Le prix d’un radiateur électrique à inertie

Quel budget pour un radiateur électrique à inertie ?

Le chauffage électrique essuie de nombreuses critiques, principalement à cause de sa gourmandise et son inconfort. Pourtant, un modèle se démarque : le radiateur à inertie. Ce radiateur électrique nouvelle génération réduit considérablement la consommation et améliore de manière significative le confort thermique qu’il procure.

Gratuit et sans engagement : devis de pose de radiateur électrique

Spécificité du radiateur électrique à inertie

Le radiateur classique fonctionne par convection, en produisant de la chaleur directement avec des résistances. Le radiateur à inertie, lui, fonctionne différemment, grâce à une astuce simple, mais efficace.

Principe du radiateur à inertie

Le radiateur électrique à inertie recourt à un principe simple pour améliorer son fonctionnement. Également muni de résistances électriques, le radiateur à inertie utilise un corps de chauffe pour distribuer la chaleur. L’inertie du corps de chauffe permet d’accumuler de la chaleur et de la restituer progressivement.

Avantages du radiateur électrique à inertie

Le radiateur électrique à inertie a deux principaux avantages :

  • Une chaleur plus douce : restituant la chaleur de manière progressive, le radiateur à inertie fournit une chaleur douce et agréable. Il supprime l’effet grille-pain que procure le convecteur électrique. Le radiateur électrique à inertie offre un confort thermique optimal, équivalent à celui d’un chauffage central.
  • Une consommation réduite : la présence d’un corps de chauffe qui accumule la chaleur permet d’étaler sur le temps la production de chaleur. Un radiateur à inertie continue de chauffer même lorsque les résistances sont à l’arrêt. Il en résulte une économie substantielle. Un radiateur à inertie consomme 25 % de moins qu’un radiateur électrique ordinaire. Vous pouvez également vous informer sur la consommation annuelle d’un chauffage électrique.

Remarque : un radiateur à inertie est toutefois plus imposant qu’un radiateur électrique classique.

Comparez gratuitement des devis de pose de radiateur électrique

Types de radiateur électrique à inertie

Il existe deux types de radiateur à inertie : le radiateur dit à inertie fluide et le radiateur à inertie sèche.

Les radiateurs à inertie fluide

Cette première variété recourt à un cœur de chauffe liquide pour stocker et restituer la chaleur. Les résistances sont ici plongées dans un liquide caloporteur qui peut être de l’eau ou de l’huile.

  • Radiateur à inertie avec de l’eau glycolée : le glycol joue le rôle d’antigel et ralentit le refroidissement de l’eau. Ce liquide caloporteur contient en moyenne 40 % de glycol.
  • Radiateur à inertie avec de l’huile : celle-ci peut être d’origine végétale ou minérale. L’huile, plus dense que l’eau, maintient la température plus longtemps. Par ailleurs, l’huile est également peu corrosive, ce qui rallonge la durée de vie des résistances.

Prix : un radiateur à inertie fluide coûte généralement entre 300 et 1 200 €.

Les radiateurs à inertie sèche

Cette deuxième variété utilise un cœur de chauffe solide pour accumuler et tempérer la chaleur. On distingue deux sous-variantes de radiateur à inertie sèche :

  • Radiateur à inertie à plaque métallique : le cœur de chauffe est composé d’une plaque en fonte, en acier ou en aluminium. Les résistances circulent derrière la plaque et c’est cette dernière qui va produire de la chaleur par rayonnement.
  • Radiateur à inertie réfractaire : le radiateur utilise des matériaux céramiques tels que la brique, la pierre ou la faïence. Le radiateur à inertie céramique permet d’accumuler le plus longtemps possible la chaleur. Toutefois, il pèse plus lourd que les radiateurs à inertie fluide et ceux avec des plaques métalliques.

Prix : le radiateur à inertie avec plaque métallique revient en moyenne à 350 €, contre 600 € pour le radiateur en céramique.

Obtenez des devis professionnels de pose de radiateur électrique

Critères influant sur le prix du radiateur électrique à inertie

Le tarif évolue avant tout en fonction du type, à inertie sèche ou à inertie fluide. Il varie ensuite en fonction de la puissance de l’appareil et des options de ce dernier.

La puissance d’un radiateur à inertie

La puissance constitue un critère déterminant pour le prix, mais également pour les dimensions du radiateur. Les radiateurs à inertie ont une plage de puissance de 800 à 2 000 W :

  • Radiateur à inertie de 800 W : convient généralement à une pièce de moins de 10 m2. Son prix débute à 90 € pour un radiateur électrique en alu. A puissance équivalente, mais avec un modèle à inertie fluide, il faut compter autour de 200 €.
  • Radiateur à inertie de 1 000 W : destiné à une pièce de 10 à 15 m2, le prix est compris entre 150 et 500 €.
  • Radiateur à inertie de 1 500 W : capable de chauffer jusqu’à 20 m2, ce radiateur coûte entre 400 et 800 €.
  • Radiateur à inertie de 2 000 W : disponible en version fluide et céramique, ce radiateur XXL peut chauffer jusqu’à 30 m2. Le tarif ici peut atteindre facilement les 2 000 €.

Les options

Selon la gamme et la marque, le radiateur peut disposer d’une ou de plusieurs options. Les options les plus proposées sont :

  • Le programmateur : il permet de différer le démarrage et l’arrêt du radiateur en fonction de vos besoins et de vos habitudes. Vous pouvez, par exemple, programmer l’allumage du radiateur quelques minutes avant votre arrivée.
  • Le contrôle à distance : la plupart des radiateurs actuels disposent d’une télécommande. Mais il existe également des modèles connectés, pouvant être contrôlés à distance via un Smartphone ou une tablette. Une application dédiée permet d’allumer, d’augmenter, de baisser et de contrôler en temps réel la température.

Prix : en moyenne, ces options augmentent le prix du radiateur de 10 à 25 %.

Des devis 100 % gratuits de pose de radiateur électrique

Pose d’un radiateur électrique à inertie

Le radiateur électrique à inertie se pose aisément et rapidement. Il suffit de le brancher à une alimentation électrique. Pour autant, voici quelques conseils à suivre :

  • Placez le radiateur à plus de 15 cm du sol. Cela évite tout risque d’électrocution.
  • Dégagez l’espace devant le radiateur sur au moins 50 cm. Le rayonnement se propagera beaucoup mieux sans obstacle.
  • Ne placez pas le radiateur en face d’une fenêtre ou d’une porte.

Le choix de l’emplacement est crucial pour tirer meilleur profit du radiateur. Il sera peut-être nécessaire d’installer une nouvelle source électrique. Dans ce cas, le recours à un électricien est fortement recommandé.