Que veut dire RGE ?

Noter cet article

garant de l'environnement

Faites vos travaux en protégeant l’environnement.

La mention RGE est un signe distinctif qui permet d’identifier les artisans et entreprises spécialisés dans les travaux de rénovation énergétique. Mais qu’implique le label RGE pour un professionnel et quels avantages le particulier bénéficie-t-il en confiant ses travaux à un professionnel RGE ? Tout est ici.

Professionnel : signification et intérêt du label RGE

Système de certification adoptée depuis 2011 sous l’initiative de l’ADEME ou Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie, la mention RGE atteste la compétence d’un professionnel dans son domaine d’expertise.

RGE : définition

RGE est le sigle pour « reconnu garant de l’environnement ». La mention RGE certifie ainsi les capacités d’un artisan à réaliser dans les règles de l’art les travaux permettant d’améliorer la performance énergétique d’un bâtiment et à atteindre les objectifs actuels fixés par les normes énergétiques et environnementales. Le certificat peut être délivré à tout corps de métier, du maçon pour l’isolation des murs aux installateurs de système de chauffage et autres équipements à énergie renouvelable.

Les organismes délivrant le certificat RGE

La mention RGE est délivrée par des organismes de certification agréés par l’Etat. Les professionnels peuvent notamment se tourner vers :

  • QUALIBAT, une association loi 1901 regroupant actuellement plus de 70 000 professionnels, tout corps de métier confondu,
  • QUALIFELEC, une association loi 1901 qui regroupe les professionnels de l’ingénierie électrique,
  • QUALIT’ENR, en charge de délivrer la mention RGE aux opérateurs d’énergie renouvelable.

Ce sont là les trois principaux organismes qui délivrent le fameux sésame aux artisans et entreprises en fonction de leurs spécialisations. Ces organismes disposent également de filiales pouvant délivrer la mention RGE. CERTIBAT, notamment, est une filiale du groupe QUALIBAT.

Remarque : actuellement, environ 62 000 entreprises et artisans bénéficient du label RGE à travers toute la France.

Les avantages d’être une entreprise labellisée RGE

La mention RGE confère plusieurs avantages aux entreprises et artisans labellisés dont :

  • La notoriété : la mention RGE est un gage de qualité que seule une poignée de professionnels compétents et équipés peut bénéficier.
  • La confiance des clients : ces derniers privilégient toujours les professionnels reconnus et agréés.
  • La visibilité : grâce au label RGE, l’entreprise est répertoriée par les conseillers des Points rénovation info service et figure sur le site d’information gouvernemental renovation-info-service.gouv.fr.

Remarque : les avantages peuvent être également économiques. Une entreprise certifiée multiplie par deux ou trois ses chances d’obtenir un marché.

Particuliers : les avantages de recourir à des artisans RGE

Le recours à un professionnel certifié RGE permet aux particuliers d’accéder à de nombreux dispositifs d’aides et subventions pour leurs travaux de rénovation énergétique. En outre, artisans et entreprises RGE offrent le maximum de garantie pour un travail bien fait, dans les temps et dans les normes.

Les aides conditionnées par le label RGE

Pratiquement toutes les aides liées à la performance énergétique du bâtiment requièrent le recours obligatoire à un professionnel certifié RGE. Il en est ainsi :

  • Du crédit d’impôt transition énergétique (CITE), un crédit d’impôt de 30 % remboursé au particulier pour tous travaux permettant de réduire sensiblement la consommation énergétique de son logement,
  • De la prime énergie, une aide consentie par les fournisseurs d’énergie en contrepartie de certificat d’économie d’énergie,
  • Des subventions de l’ANAH dont bénéficient les ménages à revenu modéré désireux d’améliorer leur habitat, à découvrir dans ce dossier,
  • De l’éco-PTZ, un prêt sans intérêt pour financer les travaux d’amélioration de performance énergétique des maisons de particuliers.

Remarque : CITE, eco-PTZ et prime énergie peuvent être cumulés et permettent de couvrir jusqu’à 60 % ou 80 % de l’ensemble des travaux liés à la performance énergétique de la maison.

Certificat RGE, gage de qualité et de professionnalisme

Choisir l’artisan à qui confier les travaux dans sa maison est d’autant plus difficile lorsque vous n’en connaissez aucun. En vous orientant vers un professionnel RGE, vous avez l’assurance que l’artisan est sérieux et dispose de tous les moyens nécessaires, matériels et humains, pour réaliser dans les règles et dans les délais impartis sa mission. Vous gagnez du temps et vous pouvez réaliser vos travaux en toute quiétude.

Remarque : il est vrai que les tarifs d’un artisan labellisé RGE sont un peu plus élevés que ceux d’un artisan non certifié ou d’un travail au black. Toutefois, ce prix se récupère sur les aides et subventions dont vous bénéficierez.

Coût d’une certification RGE

Pour obtenir une qualification RGE, l’artisan ou l’entreprise devra se rapprocher de l’organisme de certification correspondant à son domaine d’activité. Le coût d’une certification varie d’un organisme à un autre. Le prix total comprend :

  • Les frais de dossier : ils sont en moyenne de 300 € HT.
  • Les frais d’audit : l’organisme réalise des visites sur terrain afin de vérifier les équipements et installations de l’entreprise. Ils sont en moyenne de 450 € HT.
  • Les modules de formation que doivent suivre le personnel de l’entreprise : un module coûte en moyenne 400 € HT par personne.

Remarque : les formations ne sont pas toujours obligatoires. Dans ce cas, les frais concernent uniquement le dossier et l’audit. Le tableau ci-dessous vous donne les prix des différentes formations proposées par les organismes de certification.

Organisme de certification

Prix estimatif de la formation

QUALIBAT

De 250 à 500 €

QUALIFELEC

De 200 à 300 €

QUALINT’ER

De 100 à 150 €

Eco artisan

De 240 à 500 €

Le label RGE a une durée de 4 ans au bout desquels il doit être renouvelé. Le prix pour le renouvellement revient au même tarif que pour la première demande, soit autour de 750 € HT comprenant frais de dossier et frais d’audit. Un professionnel peut demander plusieurs qualifications, chaque qualification impliquant toutefois des frais indépendants.