Trop gourmand et peu confortable, le radiateur électrique est de moins en moins apprécié. Heureusement, une nouvelle génération de radiateur électrique a vu le jour ces dernières années, le radiateur à inertie. Quelles sont alors les caractéristiques de ce nouveau type de radiateur et quel est son prix ? Le point.

Demandez gratuitement des devis de pose de vos radiateurs

Radiateur à inertie : les avantages

Il s’agit d’un radiateur électrique amélioré pour produire de la chaleur plus douce. Grâce à l’inertie, ce type de radiateur consomme moins que l’ancien modèle.

Un radiateur qui fournit une chaleur plus douce

Le principal avantage d’un radiateur à inertie est la chaleur plus douce qu’il fournit. Si le convecteur électrique classique chauffe l’air directement à travers une résistance, le radiateur à inertie utilise un corps de chauffe. L’air chauffé est ainsi moins sèche. Le radiateur à inertie évite la sensation de grille-pain tant reproché au convecteur.

Remarque : toutefois, le radiateur fonctionne toujours sur la base de la convection, mais une convection améliorée grâce à un chauffage moins direct.

Un radiateur qui consomme moins

Ce type de radiateur utilise un corps de chauffe qui permet d’accumuler une partie de la chaleur pour la restituer progressivement. Cela permet de réduire le temps de travail du radiateur et donc, sa consommation électrique. Un radiateur à inertie consomme environ deux fois moins qu’un convecteur ordinaire.

Bémol : consommant deux fois moins et produisant une chaleur plus agréable, on reproche tout de même au radiateur à inertie une montée en chaleur trop lente. Il faut, en effet, compter environ 45 minutes pour qu’un radiateur à inertie chauffe une pièce.

Radiateur à inertie : les différents types

Il existe deux principales variantes de radiateur à inertie : celle dite à inertie sèche et celle à inertie fluide.

Le radiateur à inertie sèche

Le radiateur est dit à inertie sèche lorsque le corps ou cœur de chauffe est en matériau solide. Les radiateurs à inertie sèche utilisent différentes sortes de cœur de chauffe :

  • En aluminium : c’est le radiateur à inertie d’entrée de gamme. Léger, l’aluminium affiche tout de même une faible inertie. Le radiateur à inertie à cœur en aluminium permet une montée rapide en température, mais accumule moins la chaleur. Son principal avantage est son faible coût. Le prix d’un radiateur à inertie en alu débute à 100 €.
  • En fonte : ce matériau est composé de fer et de carbone. Pesant plus lourd, la fonte a une inertie plus importante que l’alu. Le radiateur à inertie à cœur en fonte permet d’accumuler plus de chaleur. Il est, de ce fait, plus économique tout en fournissant une chaleur plus agréable sur la durée. Comptez entre 300 et 500 € le prix d’un radiateur à inertie en fonte.
  • En pierre naturelle : pierre de lave, marbre ou stéatite sont les pierres les plus utilisées. La pierre a cette faculté d’accumuler beaucoup de chaleur pour la restituer progressivement. Le radiateur à inertie à cœur en pierre est la plus efficace, mais aussi la plus chère. Prévoyez entre 500 et 700 € pour l’acquisition d’un radiateur à inertie en pierre naturelle.

Info : un radiateur à inertie en aluminium pèse en moyenne 10 kg, contre 20 kg pour la fonte et 25 kg pour le modèle en pierre naturelle.

Le radiateur à inertie fluide

Cette variante de radiateur à inertie recourt à un liquide caloporteur pour accumuler et diffuser la chaleur. Les fabricants recourent à des liquides gras comme de l’huile végétale, de l’huile minérale ou encore du glycol. Ce type de liquide permet une montée rapide de la chaleur. La chaleur fournie par un radiateur à inertie fluide se rapproche de celle délivrée par un chauffage central. Toutefois, l’inertie des fluides caloporteurs est moins importante que celle des corps de chauffe solide. Le prix d’un radiateur à inertie fluide est compris entre 200 et 1 000 €.

Choix : pour les pièces nécessitant une montée rapide en chaleur comme la chambre à coucher ou la salle de bain, optez pour un radiateur à inertie fluide. Pour les autres pièces de vie, nous vous conseillons davantage un radiateur à inertie sèche.

100 % gratuit : devis pour vos travaux d’électricité

Radiateur à inertie : ce qui influe sur le prix

D’autres critères vont définir le prix d’un radiateur à inertie.

La puissance du radiateur à inertie

Le prix d’un radiateur à inertie est fonction de la puissance de ce dernier :

  • Radiateur à inertie de 500 W : de 100 à 500 €,
  • Radiateur à inertie de 1 000 W : de 300 à 700 €,
  • Radiateur à inertie de 1 500 W : de 400 à 800 €,
  • Radiateur à inertie de 2 000 W : de 600 à 1 000 €.

Info : selon la qualité de l’isolation, il faut entre 50 et 100 W pour chauffer 1 m2. Établissez préalablement un bilan thermique afin de bien dimensionner votre chauffage.

Les options de contrôle

Pour se démarquer, les fabricants jouent surtout sur les options de contrôle des radiateurs. Écran de contrôle tactile, commande à distance et contrôle domotique, plus le radiateur est équipé et plus cher il coûte.

Conseil : installez un thermostat d’ambiance qui permettra de réguler de façon précise le travail du radiateur. Cela vous permettra, en outre, de réaliser une économie d’énergie substantielle.

La marque du radiateur

La marque constitue l’un des principaux critères faisant évoluer le prix d’un radiateur à inertie :

  • Marque chinoise : premier, qualité difficile à déterminer, garantie toujours proposée.
  • Marque japonaise et coréenne : de moyenne et haut de gamme avec un excellent rapport qualité/prix. Garantie et service après-vente proposés.
  • Marque européenne : de haut de gamme, avec des prix plus élevés.

Nous vous invitons, par ailleurs, à cliquer sur ce lien pour avoir une vue globale sur les différents types de chauffage.