Dernière mise à jour le : 5 novembre 2020 par Rénovation et travaux

Le milieu du BTP n’est bien évidemment pas épargné par le coronavirus. L’OPPBTP nous le rappelle ce 21 octobre 2020, en mettant à jour ses préconisations sanitaires sur les chantiers, suite aux dernières mesures sanitaires. Le Guide de préconisations de sécurité sanitaire pour la continuité des activités de la construction-Covid-19 devient dès lors un document impératif pour toutes les entreprises de BTP, en cette situation de crise sanitaire.

Le guide de préconisations de sécurité sanitaire pour la continuité des activités de la construction face au Covid-19

L’Organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics (OPPBTP) est, pour rappel, un organisme français directement impliqué dans la prévention de l’ensemble du secteur du BTP. Cet organisme est aussi bien administré par des dirigeants d’entreprises du BTP que par des représentants du personnel.

S’il est évident que le terme de prévention du bâtiment recouvre initialement tout ce qui peut assurer la sécurité d’un ouvrier sur le chantier, l’OPPBTP doit faire avec son temps. En cette période de crise sanitaire, il était donc logique pour l’OPPBTP de mettre en ligne un guide de préconisations sanitaire pour protéger les salariés du BTP du coronavirus (guide disponible ici).

Ce guide, régulièrement mis à jour, s’adapte aujourd’hui aux dernières préconisations du gouvernement en matière de prévention face au Covid-19.

Quelles mesures pour protéger les salariés du BTP du coronavirus ?

Pour mettre à jour ses précautions sanitaires en période de crise Covid-19, l’OPPBTP suit les conseils du Haut Conseil de santé publique et les directives du gouvernement en matière de prévention du Covid 19. L’objectif premier est d’assurer la sécurité des salariés et ouvriers du BTP, ainsi que celle de leur entourage proche. Il en va directement de la responsabilité des employeurs du secteur, qui se doivent d’appliquer les mesures permettant à chaque salarié de se protéger face au coronavirus.

Les principales mesures présentes dans ce guide de prévention du coronavirus à l’usage des entreprises du bâtiment sont les suivantes :

  • Toute entreprise du BTP doit avant tout recueillir les autorisations préalables du client (maître d’ouvrage, particulier ou entreprise) avant toute intervention.
  • Le respect des gestes barrières est obligatoire de manière systématique, avec port du masque, respect du mètre de distanciation et nettoyage régulier des mains. Le personnel doit être formé à l’utilisation du masque.
  • L’employeur est tenu de permettre le nettoyage des mains, avec mise en place d’un point d’eau et de savon.
  • Une attention particulière à l’état de santé des salariés doit être menée, avec isolement de toute personne qui aurait des symptômes de maladie (toux, détresse respiratoire).
  • Le télétravail doit être permis dès qu’il est possible.
  • Chaque entreprise du BTP doit s’équiper de masques, de gel hydroalcoolique, de savon et de désinfectants virucides.
  • Les consignes sanitaires doivent être affichées sur le lieu du chantier (base vie ou bungalow de chantier), et les lieux de vie doivent être régulièrement nettoyés.

Naturellement, tout employeur du BTP se doit de consulter et d’appliquer les consignes précisées dans le guide de préconisations de sécurité sanitaire pour la continuité des activités de la construction face au Covid-19.

La responsabilité des employeurs du BTP face au Covid-19

Il est évident que les précautions sanitaires liées au Covid-19 viennent se greffer aux nombreuses précautions BTP déjà appliquées sur un chantier. Tout employeur se doit donc de redoubler d’attention, et de veiller à la formation de ses équipes non seulement aux risques sanitaires, mais aussi aux autres risques du chantier.

Rappelons si cela est nécessaire que la responsabilité de l’employeur face au Covid-19 est une responsabilité légale. Ainsi, un employeur qui ne respecterait pas les consignes sanitaires et les consignes de sécurité peut s’exposer à des poursuites pénales face à un manquement de ses obligations de sécurité. L’employeur doit donc non seulement mettre en place des règles de sécurité sanitaire, mais aussi veiller à ce qu’elles soient parfaitement respectées sur les lieux du chantier.

En dehors des responsabilités de l’employeur du bâtiment face au coronavirus, rappelons qu’il en va également de la santé financière de chaque entreprise. Le Covid-19 étant hautement contagieux, le risque de voir toute une équipe immobilisée des faits du coronavirus est loin d’être négligeable sur un chantier qui ne respecterait pas les précautions sanitaires.