Poser un plafond chauffant

Noter cet article

plafond rayonnant

Plafond chauffant

Il est assez délicat de poser un chauffage par le plafond. Et pour cause, le plafond rayonnant nécessite de bonnes compétences en aménagement intérieur, tout comme en électricité ou en chauffage. Dès lors, il est important de bien se renseigner avant d’essayer de poser un plafond rayonnant. Besoin de conseils en la matière ? Voici tout ce qu’il faut savoir sur le sujet !

Le principe du chauffage par le plafond

Avant d’installer un plafond rayonnant, il est bon de se rappeler le principe d’un tel système de chauffage. Assez similaire à la pose d’un plancher chauffant, le plafond rayonnant est une méthode de chauffage par le plafond.

Pour peu que vous ayez une hauteur suffisante de plafond (il est conseillé d’opter pour un tel système pour les pièces d’au moins 2,50 mètres de hauteur), cette technique offre une chaleur homogène et parfaitement répartie dans toute la pièce, et prend un minimum de place.

Il existe deux solutions de plafonds chauffants :

  • Le plafond rayonnant électrique,
  • Le plafond chauffant hydraulique.

Comme on s’en doute, la pose d’un plafond chauffant à eau doit forcément être réalisée par un plombier chauffagiste. En revanche, vous pouvez éventuellement songer à poser vous-même votre plafond rayonnant, même si c’est loin d’être évident.

Comment poser un plafond chauffant ?

Il faut savoir que la pose d’un plafond rayonnant peut être coûteuse (voir fin de l’article). Il est donc tentant de poser soi-même son plafond chauffant. C’est d’autant plus vrai qu’il existe désormais des kits pour plafond rayonnants, censés vous faciliter la pose.

Si réaliser vous-même les travaux peut s’avérer tentant, nous allons voir que l’installation d’un chauffage par le plafond reste assez complexe. Voyons ensemble les différentes étapes d’un tel projet :

1) Déterminez la faisabilité du projet

Avant l’achat d’un kit pour plafond chauffant, encore faut-il être certain que cette méthode de chauffage est adaptée à votre maison.

Certaines conditions sont nécessaires pour assurer l’efficacité du plafond rayonnant :

  • La pièce doit être haute de 2,50 mètres ou plus, sans quoi le plafond risque d’entraîner un effet de surchauffe, très peu agréable.
  • On considère que la pose d’un plafond rayonnant est plus judicieuse dans des pièces de fort volume (autrement dit, l’installation ne serait pas du tout rentable en comparaison à une autre méthode de chauffage).
  • La maison doit bien entendu être reliée à l’électricité. Plus la pièce est éloignée du tableau électrique de votre installation, et plus le raccordement électrique sera complexe.

La mise en place d’un plafond chauffant exige la pose d’un faux-plafond. Si vous envisagiez de poser un faux-plafond dans une pièce mal chauffée ou non chauffée, recourir à ce système est donc une excellente idée.

2) Choisir votre système de chauffage par le plafond

Si vous décidez de poser seul votre chauffage au plafond, l’idéal est d’opter pour un plafond rayonnant en plâtre (ou PRP).

Ce type de chauffage fonctionne à l’aide de panneaux chauffants préfabriqués. Il s’installe en complément de plaques de plâtre BA13 dans un faux-plafond en plâtre.

Un kit pour plafond chauffant propose généralement des panneaux neutres, à poser en complément des panneaux chauffants.

Le nombre de panneaux chauffants nécessaire va dépendre :

  • De la surface totale de la pièce,
  • De la puissance de chaque plaque.

Avant l’achat d’un kit de plafond rayonnant, renseignez-vous bien sur les dimensions dont vous aurez besoin pour vos panneaux chauffants (de manière à trouver la bonne ossature pour votre faux plafond).

Important : si vous ne trouvez pas de modèle de plafond rayonnant adapté, ou que vous cherchez à faire poser un chauffage hydraulique par le plafond, le mieux est de demander des devis pour plafond chauffant. Il est souvent préférable de passer par un installateur certifié pour être sûr de disposer d’un chauffage de qualité.

3) Poser le faux-plafond

Un plafond rayonnant en plâtre s’utilise simplement dans un faux-plafond classique. Il vous suffit en effet de remplacer certaines plaques de plâtre par des panneaux chauffants, répartis sur la surface de la pièce.

Vous allez donc devoir réaliser la pose d’un faux-plafond :

  • Après avoir pris les mesures de l’emplacement du faux plafond et tracé vos marques, fixez les suspentes sur le haut du plafond.
  • Vissez ensuite les cornières aux quatre coins de la pièce, à la hauteur souhaitée du faux plafond.
  • Après les avoir découpés aux bonnes mesures, fixez les rails d’ossature du faux-plafond.
  • L’ossature est terminée ! Il ne reste plus qu’à poser les plaques de plâtre neutres (à l’aide d’un lève-plâtre), ainsi que les panneaux chauffants de votre PRP.

La seule différence entre le faux-plafond classique est le PRP est que ce dernier nécessite le raccordement électrique des différents panneaux chauffants que vous aurez installés.

Privilégiez les kits de chauffage par le plafond qui vous donne également des plaques neutres. De cette manière, vous êtes certain de l’uniformité du faux-plafond, notamment en termes d’isolation thermique.

Si vous souhaitez faire poser le faux plafond par un plâtrier spécialisé, découvrez les tarifs à prévoir sur cette autre page, pour vous faire une idée du budget à prévoir.

Notre conseil : pour des raisons évidentes, pensez à anticiper le raccordement électrique d’un plafond chauffant avant de poser son ossature. Il est notamment conseillé de bien préparer vos câbles électriques et leur trajet, de manière à les dissimuler au mieux (par exemple à l’aide de plinthes électriques).

Le raccordement électrique d’un plafond rayonnant

Une dernière étape de pose de votre plafond chauffant est son raccordement électrique. Les panneaux chauffants d’un tel dispositif sont équipés de câbles, qu’il vous suffit de raccorder à votre installation.

Il est essentiel de raccorder un plafond chauffant à votre installation électrique grâce à une ligne spécialisée, suffisamment puissante pour éviter toute surcharge. Prenez le temps de bien vérifier la notice de votre PRP et de vous assurer de sa compatibilité avec votre courant.

Si vous n’avez pas les connaissances requises en travaux d’électricité, le mieux est de faire appel à un électricien professionnel. Cela garantira la sécurité des travaux et le bon fonctionnement du chauffage.

Rappelez-vous que toute manipulation d’une installation électrique est dangereuse, et qu’il est impératif de couper le courant avant de modifier la moindre partie de votre installation.

Quel prix pour la pose d’un plafond rayonnant ?

Vous devez avoir compris que la pose d’un chauffage par le plafond est une étape extrêmement technique. Comme ce type de travaux est encore rare chez le particulier, nous vous conseillons vivement de faire installer un chauffage par le plafond par un spécialiste.

Et pour cause, s’occuper seul de la pose d’un tel chauffage a certaines limites :

  • Installer un plafond rayonnant exige de solides connaissances en électricité, tandis qu’un plafond chauffant hydraulique exige de bonnes connaissances en plomberie. Dans les deux cas, il s’agit d’installations très techniques.
  • Seuls les professionnels proposent aujourd’hui des plafonds chauffants de qualité.
  • Les kits pour plafond rayonnant, souvent conçus à l’étranger, ne sont pas toujours aux normes.

L’inconvénient du recours à un professionnel reste le prix. Il faut compter en moyenne entre 80 et 100 euros au m² pour la pose d’un plafond chauffant. Si cela dépasse votre budget, et que vous n’avez pas les compétences pour réaliser la pose seul, le mieux est encore d’opter pour une autre technique de chauffage.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le coût d’un plafond rayonnant, lisez notre article dédié au sujet. Vous pouvez aussi demander un devis pour plafond rayonnant en remplissant le formulaire ci-dessous. Notre site vous permet de recevoir jusqu’à cinq devis d’artisans de votre région, le tout gratuitement et sans engagement.