Dernière mise à jour le : 21 juillet 2021 par Rénovation et travaux

Vous allez vous lancer dans des travaux PMR dans votre habitation ? Vous trouvez le coût trop onéreux et ne savez pas comment vous en sortir ? Sachez qu’il existe de nombreuses aides mises en place par l’État pour alléger le coût de vos travaux. Découvrez dans ce guide complet les différentes aides auxquels vous pouvez prétendre et leurs conditions d’accès.

L’aide Habiter facile de l’ANAH

L’objectif des aides de l’État sont de rendre accessibles le confort à tous. Pour ce faire, ces aides ont été mises à disposition afin d’alléger le coût des travaux PMR et permettre à toute personne en situation de handicap de vivre convenablement. Parmi ces aides, il y a « Habiter facile » de l’Anah.

Pour accéder à cette aide, afin d’effectuer vos travaux PMR. Sachez qu’il y a des conditions de revenus. En premier lieu, en fonction de votre géolocalisation le barème sera différent. En effet, si vous résidez en Ile-de-France le tarif des aides qui vous seront versés pour vos travaux PMR seront différents que si vous habitez dans une autre région. Ensuite, il y a deux catégories concernant les revenus. Il y a les revenus très modestes et les revenus modestes. Vous pouvez vous rendre sur le lien indiqué, afin de savoir plus en détails le montant de l’aide auquel vous pouvez prétendre.

Selon votre situation, vous pourrez percevoir jusqu’à 10 000 euros pour vos travaux PMR. Lorsque vous allez effectuer vos travaux d’accessibilité, si vous arrivez à faire baisser votre consommation énergétique de minimum 35%, vous avez le droit de bénéficier d’une prime qui est la prime Habiter Mieux. Cette aide peut représenter 50% du coût total de vos travaux.

Devis pour vos effectuer vos travaux PMR

Les aides de l’État vous permettent d’alléger le coût de vos travaux PMR. Il existe également d’autres solutions pour trouver un prix abordable. Afin de trouver un artisan qui corresponde à vos attentes et à votre budget, il est fortement conseillé de demander un devis. En effet, vous recevrez plusieurs devis ce qui vous permettra d’avoir un comparatif de prix. Vous pouvez dès à présent indiquer votre demande dans ce formulaire ci-dessous :

Bien vieillir chez soi

Cette aide de l’État est destinée aux retraités qui sont soit retraité du régime général ou de l’État. En effet, il est possible qu’avec l’âge la perte d’autonomie se fasse ressentir. Si c’est votre cas et que vous voulez effectuer des travaux PMR, cette aide est faite pour vous.

Pour bénéficier de cette aide, vous devez remplir ce formulaire et l’envoyer à votre caisse d’assurance maladie. Sachez qu’avec l’aide «bien vieillir chez soi, vous pouvez obtenir jusqu’à 3500 euros pour vos travaux PMR. Tout dépend du budget prévu pour vos travaux et de vos ressources. En effet, des conditions de revenus sont mis en vigueur tout comme l’aide Habiter facile de l’Anah.

Bon à savoir : Lorsque vous bénéficiez de l’aide bien vieillir chez soi, vous ne pouvez pas la cumuler avec d’autre aide destinés à alléger le coût de vos travaux PMR. C’est le cas de l’APA, ACTP, PCH et MTP.

Le crédit d’impôt

Tout comme l’aide mis en place par les caisses de retraite, la TVA a taux réduit a pour but d’alléger le montant des travaux PMR et donc de les rendre accessible. Sachez que si vous avez financé des équipements PMR, que ça soit pour une personne âgée ou pour une personne en situation de handicap, vous pouvez bénéficier de la TVA à taux réduit. Cette aide ne concerne pas seulement des travaux de rénovation.

Comme les autres aides, il y a certaines conditions que vous devez remplir. En premier lieu, les travaux doivent soit être des travaux d’accessibilité PMR effectué avant décembre 2023. Il faut d’ailleurs que l’ensemble de vos travaux de rénovation PMR soient fait par la même entreprise.

Concernant le montant de l’aide, le taux du crédit d’impôt représente 25% du montant utilisé pour vos travaux PMR. Pour ce faire, des plafonds de dépenses ont été établis.  Si vous vivez seul(e), le montant du plafond s’élève à 5000 euros. Si vous êtes en couple et que vous avez effectué une déclaration d’impôt en commun, le plafond s’élève à 10 000 euros.

Sachez que le montant de ces plafonds est valable pour une durée de 5 ans. Si vous effectuez votre déclaration en 2021, alors vous pourrez bénéficier de cette aide jusqu’en 2026. Par ailleurs, veillez à toujours conserver vos factures que ça soit pour des équipements visant à améliorer votre confort au quotidien, ou les factures des travaux PMR.

Demandez vos devis pour effectuer des travaux PMR

Les aides de la Caf

La Caf a mis en place différentes aides pour vous accompagner financièrement dans la réalisation de vos travaux PMR. Pour ce faire, plusieurs conditions d’accès ont été instaurés, afin d’en bénéficier. Découvrez dans la suite de ce guide les différentes aides de la Caf et leurs conditions.

Allocation adultes handicapés

L’allocation pour adultes handicapés (AAH) est une aide de la Caf, visant à compléter vos sources de revenus pour vous aider à financer vos travaux d’accessibilité PMR. Pour en bénéficier, vous devez remplir certaines conditions.

Dans un premier temps, la commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapés (Cdaph) détermine votre taux d’incapacité. Pour bénéficier de l’AAH, ce taux doit être de 80% minimum. L’âge est également un critère pour accéder à cette aide. En effet, vous devez d’être âgée de 20 ans minimum. La Caf accepte d’accorder cette aide aux personnes ayant 16 ans, mais sous certaines conditions.

Si vous recevez une pension, que ça soit de vieillesse ou d’invalidité et qu’elle dépasse la somme de 903,60 euros, vous ne pourrez pas bénéficier de l’AAH.

Pour les personnes qui seraient sans emplois. La Caf a mis en place des plafonds à ne pas dépasser pour pouvoir prétendre à l’AAH. Le montant de ces plafonds est de 10 843, 20 euros si vous êtes seul(e) et de 19 626, 19 si vous vivez en couple. Dans le cas où vous aurez des enfants, le plafond augmente de 5421, 60 euros par enfant à charge.

N’hésitez pas à vous rendre sur le site de la Caf pour en savoir davantage sur les conditions d’accès et les modalités de demande.

Demandez à des artisans locaux des devis pour vos travaux PMR

Majoration pour la vie autonome

La majoration pour la vie autonome plus connu sous le nom de MVA est une aide qui a substitué l’aide à l’autonomie le 1er juillet 2015. Il s’agit d’une aide complémentaire à l’AAH. Certaines conditions sont identiques à l’allocation adultes handicapés comme le taux d’incapacité qui doit être égal à 80%. Par ailleurs, pour bénéficier de la MVA vous devez obligatoirement être éligible à l’AAH.

L’AAH est ouverte aux personnes avec ou sans emploi contrairement à la MVA qui concerne uniquement les personnes sans activités professionnelles. De plus, votre logement doit être un logement indépendant pour lequel vous percevez une aide au logement.

Le montant de l’aide la MVA est égal à 104.77 euros par mois.