Dernière mise à jour le : 5 novembre 2020 par Rénovation et travaux

Le reconfinement, ou second confinement, a été mis en place le 30 octobre 2020 en France, pour une durée encore indéterminée. Quel est l’impact du reconfinement sur le marché immobilier en France ? Que doivent en penser les acquéreurs, comme les vendeurs ? Faut-il s’attendre à des changements radicaux sur le marché immobilier en cette fin 2020 ? Rénovation & Travaux mène l’enquête.

Reconfinement et marché immobilier : l’impact direct

Avant de parler de l’état de santé du marché immobilier en cette situation de pandémie internationale, voyons en quoi le reconfinement impacte le marché immobilier français dans l’immédiat.

Impact sur les particuliers

La bonne nouvelle est que le reconfinement a moins d’impact sur les particuliers que le premier confinement en France. En effet, en cette période de second confinement en France, les particuliers ont l’autorisation de :

  • Déménager,
  • Mettre en vente leur logement (mais ils ne peuvent pas le faire visiter),
  • Faire appel à une banque ou à un courtier (de préférence à distance),
  • Signer chez le notaire (de préférence à distance),
  • Faire intervenir des artisans.

En soit, le marché immobilier est donc moins bloqué que lors du premier confinement. Néanmoins, n’oublions pas que les visites immobilières non virtuelles sont interdites. Si vous cherchez à vendre votre bien, ou si vous cherchez à acheter un bien immobilier, le reconfinement va donc forcément mettre vos projets à mal.

En revanche, vous pouvez toujours planifier de futures visites ou encore rechercher un financement si vous avez déjà fait une offre sur un bien immobilier avant le confinement.

Impact sur les agents immobiliers

Qui dit impossibilité de visite dit forcément marché immobilier déstabilisé pour les agents immobiliers. Concrètement, les agents immobiliers peuvent encore signer des biens, et se rendre chez leurs clients ou futurs clients pour une estimation (dans le respect des gestes barrières).

En revanche, les agents immobiliers ne peuvent pas faire de visite de biens immobiliers. À part les ventes qui étaient déjà entamées avant le reconfinement, et pour lesquelles plus aucune visite n’était nécessaire, il y a donc des risques pour que les agents immobiliers ne réalisent aucune vente durant le confinement. C’est donc un manque à gagner terrible pour la profession.

Y aura-t-il d’autres effets du reconfinement sur le marché immobilier ?

En dehors de l’aspect pratique (que peut-on faire et que ne peut-on pas faire sur le marché immobilier aujourd’hui ?) se cache bien entendu l’impact plus profond du reconfinement sur le secteur de l’immobilier en général. Il est évident que cette année 2020 aura un impact très important sur le marché immobilier. Faut-il pour autant geler tout ses projets immobiliers ?

Quel impact à moyen terme sur le marché immobilier ?

Dans les faits, il est encore trop tôt pour se prononcer sur l’état du marché immobilier, et sur l’impact de ce second confinement. Et pour cause, les prix de l’immobilier peuvent mettre entre 6 mois et 1 an pour s’adapter à un changement de situation. Ce n’est donc que courant 2021 que nous pourrons sérieusement mesurer l’impact du reconfinement, et à plus forte raison du Covid-19, sur le marché immobilier.

Dans l’immédiat, on peut présager que ce n’est pas le reconfinement qui aura un impact spécifique sur l’immobilier en France, mais bel et bien la situation sanitaire dans son ensemble.

L’Hiver étant traditionnellement une période assez calme sur le marché immobilier, on peut imaginer que ce reconfinement aura moins d’impact que le premier confinement.

À quoi s’attendre à la fin du reconfinement ?

À la fin du premier confinement, le marché immobilier a profité d’une belle hausse. Autant de projets immobiliers qui avaient été repoussés à quelques mois. Néanmoins, le reste de l’année 2020 a été marqué d’une relative stabilité… Le calme avant la tempête ?

Reste à savoir comment repartira le marché immobilier après le reconfinement. Les acquéreurs seront-ils trop frileux ? Et quid des vendeurs, seront-ils prêts à mettre en vente durant cette période d’incertitude ?

D’après une enquête des MeilleursAgents, il faut s’attendre à un repli du marché immobilier suivant le reconfinement. Cela signifie qu’en 2021, on peut s’attendre à une baisse du nombre d’acquéreurs, et à une chute (encore impossible à quantifier) des prix de l’immobilier.

Peut-on prédire l’impact du Covid-19 sur l’immobilier en France ?

Se pose alors la question de réfléchir à l’impact de cette année 2020 sur le secteur de l’immobilier. Encore une fois, et aussi surprenant que cela puisse paraître, il est encore trop tôt pour tirer des conclusions sur l’impact du coronavirus sur le marché immobilier français.

Si nous devions toutefois établir des hypothèses concernant l’évolution du marché immobilier, voici quelques éléments qui pourraient subvenir en 2021 sur le marché immobilier français :

  • Il y a des risques forts que les taux de crédit immobilier augmentent, et que l’accès aux prêts immobiliers devienne plus difficile. En conséquence, les prix de l’immobilier pourraient fatalement baisser.
  • Malheureusement, avec une hausse du chômage et avec une baisse des revenus des Français, on peut imaginer que le nombre de primo-acquéreurs va baisser drastiquement. Une fois encore, cela penche sérieusement vers une hypothèse de baisse des prix de l’immobilier.
  • En termes d’attractivité, on peut s’attendre à un regain d’intérêt pour les campagnes, et à une baisse d’intérêt pour les grandes villes, à l’heure où le télétravail pourrait devenir une norme.
  • Il faut aussi s’attendre à un impact fort sur le marché de l’immobilier professionnel. Cet impact a déjà commencé avec certaines entreprises qui décident d’abandonner tout bonnement leurs locaux. Il ne faut pas non plus négliger les faillites de petits commerces, qui risquent de laisser de nombreux locaux professionnels sans locataires.

Notez bien qu’il s’agit là avant tout d’hypothèses. Tout comme nous ne pouvons pas prédire l’impact économique du Covid-19, ni l’évolution de l’épidémie en France et dans le monde, nous ne pouvons pas non plus prédire l’impact sur le marché immobilier. Une chose est sûre : cet impact aura bel et bien lieu, et il serait naïf de sous-estimer son importance.

Cela ne veut pas dire qu’il faut abandonner tout projet immobilier, bien au contraire. En revanche, mieux vaut être plus informé que jamais si vous décidez d’acheter ou de vendre un bien immobilier en 2020 et en 2021.