Il est primordial de protéger convenablement votre piscine pour prolonger sa durée de vie. Cette protection vous soulagera également du nettoyage à répétition qui, avouons-le, fatigue beaucoup. La protection la plus simple, mais aussi la moins onéreuse, reste la bâche de piscine, à choisir néanmoins avec le plus grand soin.

Demandez gratuitement des devis pour vos travaux de piscine

Les avantages d’une bâche de piscine

La bâche de piscine présente de nombreux atouts. Elle confère une protection optimale du bassin, et ce, à moindre coût.

Une protection intégrale du bassin

Fixée aux margelles de la piscine, la bâche couvre entièrement le bassin. Elle est entièrement hermétique, aux saletés, aux feuilles mortes, aux petits insectes. Vous préservez ainsi la qualité de l’eau de façon constante. Cela vous exonère surtout des tâches d’entretien qui sont à la fois fatigantes et onéreuses.

Un coût particulièrement modéré

Parmi tous les systèmes de protection de piscine, la bâche affiche le prix le plus abordable. Vous pouvez acquérir votre bâche de piscine à partir d’une centaine d’euros seulement. À titre comparatif, un abri de type dôme de piscine n’est disponible qu’à partir de 2 000 €.

Les différents types de bâche de piscine

Bâche à bulles, bâche d’hivernage, bâche sécurisée, le choix se complique au moment de l’achat. De plus, il faut distinguer entre bâche d’été et bâche d’hiver.

Bâche de piscine pour l’été

La principale mission de ce premier type de bâche est de préserver l’eau du bassin de toute saleté. Il existe deux types de bâche d’été :

  • La bâche à bulles : il s’agit d’une bâche en polyéthylène légère avec une couche d’air jouant le rôle d’isolant thermique. La bâche à bulles protège des débris, mais conserve également la température de l’eau. Elle peut être flottante ou fixée aux margelles de la piscine.
  • La bâche de type filet : composée uniquement de mailles pour protéger l’eau de débris, elle reste perméable à l’eau. C’est le type de bâche de piscine la plus abordable, disponible à partir de 20 €.

Bâche d’hivernage

La protection de la piscine doit être renforcée en hiver. Le gel nuit autant à la structure de la piscine qu’aux autres éléments tels que les skimmers et les filtres. Notez qu’il est déconseillé de vider sa piscine en hiver. L’hivernage de piscine reste la meilleure solution. La piscine est ensuite recouverte, généralement d’une bâche d’hivernage. La bâche d’hiver se distingue de la bâche d’été de par :

  • Son épaisseur : la bâche d’hiver est plus dense pour supporter les conditions exigeantes de la saison hivernale.
  • Son opacité : la bâche d’hiver empêche toute photosynthèse pouvant altérer la qualité de l’eau tout au long de l’hivernage.
  • Son matériau : la bâche d’hiver est le plus souvent fabriquée en PVC.
  • Sa sécurité : seule la bâche d’hivernage bénéficie d’une certification aux normes NF P 90.308, homologation nécessaire pour que la bâche soit reconnue comme dispositif de sécurité. Découvrez également en cliquant ici les autres systèmes de sécurité pour piscine.

Conseil : il est préférable de disposer des deux types de bâche : bâche d’été plus facile à manier en période estivale, et bâche d’hiver pour une meilleure protection contre le gel.

Les critères pour choisir sa bâche de piscine

Il est impératif de choisir la bâche adaptée à votre piscine. Pour cela, vous devez tenir compte des caractéristiques de votre piscine. Portez également une attention particulière sur la qualité de la bâche.

Les caractéristiques de la piscine

Une bâche destinée à une piscine hors-sol en bois s’adapte difficilement à une piscine semi-enterrée et inversement. En effet, les fixations diffèrent selon le type de piscine. Vous devez également tenir compte des dimensions de la piscine. La bâche doit intégralement couvrir la piscine. Dans le cas contraire, elle sera inefficace. La forme est aussi importante. La bâche peut être, tout comme la piscine, de forme carrée, rectangulaire ou arrondie. Pour des formes personnalisées, il faudra recourir à une bâche de piscine sur-mesure.

Remarque : une bâche sur-mesure entraîne un surcoût de l’ordre de 20 à 40 %.

Recevez des devis gratuits pour vos travaux d’extérieur

La qualité de la bâche de piscine

La qualité de la bâche de piscine s’évalue sur la base de quelques critères dont :

  • L’épaisseur de la bâche : celle-ci est comprise entre 0,18 et 0,5 mm. L’épaisseur conditionne la durabilité de la bâche de piscine. La meilleure bâche de piscine a une durée de vie de 5 ans si elle est bien entretenue.
  • La résistance : assurez-vous que la bâche résiste autant aux UV qu’aux produits d’entretien.
  • La finition : les extrémités de la bâche doivent être renforcées par des ourlets convenablement réalisés. Les petits défauts de couture nuisent à la durabilité de la bâche.
  • Les accessoires : ceux-ci concernent principalement la fixation de la bâche. La bâche est retenue par un ensemble de pitons et sandows pour l’étirer. Assurez-vous qu’ils soient adaptés à la structure de votre piscine et qu’il y en ait suffisamment pour éviter des surcoûts inutiles.

Installation d’une bâche de piscine

Pour assurer une protection optimale, la bâche doit être convenablement installée, s’agissant plus particulièrement de la bâche d’hivernage.

  • Étape 1 : déroulez délicatement la bâche au-dessus de la piscine.
  • Étape 2 : ajustez le positionnement de la bâche pour qu’elle recouvre intégralement le bassin.
  • Étape 3 : installez les pitons en suivant les instructions du fabricant quant à leur espacement et à la distance avec la bâche.
  • Étape 4 : insérez les sandows dans les œillets.
  • Étape 5 : fixez les sandows sur les pitons. Commencez par les quatre extrémités et continuez avec les fixations du milieu.

Si vous avez bien suivi les instructions, la bâche devrait être tendue de façon optimale.

Remarque : pour enlever la bâche, procédez inversement, en commençant par détacher les sangles du milieu. Cela évite d’éventuels accidents.