Dans une maison, les tuyaux apparents peuvent nuire à la décoration intérieure. La meilleure solution pour y remédier est de faire un coffrage en placo afin de cacher les tuyaux au plafond. Mais encore faut-il savoir comment faire un coffrage en placo. Concevoir un coffrage en placo est relativement simple, mais vous devez avoir l’âme d’un bricoleur et connaître deux ou trois astuces.

Gratuit : devis pour un coffrage en placo

Prendre les mesures de votre coffre en placo

La réalisation d’un coffrage en placo peut se faire en fonction de l’épaisseur et des dimensions du coffre que vous souhaitez obtenir. Commencez donc par prendre les mesures. Votre coffrage en placo va comporter 2 ou 3 tasseaux, à regrouper en face contrechamp. Pour pouvoir les garder en place, vous aurez besoin de tasseaux de bois.

La conception d’un coffrage se fait selon deux procédés, c’est-à-dire un coffrage vertical ou un coffrage horizontal. Pour faire un coffrage vertical, vous devez disposer de 2 tasseaux qui seront posés chacun d’un côté de la tuyauterie. Pour un coffrage horizontal près du sol, un seul tasseau mural peut suffire. Cela vous évitera de trouer le col pour y fixer un deuxième tasseau.

Ensuite, mesurez la longueur de vos tasseaux en fonction de celle de vos tuyaux. Pour les dimensions de vos placos, prenez en compte les éléments de la tuyauterie en laissant au moins 1 cm d’espace entre les tuyaux et les tasseaux pour des raisons de sécurité.

Réclamez gratuitement des devis de coffrage en placo

La réalisation du coffrage en placo

Une fois les dimensions bien déterminées, passez à la réalisation de votre coffrage en placo. Pour cela, vous devez suivre quelques étapes. Sinon, découvrez ici comment reboucher un trou dans un placo.

1.Préparer la surface

La première chose à faire est de déterminer l’emplacement où vous voulez installer votre coffrage. Percez au préalable vos tasseaux tous les 40 à 50 cm en fonction de la longueur. Ensuite, reportez-les sur le mur en marquant les trous de fixation à l’aide d’un crayon de bois, d’une règle de maçon et d’un niveau à bulle. Puis, percez le mur à l’endroit marqué et intégré des chevilles adaptées.

2.Découper les panneaux de coffrage

Vous pouvez confier cette tâche au magasin de bricolage le plus proche de chez vous. Cela vous permettra de gagner du temps. Sinon, vous pouvez aussi le faire vous-même en vous équipant d’une scie sauteuse. Pour ce faire, évaluez la taille de vos tuyaux à camoufler, puis percez le panneau à la dimension adaptée avec la perceuse ou à la scie sauteuse. Il est conseillé d’utiliser un placo hydrofuge si vous faites votre coffrage dans une pièce d’eau. Ce type de placo résistera mieux à l’humidité et durera plus longtemps.

3.Mettre en place l’ossature du coffrage

Cette dernière étape consiste à enfoncer les chevilles dans les pré-trous, puis vissez-y les tasseaux dans le mur. Faites de même pour les tasseaux sur la partie supérieure du coffrage que vous allez cheviller directement au plafond. Si vous voulez renforcer la solidité du montage, pensez à coller les planches avant de les visser. Assurez-vous que l’angle droit est bien respecté en utilisant une équerre. Si votre coffrage excède les 2 m, vous devez prévoir des traverses supplémentaires.

Obtenez plusieurs devis de coffrage en placo

La réalisation de la finition du coffrage en placo

Votre montage est désormais achevé, passez ensuite à la finition. Plusieurs possibilités s’offrent à vous pour en faire un coffrage discret qui fond dans le décor. Ci-après quelques solutions au choix selon vos besoins :

  • La peinture : vous pouvez peindre votre coffrage en commençant par cacher les têtes des vis à l’aide d’une pâte à bois ou d’enduit. Faites aussi la même chose entre les murs et les planches ainsi que les rattachements entre les planches. Laissez sécher avant de peindre.
  • Le carrelage : cette option est parfaite pour intégrer votre coffrage en placo à votre salle de bain par exemple.
  • L’enduit décoratif : c’est le meilleur moyen d’avoir un coffrage adapté à votre décoration.
  • Le papier peint : avant de poser le papier peint, pensez à bien lisser les têtes de vis à l’aide d’une pâte à bois ou d’enduit.

Même si ces étapes vous semblent faciles, il est toujours conseillé de recourir aux services d’un professionnel pour garantir le résultat.