter plus de quantité de chlore pour un traitement choc. Pour éliminer les algues, il faut environ 20 g de chlore pour 1 m3 d’eau, soit 200 g pour 10 m3. Cela correspond généralement à 10 pastilles. Pour traiter intégralement l’eau, activez la filtration continue pendant au moins 24 h. Ne versez pas directement le chlore dans le bassin, mais dans les skimmers ou dans un doseur flottant. Cela évite la décoloration des parois et du revêtement de la piscine.

Astuce : pour améliorer l’efficacité du chlore, réalisez le traitement choc le soir, avec une température plus basse.

Clarifiez l’eau

Le traitement élimine les algues et autres microorganismes. Mais les cadavres de ceux-ci peuvent subsister dans l’eau. Pour retrouver toute la clarté de l’eau, utilisez un floculant. Il existe des floculant liquides, à verser directement dans l’eau. Mais il existe également des floculant solides, sous forme de pastille à déposer dans les skimmer, qui permettent une clarification plus rapide.

Coût du traitement d’une eau verte de piscine

Le coût dépend du traitement utilisé pour éliminer l’eau verte :

  • Traitement fongicide : à raison de 10 à 20 € le bidon de 5 litres. Utilisez environ 1 litre du produit pour 10 m3 d’eau.
  • Traitement choc au chlore : en moyenne de 30 € les 5 kg, à raison de 200 g pour 10 m3 d’eau.
  • Floculant : de 10 à 30 € le kg.
  • pH- : en moyenne de 10 € le kg.

Après le traitement de votre piscine, il est fortement recommandé de nettoyer le bassin de votre piscine, soit avec un balai aspirateur, soit avec un robot de piscine.