Tout savoir sur l’hivernage de piscine

Tout savoir sur l’hivernage de piscine
4 (80%) 1 vote

hivernage de piscine

Bâche de protection hivernale pour pisicne.

Tout l’hiver, votre piscine n’est pas utilisée ou rarement sauf si vous avez opté pour un chauffage de piscine. Néanmoins, ce n’est pas une raison pour la délaisser. C’est même à ce moment que l’entretien doit être le plus minutieux, pour que vous puissiez retrouver une piscine prête à l’emploi au retour des beaux jours. L’hivernage de piscine ne se limite pas à mettre la bâche de protection. Il convient de réaliser un traitement intégral qui permet de garder l’intégrité de l’eau et de préserver tous les équipements des méfaits du gel.

Demandez des devis gratuits pour votre piscine >>

Intérêt de l’hivernage de piscine

Dès l’automne, les feuilles commencent à tomber et à envahir votre bassin. En s’accumulant, ces feuilles se déposent au fond du bassin, formant des tâches difficiles à déloger. Les dispositifs de filtrage peuvent également en souffrir. À cela s’ajoute le gel lorsque la température atteint des niveaux négatifs. Le gel peut faire craquer en très peu de temps le revêtement de la piscine.

L’hivernage de piscine consiste à nettoyer et à débarrasser le bassin de tous les détritus afin de maintenir une bonne qualité de l’eau, mais aussi d’éviter la formation de blocs de glace qui s’attaque à tout votre équipement. (Pour faire une demande, remplissez le formulaire en bas de page)

L’hivernage consiste également à déposer les équipements tels que l’échelle ou encore le plongeoir. Si vous songez à installer ou remplacer votre échelle de piscine, informez-vous ici.

Important : le réflexe de nombreux propriétaires de piscine est de vider entièrement la piscine. C’est une très mauvaise idée et les conséquences sont encore plus désastreuses : fissures, déformations…

Le bon moment pour lancer l’hivernage de sa piscine

Il convient de choisir le bon moment pour passer à l’action. L’hivernage de la piscine doit être activé dès que la température atteint 12°C.

Lorsque la température de l’eau du bassin descend en dessous de 12°C, les micro-organismes et autres algues dépérissent, ce qui nécessite un traitement de choc afin d’éliminer les résidus. C’est donc à ce moment que vous devez enclencher l’hivernage de votre piscine.

Remarque : un hivernage trop tard comme un hivernage trop tôt peuvent avoir des répercussions irréversibles sur votre bassin.

Demandez des devis gratuits pour votre piscine >>

Les deux techniques d’hivernage de piscine

La piscine peut être hivernée de deux façons, passive ou active. Le choix entre ces deux techniques dépend principalement des conditions météo de votre région :

L’hivernage passif de piscine

Il s’agit de mettre complètement à l’arrêt votre piscine pendant toute la saison hivernale.

L’hivernage passif est préconisé dans les zones où l’hiver est le plus rude, avec des températures peu tolérables. Le gel risque en effet de faire exploser les canalisations et faire craquer parois et revêtements de la piscine.

Mais arrêter sa piscine pour la mettre en sommeil nécessite un protocole plus ou moins exigeant.(Demandez gratuitement des devis de professionnels pour l’hivernage de votre piscine) En outre, l’hivernage passif nécessite :

  • Un nettoyage complet et approfondi du bassin en aspirant tous les détritus,
  • Une baisse du niveau de l’eau de 10cm en dessous des buses pour que l’eau ne circule plus,
  • Une vidange de la pompe des filtres, du skimmer,
  • Un bouchage de toutes les buses de refoulement et du skimmer à l’aide d’un gizzmo,
  • Un traitement de choc contre le gel et le calcaire avec des produits d’hivernage de piscine,
  • Une couverture à l’aide d’une bâche.

Conseil : en hivernage passif, il convient de répéter le traitement antigel et anticalcaire au moins une fois, en milieu de saison.

L’hivernage actif

Pour les hivers plus doux, il n’est pas nécessaire de complètement arrêter sa piscine. Son fonctionnement va être mis au ralenti. En effet, la filtration ne va plus être utilisée qu’environ 2h par jour. L’hivernage actif de votre piscine vous permet d’économiser en énergie et en produits d’entretien. Pour entamer l’hivernage passif, vous devez :

  • Verser un produit d’hivernage dès le début de l’hiver, une opération à répéter en milieu de saison,
  • Vérifier régulièrement le ph de l’eau et agir en conséquence,
  • Maintenir le mouvement de l’eau pour éviter le gel, en ouvrant les skimmers ou avec un flotteur.

Remarque : la bâche n’est pas obligatoire en hivernage actif sauf si des feuilles mortes risquent d’envahir le bassin.

L’hivernage des piscines hors sol

En principe, une piscine hors sol est destinée à être démontée et remisée quand vient l’hiver.

Néanmoins, vous pouvez également choisir de procéder à l’hivernage comme avec une piscine classique et avec les mêmes procédés.

Vous pouvez hiverner votre piscine hors sol de façon passive ou opter pour l’hivernage actif. Référez-vous aux prescriptions précédentes pour réaliser convenablement l’hivernage de votre piscine hors sol.

Piscine gelée, que faire ?

Peut-être avez-vous trop tardé pour lancer l’hivernage et le gel s’est-il déjà installé et vous vous demandez que faire ? Le premier point essentiel est de savoir si la glace est épaisse et si elle a atteint les dispositifs de filtration.

1er cas : La glace est peu épaisse et a épargné le circuit de filtration

Si la glace fait moins d’un centimètre d’épaisseur, vous pouvez enclencher la filtration. Cassez la glace qui s’est formée devant les buses de refoulement.

Soyez néanmoins attentif en vous assurant qu’aucune fuite n’est décelée.

2nd cas : La glace est très épaisse

Si la glace est plus épaisse et dépasse une épaisseur de 2cm, n’enclenchez pas immédiatement la filtration. Il se peut que le gel ait atteint les buses et filtres.

Vous devez attendre que la glace fonde avant de remettre la filtration en espérant que les dégâts restent mineurs. Si vous voyez que la glace a épargné votre dispositif de filtration, vous pouvez le mettre en route, toujours décelant les éventuelles fuites

Important : si des fuites sont décelées, arrêtez immédiatement la filtration et faites appel à un professionnel pour les réparer.

La remise en marche de la piscine après hivernage

L’hivernage de la piscine n’a bien évidemment pas vocation à préparer la piscine pour la prochaine saison estivale mais il diminue considérablement la charge de travail pour la remise en marche de la piscine.

Lorsque le printemps pointe son nez et que la température dépasse 12°C, vous devez passer en mode entretien normal de la piscine en suivant ce lien.