Rénover une maison ancienne inclut également de gros budgets. Toutefois, cela peut être une belle affaire pour certains. Il existe ainsi certaines aides qui permettent d’alléger vos dépenses lors de la rénovation. Cela peut toujours être intéressant pour minimiser vos couts. Quelles sont alors ces aides ? C’est ce que nous allons vous faire découvrir.

Comparez plusieurs devis gratuits pour la rénovation d’une maison

Budget de rénovation d’une maison ancienne

Pourquoi est-il intéressant d’avoir des subventions pour la rénovation d’une maison ancienne ? Tout simplement parce que les travaux de rénovation sont particulièrement coûteux.

En effet, pour une rénovation complète, vous devez débourser entre 500 à 1000 euros par mètre carré. Et pour une rénovation lourde, il vous faudra entre 1 500 et 2 500 euros par mètre carré. Rénover une maison ancienne coûte ainsi très souvent plusieurs dizaines de milliers d’euros.

Le cout d’une rénovation de maison ancienne va dépendre de certains facteurs à savoir :

  • la surface de la maison à rénover,
  • l’état général de la maison,
  • les frais supplémentaires incluant la démolition et l’évacuation des gravats,
  • les matériaux utilisés.

Quoi qu’il en soit, mieux vaut chercher à financer au maximum un tel budget. Heureusement, il existe plusieurs aides pour financer les travaux de rénovation d’une maison ancienne. Ces aides couvrent en particulier les travaux de rénovation énergétique (isolation, chauffage, fenêtres, ventilation).

Faisons le tour des aides pour financer la rénovation d’une maison ancienne.

 

Rénovation d’une maison : demandez vos devis gratuits

Quelles aides pour la rénovation d’une maison ancienne ?

Quelles sont alors les différentes aides à votre disposition pour la rénovation d’une maison ancienne ? Ci-après les aides financières les plus populaires pour vos travaux de rénovation de maison :

MaPrimeRénov pour la rénovation d’une maison

Auparavant connue sous le nom de CITE, MaPrimeRénov est le nouveau système d’aide financière du gouvernement pour les travaux énergétiques.

MaPrimeRénov se veut un système plus simple et plus généraliste que le CITE, qui vise à couvrir différents travaux de rénovation d’une maison ancienne.

L’aide MaPrimeRénov vous permet de toucher plusieurs milliers d’euros d’aides (selon vos revenus et la nature des travaux réalisés).

À titre indicatif, le tableau ci-dessous vous indique les aides proposées par types de travaux pour les foyers les plus modestes :

Type de travauxMontant de MaPrimeRénov (montants indicatifs, sous conditions)
Bonus sortie de passoire1 500 €
Bonus Bâtiment Basse Consommation (BBC) 1 500 €
Audit énergétique500 €
Chaudières à granulés10 000 €
Pompes à chaleur géothermiques ou solarothermiques10 000 €
Chauffage solaire8 000 €
Chaudières à bûches8 000 €
Pompes à chaleur air/ eau 4 000 €
Chauffe-eau solaire  4 000 €
Poêles à granulés3 000 €
Poêles à bûches2 500 €
Foyers fermés, inserts2 000 €
Équipements solaires hybrides2 500 €
Chaudières à gaz très haute performance1 200 €
Chauffe-eau thermodynamique1 200 €
Dépose d’une cuve à fioul1 200 €
Pompes à chaleur air-air900 €
Ventilation mécanique contrôlée (VMC) double flux 4 000 € 441 € 4 441 €4 000 €
Isolation des fenetres100 €/fenêtre
Isolation des murs par l’extérieur75 €/m²
Isolation des murs par l’intérieur25 €/m²
Isolation des toitures terrasses75 €/m²
Isolation des rampants de toiture et plafonds de combles25 €/m²
Isolation des combles perdus22 €/m²

Pensez à créer votre compte sur MaPrimeRénov pour vous assurer de vos droits en matière d’aides financières.

Les certificats d’économie d’énergie

Cumulable avec MaPrimeRénov, les certificats d’économie d’énergie permettent une fois de plus de financer les travaux de rénovation énergétique.

Ces certificats peuvent être délivrés sous différentes formes par les entreprises à l’origine de pollution. Les CEE sont notamment délivrés par les grandes surfaces, sous forme de bons d’achat.

Le montant de ces aides pour la rénovation d’une maison ancienne varie en fonction de :

  • La nature des travaux,
  • Les revenus du ménage.

À titre estimatif, le tableau suivant vous donne les montants estimatifs des CEE par type de travaux, selon la nature des ménages :

Nature des travauxMontant des CEE (estimations, sous conditions)
Ménage classiqueMénage modesteMénage très modeste
Remplacement d’une chaudière au fioul au gaz ou ou au charbon (hors condensation)600 à 2500 €1200 à 4000 €1200 à 4000 €
Isolation des murs27 €/m²28 €/m²55 €/m²
Isolation des toitures terrasses15 €/m²16 €/m²30 €/m²
Fenêtre ou porte fenêtre60 €/fenêtre61 €/fenêtre120 €/fenêtre
Radiateur basse température12 €/radiateur12 €/radiateur25 €/radiateur
Plancher chauffant hydraulique à basse température2 €/m²2 €/m²4 €/m²
Appareil indépendant de chauffage au bois270 €284 €560 €
Chaudière biomasse individuelle1 000 €1 050 €2 100 €
PAC air/eau ou eau/eau240 €240 €490 €
Pompe à chaleur air/air150 €170 €340 €
Chauffe eau solaire150 €160 €320 €
VMC300 €320 €350 €

Notez bien que le montant de ces aides change régulièrement. Par ailleurs, ces aides sont généralement livrées sous conditions (à la fois des conditions de ressources et des conditions de respect de certains seuils d’énergie). D’où l’intérêt de bien vous informer AVANT de signer un devis pour travaux.

Les aides de l’ANAH

L’Aide de l’ANAH Habiter Mieux vous permet d’alléger les couts en rénovation de votre maison ancienne. Elle n’est cependant délivrée que sous conditions de revenus.

Pour ces travaux, vous pouvez bénéficier une subvention de 25 % sur le montant HT des travaux à réaliser, dans la limite de 15 000 euros par logement.

Des bonus peuvent par ailleurs s’ajouter, selon votre profil et la nature des travaux réalisés. Rapprochez-vous de l’ANAH pour en savoir plus.

Comparez les devis de rénovation gratuitement et sans engagement

Autres aides pour la rénovation d’une maison ancienne

Notez qu’on retrouve d’autres aides disponibles dont vous pouvez profiter pour la rénovation de votre maison ancienne.

Citons notamment :

  • l’éco-PTZ, où vous pouvez faire un prêt à zéro intérêt.
  • la TVA réduite pour les travaux d’amélioration énergétique.
  • les aides de la caisse retraite pour les travaux d’aménagement.
  • Les aides locales et régionales.
  • le nouveau dispositif Denormandie qui encourage dans l’investissement de l’ancien.

Pensez toujours à vous rapprocher de votre mairie avant de rénover une maison ancienne. Cette dernière sera la mieux à même de vous informer sur les aides locales.

Quoi qu’il en soit, n’oubliez pas de toujours vérifier votre éligibilité à chaque aide financière AVANT de signer un devis. Il serait dommage de passer à côté de certaines aides pour ne pas avoir su respecter les conditions nécessaires à leur obtention.

Et si vous avez besoin de devis pour estimer le prix de rénovation d’une maison ancienne, n’hésitez pas à remplir notre formulaire de demande de devis. Il est gratuit et sans aucun engagement.