Le chantier de rénovation de la Gare du Nord, à Paris, est en proie d’être commencé. Et c’est le constructeur Bouygues qui vient de décrocher la prise en charge de ce chantier ambitieux. Rénover la gare du Nord est un projet qui devrait nécessiter 4 années de travaux. Nom de l’opération ? StatioNord. Qu’est-ce que le projet StatioNord ? Comment se présentera la nouvelle gare du Nord ? Le chantier sera-t-il fini pour accueillir les Jeux Olympiques de 2024 ? Et qu’en pensent les riverains ? Toutes les réponses dans cet article !

StatioNord : la nouvelle gare du Nord à Paris

Le projet de rénovation de la Gare du Nord devrait commencer dès juin 2021, et s’étaler sur une durée de 4 ans. Les travaux préparatoires ont commencé en été 2020 et seront finalisés en mai ou juin 2021. Le projet de modernisation de la gare du Nord pourra ensuite commencer.

Ce chantier coûtera 600 millions d’euros, sur un total de 900 millions d’euros destinés à tout le projet de StatioNord. Pendant les travaux de modernisation, la gare continuera d’accueillir les milliers de voyageurs qui y passent quotidiennement.

Aujourd’hui, la célèbre gare du Nord voit transiter environ 700 000 personnes par jour. En 2030, ce sont 900 000 visiteurs quotidiens qui devraient fouler le sol de ce haut lieu de transit à Paris. D’où la nécessité d’entamer la rénovation d’un bâtiment vieillissant, et pas toujours adapté.

Dans l’optique d’un chantier écoresponsable, la rénovation de la gare du Nord va se réaliser grâce à des techniques à bas impact environnemental. Par ailleurs, au moins 1800 m² de panneaux photovoltaïques y seront installés.

Aude Landy-Berkowitz, présidente du directoire de StatioNord, a mentionné que la rénovation de la Gare du Nord devrait générer 450 emplois. Une fois le projet fini, 1800 nouveaux emplois permanents y seront crées (sans même compter les salariés SNCF). Autant dire que StatioNord est un projet ambitieux !

Le nouveau visage de la Gare du Nord

Le projet StatioNord a pour objectif de transformer la Gare du Nord de Paris pour la rendre plus moderne et spacieuse, et en faire enfin un lieu agréable à parcourir. La Gare du Nord sera un endroit conçu pour voyager, se déplacer, mais aussi pour se reposer et partager du temps, selon le site internet du projet.

En dehors d’une ambition de rendre la gare plus agréable, le bâtiment sera également plus écologique. En effet, cette nouvelle gare va considérablement réduire sa consommation énergétique, tout en produisant de l’électricité grâce à ses panneaux solaires. Derrière le projet StatioNord se trouve une association entre SNCF gare et connexions et Ceetrus, une filiale du groupe Auchan, qui permettra notamment d’implanter des surfaces commerciales en plein cœur de la nouvelle gare.

De la place pour le vélo !

Après une modification des plans du projet, finalement, la Gare du Nord comptera non moins de 6000 places de vélos. Cela en fera le plus grand parc à vélos de l’Ile de France, et permettra aux voyageurs de privilégier ce mode de transport pratique et écologique, notamment pour les trajets courts.

À ce propos, le projet compte aussi ajouter une piste cycliste sur les voies ferrées. De quoi faire de la gare du Nord un endroit incontournable pour les Parisiens (et les autres) qui privilégient le déplacement en vélo.

Un espace de culture et de nature

Grâce à son espace d’exposition, la Gare du Nord deviendra également un endroit de culture. Les voyageurs vont pouvoir profiter d’œuvres contemporaines et découvrir de l’art numérique, à travers des écrans dédiés.

Par ailleurs, au moins 1,1 hectare d’espaces verts en toiture, avec plus de 200 arbres, sont prévus pour le projet. Le parc de la Gare du Nord sera ainsi le nouveau poumon du nord de Paris. Autant dire qu’il s’agira d’un beau changement, la gare du Nord étant pour le moment ancré dans un univers purement ferroviaire, et qui manque cruellement de verdure.

L’objectif est une fois de plus de rendre la gare plus agréable pour les très nombreux visiteurs qui y transitent chaque jour, voire même d’inciter les riverains à redécouvrir la gare du Nord, et à mieux s’approprier cet espace.

La nouvelle Gare du Nord

Crédit photo : sncf.com  

Quand sera livré le chantier de rénovation de la gare du Nord ?

Il est évident que le chantier de rénovation de la gare du Nord est pour le moins ambitieux.

Dans ce projet, différentes démolitions sont prévues. Pour que la rénovation soit accélérée et livrée le plus rapidement possible, les matériaux les plus utilisés seront le métal et le verre. Le but est de réaliser des assemblages  plus rapides, grâce à une construction sèche. Cela va permettre d’agrandir rapidement la surface de la gare : les espaces d’attentes vont doubler sa taille et 1000 places assises supplémentaires y seront installées.

Concernant les délais, n’oublions pas que ce chantier de réfection de la gare du Nord prend lieu dans un timing déjà tendu pour Paris. Deux évènements sportifs importants y sont prévus dans un avenir proche. Le premier, la coupe du monde de rugby, est prévu en 2023. Le terminal TransManche devrait alors déjà être terminé, ce qui permettra de faciliter le déplacement des nombreux voyageurs Anglais prévus pour l’occasion.

Par la suite, ce sont les Jeux Olympiques de 2024 qui risquent de faire transiter de nombreux voyageurs. Le constructeur Bouygues promet de finir les ouvrages ferroviaires avant les Jeux olympiques, pour ainsi recevoir les milliers de visiteurs qui arriveront à la capitale française.

Des manifestations contre StatioNord : une menace pour le projet ?

Comme tout chantier architectural d’une telle ampleur, StatioNord ne fait pas que des heureux. En effet, certains riverains sont pour le moins dérangés par les tournures que prend ce vaste projet de rénovation de la gare du Nord.

Ainsi, le collectif « Retrouvons le Nord de la Gare du Nord » s’oppose à la réalisation du projet StatioNord, car il considère que la gare parisienne deviendra une gare commerciale, avec la construction de 20 000 m² de surfaces commerciales. Pour le collectif, le projet brutalise un patrimoine architectural riche, néglige les usagers quotidiens des transports publics et s’avèrent nettement trop coûteux. Le collectif propose ainsi la mise en place d’un projet alternatif, plus écologique et solidaire, et décidé notamment par les usagers réguliers de la Gare du Nord, par les riverains et par les travailleurs.

À présent que le projet est officiellement confié à Bouygues, et avec un début de chantier prévu pour juin 2021, il y a peu de chances pour que les souhaits du collectif soient réalisés. Une chose est sûre : la Gare du Nord aura certainement un visage radicalement différent d’ici 4 ans. Reste à voir si les merveilles promises par StatioNord s’avéreront réelles… et si le chantier se déroule dans les délais escomptés.